L'Ignorance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Ignorance est un roman de Milan Kundera, écrit en français en 2000 et paru en France en 2003.

Résumé[modifier | modifier le code]

Quand la révolution de velours renverse le régime communiste tchécoslovaque, Iréna effectue à contrecoeur un voyage à Prague pour revoir son pays. Là, elle rencontre Josef, un homme rencontré alors qu'elle vivait en Tchécoslovaquie et qui avait tenté de la séduire. Lui-même, exilé au Danemark, est revenu pour quelques jours dans sa patrie natale.

À travers cette histoire, Kundera revient sur son expérience de la chute du communisme en Tchécoslovaquie et écrit un roman sur la nostalgie, questionnant la possibilité de ne pas vouloir rentrer dans le pays que l'on a fui. Par là, il s'interroge sur la vision homérique de l'exil et revient à de nombreuses reprises sur le personnage d'Ulysse, le « plus grand nostalgique » de tous les temps. Si la nostalgie est un sentiment obligatoire, nécessaire, pour les émigrés, il apparaît tel dans ce livre surtout aux yeux de la civilisation, alors que les émigrés eux-mêmes ne l'éprouvent pas fatalement.

Liens externes[modifier | modifier le code]