L'Ombre chinoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Ombre chinoise
Auteur Georges Simenon
Genre Roman policier
Éditeur original A. Fayard
Pays d'origine Drapeau de la Belgique Belgique
Lieu de parution Paris
Date de parution 1932
Série Commissaire Maigret
Chronologie
Précédent La Guinguette à deux sous L'Affaire Saint-Fiacre Suivant

L'Ombre chinoise est un roman policier de Georges Simenon écrit en décembre 1931 et publié en janvier 1932 ; il fait partie de la série des Maigret.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'intrigue se déroule en France, à Paris. Raymond Couchet a été abattu dans le bureau de son entreprise, située au fond de la cour d'un immeuble de la place des Vosges. Une somme d'argent (l'ensemble de la paie du personnel) a été dérobée de son coffre-fort, retrouvé ouvert après le crime. Quand Maigret commence son enquête, il découvre que Couchet a laissé un testament léguant toute sa fortune à ses "trois femmes": sa première épouse, son épouse actuelle, et la jeune Nine, sa maîtresse. Or, il se fait que la première épouse de Couchet habite toujours l'immeuble de la place des Vosges où Couchet a ses bureaux.

Pour aller plus loin[modifier | modifier le code]

Raymond Couchet a été assassiné dans le bureau directorial, près du laboratoire de sa firme, au fond de la cour d'un immeuble situé place des Vosges. Une importante somme d'argent a été volée. L'enquête de Maigret se déroule dans trois milieux. Place des Vosges, le commissaire découvre, vivant dans une ambiance étouffante, Edgar et Juliette Martin, celle-ci ayant été la première épouse de Couchet. A l'Hôtel Pigalle voisinent, sans se connaître, Nine Moinard, maîtresse de la victime depuis six mois, et Roger Couchet, fruit du premier mariage de Raymond Couchet. Roger vit d'expédients et « empruntait » souvent de l'argent à son père. Enfin, dans l'appartement cossu du boulevard Haussmann où habitait la victime, Maigret observe la veuve, femme sans caractère issue de la haute bourgeoisie. Maigret soupçonne d'abord Roger, dont la situation matérielle est précaire, mais le jeune homme se suicide de façon inexplicable (en fait, il connaissait la vérité). Le commissaire ne possédera la clé de l'énigme qu'après avoir fouillé le passé de la victime et celui de Juliette Martin. Cette dernière a épousé Raymond Couchet quand il n'était qu'un aventurier qui ratait tout ce qu'il entreprenait. Elle a divorcé et a épousé Martin, fonctionnaire sans envergure qui avait le mérite de gagner sa vie régulièrement et l'avantage d'une retraite assurée. Lorsque Couchet est devenu riche, elle s'est rendu compte qu'elle avait manqué la bonne affaire : aigrie, elle a accablé Martin de reproches et l'a incité finalement à voler de l'argent à son premier mari qu'elle pouvait observer à longueur de journées depuis les fenêtres de son appartement. Pour la contenter, Martin a donc volé Couchet pendant une absence de ce dernier. Sa femme, qui observait la scène, a vu que Martin laissait dans le bureau un indice compromettant, s'est rendue à son tour dans le bureau et, rencontrant Couchet, l'a abattu... inutilement, car le pauvre Martin, rongé de remords, était allé jeter l'argent dans la Seine. Apprenant cet acte qu'elle juge insensé, Juliette sombrera dans la folie. Germaine Couchet sera sans doute la seule héritière, en dépit du testament de la victime qui voulait partager sa fortune entre Germaine, Juliette et Nine, « ses trois femmes ».

Aspects particuliers du roman[1][modifier | modifier le code]

Avant tout, roman d’atmosphère décrivant la vie mesquine des Martin ; à travers Maigret, l’auteur fait apparaître ses sympathies pour la victime et sa maîtresse.

Fiche signalétique de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

Cadre spatio-temporel[modifier | modifier le code]

Espace[modifier | modifier le code]

Paris (place des Vosges, rue Pigalle, rue Fontaine, rue Lepic, boulevard Haussmann). Jeumont.

Temps[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine ; l’enquête se déroule du 30 novembre au 4 décembre.

Les personnages[modifier | modifier le code]

Personnage principal[modifier | modifier le code]

Raymond Couchet, la victime. Directeur des Sérums du Docteur Rivière. Marié deux fois, un fils du premier mariage. 45 ans.

Autres personnages[modifier | modifier le code]

  • Germaine Couchet, née Dormoy, deuxième épouse de Raymond.
  • Edgar Martin, fonctionnaire de l’Enregistrement, 55 ans.
  • Juliette Martin, son épouse, divorcée d’un premier mariage avec Couchet, la cinquantaine.
  • Roger Couchet, fils de Raymond et de Juliette, sans profession, 25 ans.
  • Nine Moinard, maîtresse de Raymond Couchet.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Univers de Simenon, sous la direction de Maurice Piron avec la collaboration de Michel Lemoine