L'Exploit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Exploit (en russe : Подвиг) est un roman de langue russe de l'écrivain Vladimir Nabokov, publié pour la première fois en 1931 par la revue d'émigrés russes Sovreménnye zapiski à Paris.

L'histoire[modifier | modifier le code]

L'exploit décrit le parcours du jeune Martin, émigré russe qui rêve de réaliser quelque chose d'extraordinaire et d'étonnement courageux, pour la reconnaissance plus que pour le fait en lui-même. Malgré le fait qu'il n'aimait pas son père, le fait de marcher sur les pas de ce dernier décédé courageusement dans les combats de la révolution représente une tentation sucrée pour lui.

Le fait de rencontrer sa cousine, la petite garce Sonia (préfigurant en nombre de points Lolita), va le pousser à essayer de se transcender et de trouver un moyen de l'épater plus que ne le fait son ami Darwin, même si cela doit passer par un projet inutile et fou.

Citations[modifier | modifier le code]

« Le premier titre du livre, titre très séduisant certes (abandonné plus tard en faveur de ce titre plus piquant, Podvig, "haut fait", "exploit") était Romantitcheski vek, "Temps Romantiques", que j'avais choisi en partie parce que j'en avais assez d'entendre les journalistes occidentaux qualifier notre époque de "matérialiste", de "terre à terre", "d'utilitaire", etc., mais surtout parce que mon dessein en écrivant ce roman - le seul de tous mes romans à répondre à un dessein - consistait à mettre en relief l'émoi et la fascination que mon jeune expatrié découvre dans les plaisirs les plus ordinaires ainsi que dans les aventures apparemment insignifiantes d'une vie solitaire. »

— Vladimir Nabokov.

« Disons simplement que, après avoir frôlé un faux exotisme ou la comédie la plus banale, il s'élève jusqu'à des sommets de pureté et de mélancolie que je n'ai atteints que bien plus tard dans Ada. »

— Vladimir Nabokov.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Vladimir Nabokov, Œuvres romanesques complètes, Bibliothèque de la Pléiade, 1999.