L'Orbite déchiquetée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Orbite déchiquetée (titre original : The Jagged Orbit) est un roman de science-fiction de l'écrivain britannique John Brunner paru en 1969. Ce roman a reçu le prix British Science Fiction 1970[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

À New York, en 2014, la haine raciale est poussée à son comble par l'exploitation qu'en fait la Gottschalk, une mafia de marchands d'armes, et par la confusion que crée un Noir, Harry Madison. Ce malade mental (?), interné dans un hôpital bien qu'il ne présente aucun trouble, que les psychiatres ne peuvent rendre normal, qui est doté de facultés extraordinaires en particulier dans l'électronique, est un des rares hommes de sa race autorisé à côtoyer des Blancs. Il dissimule sa vraie personnalité et, le jour où elle se révélera, on pourra trembler pour l'avenir de l'humanité.

Commentaire : Dans cette anticipation terrifiante, de multiples intrigues s'entrecroisent, bien qu'ici la continuité soit maintenue de bout en bout, contrairement à Tous à Zanzibar. Malgré une malencontreuse et trop rapide happy end, c'est un des romans les plus riches de John Brunner, à comparer avec Jack Barron et l'Éternité, de Norman Spinrad.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]