L'Humanité en péril

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Humanité en péril
Épisode de Doctor Who
Titre original Aliens of London
Numéro d'épisode Saison 1 (2de série)
Épisode 4
Réalisation Keith Boak
Scénario Russell T Davies
Production Phil Collinson
Durée 45 minutes
Diffusion Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni : 16 avril 2005

Drapeau de la France France : 12 novembre 2005

Personnages Docteur :

9e (Christopher Eccleston)
Compagnon :
Rose Tyler

Époque 2006
Chronologie
Précédent Des morts inassouvis Troisième Guerre mondiale Suivant
Liste des épisodes

L'Humanité en péril (Aliens of London) est le quatrième épisode de la première saison de la seconde série télévisée Doctor Who. C'est le premier épisode en deux parties avec sa suite Troisième Guerre mondiale depuis le retour de la série. Il introduit les Slitheens, des ennemis qui reviennent de façon récurrente dans la série dérivée The Sarah Jane Adventures. Il marque également la première apparition des personnages de Toshiko Sato et d'Harriet Jones.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le Docteur ramène Rose Tyler chez elle 12 mois au lieu de 12 heures après son départ. Sa mère Jackie Tyler, qui l'a signalée disparue, et son petit ami Mickey Smith qui s'est retrouvé suspecté par la police, réclament des explications, mais Rose ne peut les donner. Sur ce, un vaisseau spatial s'écrase de façon spectaculaire dans la Tamise en plein centre de Londres. Le Docteur est enchanté d'assister au premier contact entre les terriens et des extra-terrestres, et suit les événements à la télévision où l'on affirme qu'un corps extra-terrestre a été transporté au London Albion Hospital. Le Docteur se rend compte que le vaisseau a été lancé depuis la terre, et menant l'enquête à l'hôpital découvre que l'extra-terrestre est un cochon modifié. Cependant, le premier ministre du Royaume-Uni étant introuvable, trois députés nommés Joseph Green, Margaret Blaine et Oliver Charles, prennent le contrôle des opérations. Une députée modeste et effacée, Harriet Jones (Penelope Wilton), qui cherche à communiquer une idée au Premier ministre, s'introduit au 10 Downing Street et découvre que le trio s'avère être en fait des extra-terrestres corpulents qui se cachent dans des corps humains. Celui ayant pris l'identité d'Oliver Charles assassine un haut gradé, le général Asquith (Rupert Vansittart), et prend son apparence.

Le Docteur finit par expliquer qui il est et montre le TARDIS à Jackie Tyler qui, paniquée, le dénonce aux autorités. Il se retrouve réquisitionné, ainsi que Rose, et amené au 10 Downing Street où Harriet Jones emmène Rose à l'écart pour lui raconter sa découverte. Lors d'une conférence avec des experts en extra-terrestres, le Docteur comprend enfin que le but du stratagème était précisément de les réunir tous de façon à se débarrasser d'eux. Le faux général Asquith révèle sa véritable apparence et électrocute les experts. Harriet et Rose, qui ont trouvé le cadavre du Premier Ministre dans un placard, sont attaquées par Margaret Blaine, et Jackie et Mickey par un faux agent de police également extra-terrestre. L'épisode se conclut dans cette triple situation de danger.

Distribution[modifier | modifier le code]

Références extérieures[modifier | modifier le code]

Continuité[modifier | modifier le code]

  • Occurrence du mot « Bad Wolf » : tagué sur le TARDIS[1].
  • Le Docteur dit avoir plus de 900 ans. Dans l'épisode Time and the Rani (1987) il dit précisément en avoir 953.
  • Parmi les experts en extra-terrestres invités, on trouve des agents de UNIT, la United Nations Intelligence Taskforce, avec laquelle le Docteur a collaboré à de nombreuses occasions dans la première série. Il dit même « ce sont des gens bien ». C'est d'ailleurs le fait d'avoir collaboré avec eux qui permet son identification.
  • Une note du site Who is the Doctor Who note que c'est dorénavant Mickey Smith qui met à jour le site, depuis la mort de son créateur dans l'épisode Rose[2].
  • Le faux site de UNIT annonçait la disparition de Rose Tyler sur son site web le 26 mars 2005, le jour de la diffusion de l'épisode Rose. Selon le site les événements ont lieu le 26 mai 2006.
  • L'hôpital fictif London Albion Hospital apparaît de nouveau dans le double épisode Drôle de mort / Le Docteur danse, et le docteur Toshiko Sato réapparaît également quelques années plus tard dans la série Torchwood[3].
  • Les clés du TARDIS ont un aspect plus extra-terrestre depuis les épisodes du troisième Docteur dans les années 1970, ainsi que dans le téléfilm Le Seigneur du Temps. Elles ont un aspect plus classique depuis cet épisode.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Le Docteur raconte avoir joué à un concours de beuverie avec le Premier ministre David Lloyd George.
  • Le cadavre du Premier ministre avait un temps été joué par un acteur qui ressemblait à Tony Blair, mais le résultat n'étant pas convaincant, celui-ci n'est pas montré entièrement[4]. Seule une remarque d'Harriet Jones sur les « babes » du ministre permet d'établir son identité.

Production[modifier | modifier le code]

Scénarisation[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Lorsqu'il relance Doctor Who en 2005 le producteur Russell T Davies souhaite que la série offre des épisodes en deux parties pour contraster avec les épisodes en une seule partie qui constituent l'essentiel des saisons. L'idée est déjà dans les documents de travail pour le retour de la série en 2003, avec un premier épisode intitulé à l'époque Aliens of London et un second intitulé 10 Downing Street. Davies décide de se charger lui-même de l'écriture de ces deux épisodes.

Il trouve l'inspiration du premier épisode en visionnant le téléfilm de science-fiction de 1958 Quatermass and The Pit décrivant la construction d'un vaisseau extra-terrestre en construction à Tottenham. La destruction d'un bâtiment célèbre et la simulation d'un faux extra-terrestre fait partie de ses premières idées. À l'origine, Jackie Tyler devait accompagner le Docteur et sa fille au 10 Downing Street à la fin de l'épisode, mais suite au changement de la date de retour de Rose, qui revient finalement chez elle 12 mois et non 10 minutes après être partie, modifie le scénario. Davies par cet effet explore les conséquences pour l'entourage des compagnons du Docteur, en montrant l'inquiétude de la mère et du petit ami de Rose.

C'est en écrivant la scène où un enfant tague les mots « Bad Wolf » sur le TARDIS qu'il trouve l'idée de rajouter l'occurrence des mots Bad Wolf dans la saison. Il demande ainsi à modifier les épisodes déjà écrits afin d'y ajouter ce détail.

Casting[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le réalisateur engagé pour le premier bloc de tournage est Keith Boak. Le bloc de tournage inclut le tournage de Rose ainsi que du double épisode L'Humanité en péril / Troisième Guerre mondiale. Le tournage débute à partir du 18 juillet 2004.

C'est donc le 18 juillet 2004 au Cardiff Royal Infirmary, qui est utilisé comme décor pour le Albion Hospital, qu'est filmée la toute première scène de la nouvelle série de Doctor Who[7]. L'extérieur du 10 Downing Street a été rendu en filmant une maison comparable dans le centre de Londres le 25 juillet[7], tandis que l'intérieur fut filmé au Château d'Hensol dans le Vale of Glamorgan du 4 au 19 août[7]. L'appartement de Mickey a été tourné dans le même décor que celui qui sert d'appartement à Jackie et Rose[8].

Le tournage des plans pour le crash du vaisseau devait être tourné le 26 juillet 2004 mais ils sont différés par des militaires qui ne souhaitaient pas que les Houses of Parliament soient filmées de trop près[9].

Afin de faire plaisir aux téléspectateurs de l'émission pour enfants Blue Peter, une scène où son présentateur Matt Baker cuisine des gâteaux en forme de vaisseau fut tournée le 4 octobre 2004 pour être ajoutée au zapping des actualités que voit le Docteur. Andre Marr, l'éditorialiste politique de la BBC enregistre lui aussi un caméo.

Diffusion et réception[modifier | modifier le code]

Diffusé pour la première fois le 16 avril 2005 sur BBC One, l'épisode est suivi par 7,63 millions de téléspectateurs[10].

L'épisode est immédiatement suivi par la bande annonce de l'épisode suivant, et provoque à l'époque une grogne de Russell T Davies, considérant que cela « tue » le cliffhanger. En effet, le Docteur et la plupart des protagonistes de l'épisode apparaissent vivants. Depuis, lors de la diffusion d'épisodes en deux parties, la bande-annonce pour l'épisode suivant se situe après le générique de fin, afin de laisser le temps au téléspectateur de changer de chaîne. Le même jour, la BBC annonce que David Tennant vient de signer le contrat pour devenir le prochain Docteur pour la deuxième saison.

La scène où Rose dit au Docteur « You're so gay » en version originale (« vous êtes tellement gay » ; remplacé par « vous êtes tellement drôle » en version française) sur le toit de l'immeuble entraîne quelques débats sur les sites de fans qui perçoivent une attaque homophobe. Dans un mail, Davies, qui est un homosexuel déclaré, explique qu'il avait clairement voulu avoir une réaction « naturelle » de Rose et qu'il est content que ce passage fasse débat.

Sortie commerciale[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bad Wolf: Clues », BBC (consulté le 27 mars 2012)
  2. « ALIENS LAND ON EARTH Confirmed »
  3. Épisode Exit Wounds de la série Torchwood. Diffusé pour la première fois le 2008-04-04 sur la chaîne BBC Two du réseau BBC à Cardiff. Autres crédits : Writer Chris Chibnall, Director Ashley Way, Producers Richard Stokes, Chris Chibnall.
  4. Phil Collinson: DVD commentary for "Aliens of London"
  5. Olga Craig, « Penelope Wilton: an actress who epitomises all things quintessentially English », The Daily Telegraph,‎ 15 novembre 2008 (consulté le 3 janvier 2013)
  6. Erreur de paramétrage du modèle {{Citation épisode}} : les paramètres titre et série sont obligatoires.
  7. a, b et c « Doctor Who: Aliens of London », BBC (consulté le 18 février 2013)
  8. Ian Berriman, « Doctor Who Commentary Facts! », SFX,‎ 17 novembre 2005 (consulté le 26 mars 2012)
  9. (en) « Aliens of London - Story Locations », Doctor Who The Location Guide (consulté le 9 novembre 2013)
  10. (en) Gary Russell, Doctor Who: The Inside Story, London, BBC Books,‎ 2006 (ISBN 978-0-563-48649-7), p. 139