L'Obsédé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The Collector.

L'Obsédé (titre original : The Collector) est un film américano-britannique réalisé par William Wyler, sorti en 1965.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Freddie Clegg, petit employé de banque réservé et solitaire, chasse le papillon dans la campagne anglaise du Sussex. Il en attrape un particulièrement beau, rouge, blanc et noir. Arrivé aux abords d'une grande demeure, mise en vente, il pénètre dans le domaine et descend dans la cave où il doit enlever des toiles d'araignée, symboles du piège. Comme il vient de gagner 510 000 livres sterling à un jeu de loto foot, il en fait l'acquisition. Follement amoureux d'une jeune étudiante en art, Miranda Grey, il l'enlève et la séquestre dans sa nouvelle propriété. Au cours des jours, Miranda tente tour à tour de le menacer, le raisonner ou le charmer pour retrouver sa liberté, mais aucun de ses subterfuges ne réussit. Elle tente alors de le tuer en le frappant à la tête avec une pelle mais ne parvient qu'à le blesser. Freddie parvient à la ramener dans la cave froide et humide, mais le chauffage a été abîmé au cours de leurs luttes. Il se fait hospitaliser pendant trois jours. À son retour, il découvre Miranda frigorifiée et agonisante. Freddie se précipite chez un pharmacien mais revient trop tard, Miranda est morte de pneumonie. Il ne ressent finalement aucune culpabilité et l'enterre sous un chêne. La scène finale le montre derrière le volant de sa camionnette, traquant la jeune infirmière qui l'a soigné[1].

C'est l'histoire de ce jeune homme, moqué par ses collègues de bureau, inhibé avec les femmes, possesseur d'une camionnette et collectionneur de papillons que conte William Wyler dans ce qui apparaît comme son testament cinématographique.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Le scénario de ce film a inspiré plusieurs tueurs en série, Christopher Wilder, Robert Berdella, Charles Ng et Leonard Lake[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The American Film Institute Catalog of Motion Pictures Produced in the United States, University of California Press,‎ 1997, p. 189
  2. (en) Michael Newton, Writing Thrillers. The Writer's Guide to Crafting Tales of Suspense, Writer's Digest Books,‎ 2013, p. 57

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]