Initiative nationale destourienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis L'Initiative)
Aller à : navigation, rechercher
Initiative nationale destourienne
المبادرة الوطنية الدستورية
Image illustrative de l'article Initiative nationale destourienne
Logo officiel
Présentation
Président Kamel Morjane
Fondation 1er avril 2011
Vice-présidents Mohamed Ayachi Ajroudi et Mohamed Jegham
Idéologie centre
Coalition Coalition destourienne
Site web www.elmoubadara.com
Représentation
Constituants
3 / 217
Ministres
0 / 29

L'Initiative nationale destourienne (arabe : المبادرة الوطنية الدستورية) ou Al Moubadara est un parti politique tunisien, de tendance centriste, actif depuis 2011.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est formé sous le nom de L'Initiative le 1er avril 2011[1], quelques mois après la révolution qui chasse le président Zine el-Abidine Ben Ali. Il est une émanation du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD), parti au pouvoir dissous le 9 mars 2011.

Le parti est dirigé par Kamel Morjane, ministre de la Défense puis des Affaires étrangères sous la présidence de Ben Ali[2],[3]. Il s'est fixé comme objectif d'assurer la reconversion d'anciens cadres du RCD dans le système politique post-révolutionnaire[4].

L'Initiative obtient cinq élus à l'assemblée constituante élue le 23 octobre 2011. Ceux-ci annoncent leur retrait le 26 juillet 2013 après l'assassinat du constituant Mohamed Brahmi issu du Mouvement du peuple[5].

Sept partis — Al Watan Al Horr, le Parti de l'unité et de la réforme, l'Union populaire républicaine, la Voix du Tunisien, le Mouvement progressiste tunisien, l'Alliance pour la Tunisie et le Parti nationaliste tunisien — rejoignent L'Initiative en mars 2012[6]. Mohamed Jegham devient alors secrétaire général aux côtés de Morjane[7].

Le 1er décembre 2013, Al Watan Al Horr, le Parti de l'unité et de la réforme et Zarkaa Al Yamama fusionnent avec L'Initiative pour former l'Initiative nationale destourienne[8]. Le 31 juillet 2014, quatre autres partis — le Mouvement du Tunisien, le Parti de l'indépendance pour la liberté, le Parti de la troisième voie et La Tunisie de demain — rejoignent l'Initiative nationale destourienne[8]. Le 29 août 2014, le Parti de la troisième voie rejoint par La Tunisie de demain se retirent[9],[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Tunisie - Kamel Morjane obtient le visa pour son parti L'Initiative », Business News, 1er avril 2011
  2. (en) Sam Bollier, « Who are Tunisia's political parties? », Al Jazeera English, 9 octobre 2011
  3. (en) Eymen Gamha, « The Initiative », Tunisia Live, 5 octobre 2011
  4. (en) Houda Mzioudet, « The Initiative Party: Don't Exclude Former RCD Members », Tunisia Live, 9 octobre 2011
  5. (fr) « Tunisie : un parti se retire de la constituante après le meurtre de Brahmi », Le Point, 26 juillet 2013
  6. (fr) « Tunisie. Les Destouriens s'agrègent autour de Kamel Morjane et El Moubaradara », Kapitalis, 31 mars 2012
  7. Abdelaziz Barrouhi, « Fusions et confusion », Jeune Afrique, 22 avril 2012, p. 42-43
  8. a et b (fr) « Tunis : Fusion entre quatre partis politiques », L'Économiste maghrébin, 31 juillet 2014
  9. (fr) « Le parti de la Troisième voie annonce son retrait du mouvement de l’initiative nationale destourienne », Shems FM, 29 août 2014
  10. (fr) « « La Tunisie de demain » quitte l’initiative nationale destourienne et rejoint « la Troisième voie » », Express FM, 29 août 2014

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « The Initiative (Tunisia) » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]