L'Homme qui tua la peur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Homme qui tua la peur

alt=Description de l'image Edge of the City 1957 poster.jpg.
Titre original Edge of the City
Réalisation Martin Ritt
Scénario Robert Alan Aurthur
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film policier
Sortie 1957
Durée 85 minutes (h 57)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Homme qui tua la peur (Edge of the City) est un film américain réalisé par Martin Ritt, sorti en 1957.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans le New York des années 1950, Axel, un personnage mystérieux, se fait embaucher comme docker. Son patron, Charlie Malik, un personnage horrible, qui prélève une dîme sur le salaire de ses employés, le prend dans son équipe.

Axel fait connaissance avec Tommy, un noir très gentil, marié et père d'un enfant. Peu à peu, ils deviennent très amis. Axel loue une chambre dans le même quartier que Tommy et ils rentrent tous les soirs du travail ensemble dans la voiture de Tommy.

Axel souhaite changer d'équipe pour travailler avec Tommy, mais Charlie étant raciste le lui interdit. Cependant un jour, Axel prend son courage à deux mains et change d'équipe, ce que Charlie ne supporte pas.

Axel rencontre une demoiselle et leur amitié va vite se transformer en amour.

Un jour, Charlie dit à Axel qu'il connait son passé, ce qui rend Axel très nerveux. Tommy veut savoir ce qui se passe mais, Axel refuse de lui en parler. Après beaucoup d'insistance, il lui explique qu'il a déserté l'armée et qu'il risque 20 ans de prison.

Plus tard, Axel et Tommy se disputent avec Charlie, ils se bagarrent et Charlie tue Tommy.

Comment Axel va-t-il venger son ami?

Analyse[modifier | modifier le code]

Si tu as peur, tu es mort. C'est ce qu'essaie de faire comprendre Tommy Tyler à Axel North. C'est vrai qu'Axel a peur. Il a peur de parler à sa mère. Il a peur du lendemain, il cherche du travail, il a peur du passé : il a peur qu'on découvre qu'il a déserté; il a peur de Malik, le contremaitre qui l'a fait embaucher, une ordure raciste qui prend une dîme sur le salaire des ouvriers. Axel a peur, peur de tout, de tous, et s'il veut s'en tirer, il va falloir qu'il tue cette peur ou alors, c'est lui qui est mort.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]