L'Opéra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Opéra

Titre original The Opry House
Réalisation Walt Disney
Sociétés de production Disney Brothers Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre dessin animé
Sortie 1929
Durée 6 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Opéra (The Opry House), sorti le 28 mars 1929, est le second court métrage de Mickey Mouse de l'année 1929. Mickey poursuit dans ce film sa carrière musicale entamée à bord du Steamboat Willie (1928).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mickey est le propriétaire d'une petite salle de spectacle (une salle d'opéra d'après le titre). Il réalise seul un spectacle de vaudeville comprenant plusieurs rôles dont un charmeur de serpent, un danseur du ventre, la caricature d'un juif hassidique et pour le final, un extraordinaire solo de piano.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Minnie Mouse n'apparaît pas en personne dans ce court métrage. À la place, on voit un poster où elle est présentée comme membre du groupe de chanteuses nommé les Yankee Doodle Girls. On peut aussi rencontrer le personnage de Kat Nipp qui fera deux autres apparitions comme antagoniste mineur de Mickey durant l'année 1929. En raison de l'absence de paroles dans ce film l'humour s'appuie sur une longue série de gags visuels. L'Opéra est l'un des cinq premiers courts métrages de Mickey Mouse animés, tous presque totalement animés par Ub Iwerks seul[2].

Mickey musicien[modifier | modifier le code]

La partition de Mickey comprend plusieurs pièces dont "Yankee Doodle" et Carmen de Georges Bizet. On peut noter la première utilisation dans un dessin animé de Rhapsodies hongroises No. 2 de Franz Liszt. Cela influença plusieurs autres animateurs et l’œuvre fut utilisée dans les dessins animés Rhapsody in Rivets (Friz Freleng, 1941), Rhapsody Rabbit (Friz Freleng, 1946) et Tom et Jerry au piano (The Cat Concerto, Hanna-Barbera, 1946).

C'est le premier film « comédie musicale » de Disney[3].

On peut noter que Mickey poursuit sa carrière musicale entamée à bord du Steamboat Willie (1928) avec les moyens du bord. Il était percussionniste et est devenu pianiste. Il sera en 1930 chef d'orchestre à l’occasion de Concert rustique (The Barnyard Concert) puis violoniste soliste dans Just Mickey. Son apothéose reste sa présence dans Fantasia en 1940.

Évolution graphique : Les gants de Mickey[modifier | modifier le code]

"Ever wonder why we always wear these white gloves?"
Me suis toujours demandé pourquoi nous portons toujours ces gants blancs? - Plusieurs personnages (avec des variations mineures)

Un signe distinctif et devenu essentiel de la tenue de Mickey sont ses gants ... Mickey ne commença à porter des gants blancs qu'à partir de ce film. Il a ensuite presque toujours porté des gants blancs. Une des raisons probable est que, dans les premiers films en noir et blanc - le premier film en couleur de Mickey est La Fanfare (The Band Concert, 1935) - il fallait que le public puisse distinguer les mains du personnage lorsqu'elles passaient devant son corps de couleur noire. Les trois lignes noires sur le dessus du gant représentent les plis piqués prévu dans la fabrication des gants dans le prolongement des doigts, typique des gants d'enfants de l'époque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]