L'Initiative

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Initiative
المبادرة
Image illustrative de l'article L'Initiative
Logo officiel
Présentation
Président Kamel Morjane
Fondation 1er avril 2011
Disparition 1er décembre 2013
Idéologie centre
Coalition Coalition destourienne
Site web www.almoubadara.tn/
Représentation
Constituants
0 / 217
Ministres
0 / 29

L'Initiative (المبادرة) ou Al Moubadara est un parti politique tunisien, de tendance centriste, actif de 2011 à 2013.

Il est formé le 1er avril 2011[1], quelques mois après la révolution qui chasse le président Zine el-Abidine Ben Ali. Il est une émanation du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), parti au pouvoir dissous le 9 mars 2011.

Le parti est dirigé par Kamel Morjane, ministre de la Défense puis des Affaires étrangères sous la présidence de Ben Ali[2],[3]. Il s'est fixé comme objectif d'assurer la reconversion d'anciens cadres du RCD dans le système politique post-révolutionnaire[4].

L'Initiative obtient cinq élus à l'assemblée constituante élue le 23 octobre 2011. Ceux-ci annoncent leur retrait le 26 juillet 2013 après l'assassinat du constituant Mohamed Brahmi issu du Mouvement du peuple[5].

Sept partis — Al Watan Al Horr, le Parti de l'unité et la réforme, l'Union populaire républicaine, la Voix du Tunisien, le Mouvement progressiste tunisien, l'Alliance pour la Tunisie et le Parti nationaliste tunisien — rejoignent L'Initiative en mars 2012[6]. Mohamed Jegham devient alors secrétaire général aux côtés de Morjane[7].

Le 1er décembre 2013, il fusionne au sein de l'Initiative nationale destourienne[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Tunisie - Kamel Morjane obtient le visa pour son parti L'Initiative », Business News, 1er avril 2011
  2. (en) Sam Bollier, « Who are Tunisia's political parties? », Al Jazeera English, 9 octobre 2011
  3. (en) Eymen Gamha, « The Initiative », Tunisia Live, 5 octobre 2011
  4. (en) Houda Mzioudet, « The Initiative Party: Don't Exclude Former RCD Members », Tunisia Live, 9 octobre 2011
  5. (fr) « Tunisie : un parti se retire de la constituante après le meurtre de Brahmi », Le Point, 26 juillet 2013
  6. (fr) « Tunisie. Les Destouriens s'agrègent autour de Kamel Morjane et El Moubaradara », Kapitalis, 31 mars 2012
  7. Abdelaziz Barrouhi, « Fusions et confusion », Jeune Afrique, 22 avril 2012, pp. 42-43
  8. (fr) « Tunis : Fusion entre quatre partis politiques », L'Économiste maghrébin, 31 juillet 2014

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « The Initiative (Tunisia) » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]