L'Orientalisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Orientalisme. L'Orient créé par l'Occident (titre original en anglais : Orientalism) est un essai de l'universitaire américano-palestinien Edward Saïd analysant la vision occidentale du Moyen-Orient telle qu'elle apparaissait au XIXe siècle dans l'art et la littérature (l'orientalisme), et les implications de cette vision en termes de colonisation et d'impérialisme culturel jusqu'à aux années 1970. Saïd y développe quatre thèses, à savoir la domination politique et culturelle de l'Orient par l'Occident, la dépréciation de la langue arabe, la diabolisation de l'arabe et de l'islam, et la cause palestinienne. Publié aux États-Unis en 1978 par Pantheon Books, il a été traduit en français en 1980 par les Éditions Robert Laffont ainsi que dans plus d'une trentaine d'autres langues. C'est l'ouvrage majeur de l'orientalisme scientifique.

Bien que Saïd se soit lui-même inspiré de réflexions antérieures, L’Orientalisme est l'ouvrage fondateur des études post-coloniales, particulièrement dans le monde anglo-saxon. Extrêmement influent dans divers champs, l'ouvrage s'est également attiré de nombreuses critiques, notamment de la part d'historiens trouvant que l'auteur a manqué de rigueur. Saïd lui-même a affiné sa pensée en 1993 dans Culture et Impérialisme (Culture and Imperialism).