L'Homme qui en savait trop... peu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Homme qui en savait trop... peu

Titre original The Man Who Knew Too Little
Réalisation Jon Amiel
Scénario Howard Franklin
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1997
Durée 95 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Homme qui en savait trop... peu (ou L'agent fait l'idiot au Québec ; The Man Who Knew Too Little) est un film américain de Jon Amiel réalisé en 1997.

Synopsis[modifier | modifier le code]

À l'occasion de son anniversaire, Wallace Ritchie rend visite à son frère James, installé à Londres. Mais celui-ci est fort occupé à préparer un important dîner d'affaires. Pour se débarrasser, le temps d'une soirée, de son encombrant invité, James l'inscrit à une séance théâtrale interactive dans laquelle les acteurs sont immergés, en pleine rue, au cœur de l'action. Mais un quiproquo entraîne Wallace parmi de véritables agents secrets britanniques et russes, chargés d'un complot visant à ranimer la guerre froide. Persuadé de participer à une pièce très réaliste, Wallace Ritchie déjoue sans le vouloir tous les pièges et s'engage dans une folle course-poursuite...

Référence cinématographique[modifier | modifier le code]

Dans la scène finale du film, un agent de la CIA du nom de Venkman approche Wallace et lui tend un rafraîchissement. Il s'agit d'un clin d'œil au personnage de Bill Murray dans le film Ghostbusters, où il campait le Dr Peter Venkman.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) L'Homme qui en savait trop... peu sur l’Internet Movie Database