L'Esthétique de la résistance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Esthétique de la résistance (Die Ästhetik des Widerstands) est un roman en trois tomes de l'écrivain allemand Peter Weiss, qu'il a écrit entre 1971 et 1981. Le premier tome est paru en 1975 aux éditions Suhrkamp.

Dans ce livre, Peter Weiss raconte l'histoire collective du mouvement ouvrier allemand et de son échec, de la République de Weimar à 1945. Les trois protagonistes principaux du roman découvrent en parallèle quelques grandes œuvres du patrimoine artistique de l'humanité et comprennent qu'elles ne sont ni un bien culturel, ni un espace imaginaire où se réfugier lorsque l'action politique a échoué, mais celui d'une expérience esthétique vécue que doit s'approprier le lecteur ou le spectateur afin de nourrir sa résistance à l'ordre établi par la société de classes.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • L'Esthétique de la résistance, Klincksieck, Paris, 1989-1992, 3 volumes (traduit de l'allemand par Éliane Kaufholz-Messmer)

Liens externes[modifier | modifier le code]