L'Inconnu (film, 1927)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Inconnu.

L'Inconnu

Titre original The Unknown
Réalisation Tod Browning
Scénario Waldemar Young, titres de Joseph Farnham, d'après une histoire de Tod Browning basée sur le roman K de Mary Roberts Rinehart
Acteurs principaux

Lon Chaney : Alonzo
Joan Crawford : Nanon Zanzi

Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Inconnu (The Unknown) est un film muet de Tod Browning sorti en 1927.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le lanceur de couteaux Alonzo travaille dans un cirque sous le nom de scène de l'« Homme sans bras ». En réalité, il a toujours ses bras mais les dissimule pour donner plus d'effet à son numéro. Nanon, sa partenaire, ne supporte pas les mains des hommes. Par amour pour elle, mais aussi pour échapper à la police, Alonzo décide de se faire réellement amputer des deux bras. Après l'opération, il découvre que la jeune fille, guérie de sa peur, aime son rival, Malabar, dont elle est devenue la partenaire. Désespéré, Alonzo tentera de le tuer lors de leur premier numéro...

Analyse[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la plus célèbre collaboration de Tod Browning avec l'acteur mythique des films fantastiques du muet : Lon Chaney.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le film jouit d'une réputation considérable dans le monde des cinéphiles. Plus encore que Freaks, beaucoup considèrent L'Inconnu comme le chef-d'œuvre de Tod Browning :

« Des trois films réalisés par Tod Browning en 1927 l’Inconnu est le plus célèbre, le plus original, le plus achevé.» Alain Garsault, Positif, Oct. 2000.

« En quelques instants, Browning dresse le décor d’un petit cirque perdu dans la banlieue madrilène, mais au lieu de s’attacher à sa population cosmopolite, il concentre son attention sur Alonzo, l’homme sans bras. Amoureux passionné et criminel, Alonzo est l’un de ces êtres en marge qu’affectionnait Browning. L’histoire mèle avec génie la passion à la cruauté, la poésie à l’horreur. » Télérama

  • Burt Lancaster — ancien homme de cirque — admirait le film, et tout particulièrement l’interprétation de Lon Chaney.
  • Le film fut longtemps connu dans une copie 9,5 mm. La Cinémathèque française retrouva, au début des années 1970, une copie 35 mm bien plus acceptable et surtout beaucoup plus longue. Plusieurs scènes au début du film restent absentes mais elles n’influent pas particulièrement sur le déroulement de l’intrigue. Déplorons tout de même la disparition d’une séquence importante : Les meurtres de tous les témoins de l’amputation (le docteur criminel et le complice Cojo) par Alonzo.
  • Lon Chaney, pour les scènes de manipulation de couteaux et autres objets, collabora avec Paul Desmuke (crédité sous le nom de Peter Dismuki), un homme réellement sans bras. L’extraordinaire travail des deux hommes renforcera encore le réalisme de certaines séquences... et le malaise qui s’en dégage...

Lien externe[modifier | modifier le code]