L'Orignal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Orignal
L'Orignal centre-ville
L'Orignal centre-ville
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of Ontario.svg Ontario
Région Est de l'Ontario
Comté ou équivalent
Statut municipal
Comtés unis de Prescott et Russell
Localité
Démographie
Population 2 068 hab. (2011)
Densité 341 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 37′ 10″ N 74° 41′ 30″ O / 45.6194, -74.6917 ()45° 37′ 10″ Nord 74° 41′ 30″ Ouest / 45.6194, -74.6917 ()  
Superficie 607 ha = 6,07 km2
Divers
Langue(s) parlée(s) Français
Fuseau horaire Est (UTC-5
Indicatif (+1) 613 ou 343
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ontario

Voir sur la carte administrative de l'Ontario
City locator 14.svg
L'Orignal

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
L'Orignal

Géolocalisation sur la carte : Canada

Voir la carte topographique du Canada
City locator 14.svg
L'Orignal
Liens
Site web http://villagedelorignal.ca/index-fr.htm

L'Orignal est un village des comtés unis de Prescott et Russell, en Ontario, Canada. Le village fait partie du canton de Champlain. Sa population en 2011 est de 2 068 habitants. Il tire son nom de l'orignal, aussi appelé Pointe à l'Orignal. Il faisait partie des seigneuries de la Nouvelle-France[1].

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Les équipements municipaux comptent entre autres le parc Laurier-Pilon[2]. L’Orignal compte une marina sur la rivière des Outaouais[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Hôtel de ville

La seigneurie de l'Orignal, plus tard appelé la Seigneurie de Longueuil, est concédée par la Compagnie française des Indes occidentales le 27 novembre 1674[4] à François Prévost[1]. Ensemble avec la seigneurie de Cataraqui de René Robert Cavelier de La Salle, elles étaient les seules seigneuries octroyées par le roi de France dans la province qui est aujourd'hui l'Ontario. Faisant partie de la Nouvelle-France, la région fut cédée à la Grande-Bretagne en 1763. La seigneurie fut intégrée au Haut-Canada par l'Acte constitutionnel lors de la division de la province de Québec en 1791.

230 000 acres de la seigneurie furent achetés par Nathan Treadwell de Plattsburgh (New York), en 1798. Sa propriété fut confisquée par le gouvernement pendant la Guerre de 1812 et fut retournée à son fils en 1823. Le village de L'Orignal fut choisi comme village de district en 1816. La cour régionale du district fut construite en 1825 et est encore fonctionnelle. La paroisse Saint-Jean-Baptiste est érigée en 1836[5]. La paroisse de L'Orignal fut établie en 1846 comme première paroisse dans le comté de Prescott.

Le village fut incorporé en 1876 et fut amalgamé à Champlain en 1997 comme un des quatre districts. Il est maintenant le siège du comté pour les comtés unis de Prescott et Russell.

Économie[modifier | modifier le code]

L'acierie Ivaco Rolling Mills emploie 400 travailleurs à son usine de L'Orignal[6].

Culture[modifier | modifier le code]

Les bâtiments et lieux historiques de L'Original comprennent entre autres l'ancienne prison, l'église Saint-Jean-Baptiste, la caserne de pompiers Marcel-Huneault, l'école et le cimetière Cassburn, l'église unie Cassburn, la maison Riverest[7].

Ancienne prison de L'Orignal[modifier | modifier le code]

La prison de L’Orignal, la plus ancienne en Ontario, édifice patrimonial de style néo-loyaliste construit en 1825, est le bâtiment public le plus ancien des Comtés unis de Prescott et Russell. En 1962, à la fonction carcérale s'ajoutent les bureaux administratifs du comté. Il était le seul centre carcéral francophone en Ontario lors de sa fermeture en 1998. Il abrite maintenant un musée et est un lieu d'activités culturelles. Les expositions temporaires de 2013 portent entre autres sur le Manoir Duldreaggan[8]. Par exemple, la troupe des non coupables présente « La dernière pendaison »[9].

Société[modifier | modifier le code]

Le village compte l'école élémentaire catholique Saint-Jean-Baptiste. Le Carnaval de L’Orignal, qui a lieu en février, est organisé par les pompiers de L’Orignal, avec la participation de plusieurs organismes communautaires locaux[10]. Louise Bédard, ancienne enseignante à l’école Saint-Jean-Baptiste de L’Orignal, cofonde et préside le comité Patrimoine L’Orignal-Longueuil Heritage ainsi que le comité de l’Ancienne prison de L’Orignal. Elle monte une exposition sur les Seigneurs de Treadwell et un site Internet consacré aux Anciens combattants de la région de L’Orignal. Elle participe également à la réaction de l’ouvrage « L’Orignal-Longueuil ». En 2010, elle est en lice pour le prix Huguette-Parent. Elle reçoit le prix du Lieutenant-gouverneur de l’Ontario en 2011 et est faite membre de l’Ordre de la francophonie de Prescott et Russell en 2013[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Plaque commémorative Seigneurie de L'Orignal sur Inventaire des lieux de mémoire de la Nouvelle-France
  2. « Le lien communautaire », Tribune-Express, vol. 19, no 36,‎ 5 juillet 2013, p. 8.
  3. Charlotte Paquette, « Flotter sur une mine d’or », Tribune Express, vol. 19, no 36,‎ 5 juillet 2013, p. 8.
  4. 26 janvier 1781 : Foi et hommage pour Soulanges, Nouvelle-Longueuil et pointe à L'Orignal
  5. a et b Chantal Quirion, « Un honneur de plus pour Louis Bédard », Le Carillon, vol. 67, no 6,‎ 13 février 2013, p. 8
  6. « Investissement de 80 millions $ chez Ivaco Rolling Mills », Tribune-Express, vol. 19, no 9,‎ 28 décembre 2012, p. 7.
  7. a. Canton de Champlain, « 20 sites ouverts le 28 septembre dans le cadre de Portes ouvertes Champlain » (consulté le 22 septembre 2013).
    b. (en) « Come celebrate Doors Open Champlain day », Tribune Express Ontario, vol. 19, no 46,‎ 13 septembre 2013, p. 19.
  8. a. « L'Ancienne prison de L'Orignal », sur Village de L'Orignal,‎ 4 août 2013 (consulté le 1er septembre 2013).
    b. Charlotte Paquette, « Saison sans précédent pour L'Ancienne prison », Tribune Express Ontario, vol. 19, no 38,‎ 19 juillet 2013, p. 4.
  9. « Les billets de La dernière pendaison s’envolent », Le Carillon, vol. 67, no 24,‎ 19 juin 2013, p. 17.
  10. Richard Mahoney, « Carnaval de L’Orignal : Vive l’Hiver! », Le Carillon, vol. 67, no 6,‎ 13 février 2013, p. 5.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]