L'Enfer blanc du Piz Palü

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Enfer blanc du Piz Palü

Description de l'image  Bundesarchiv Bild 102-13954, Filmplakat "Die weiße Hölle vom Piz Palü".jpg.
Titre original Die weiße Hölle vom Piz Palü
Réalisation Arnold Fanck
Georg Wilhelm Pabst
Scénario Arnold Fanck
Acteurs principaux
Genre Drame
Sortie 1929
Durée 195 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Enfer blanc du Piz Palü (titre original allemand : Die weiße Hölle vom Piz Palü) est un film muet dramatique allemand de 1929 écrit et réalisé par Arnold Fanck et Georg Wilhelm Pabst. Ce film de montagne met en vedette la future cinéaste Leni Riefenstahl et Ernst Udet, as de l'aviation de la Première Guerre mondiale.

Inspiration[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'épouse du docteur Johannes Krafft est morte après une chute dans une crevasse au cours d'une expédition sur le piz Palü lors de leur lune de miel. L'accident est dû à la négligence de son mari.

Dix ans après les faits, un couple de jeunes mariés, Hans Stern (Ernst Petersen) et Marie Brandt (Leni Riefenstahl), arrivent à une cabane d'alpage près de St. Moritz. Ils se rendent compte que le Dr Krafft est obsédé par la mort de sa femme et est toujours à sa recherche. Ils partent ensemble afin d'escalader le piz Palü, ignorant qu'une tempête s'approche. Piégés dans la montagne et Hans s'étant cassé une jambe, ils sont forcés de passer la nuit sur une petite corniche. Le Dr Krafft, qui avait donné son vêtement à Karl, ne survit pas. Un ami de Hans et de Marie, l'aviateur Ernst Udet, les retrouve et alerte les sauveteurs qui ramènent le couple dans la vallée.

Dates et lieux de tournage[modifier | modifier le code]

La face nord du piz Palü : le glacier de Diavolezza.

Les scènes de montagne ont été tournées de janvier à juin 1929 dans les Alpes suisses, dans les massif de la Bernina et de l'Engadine, tous deux dans le canton des Grisons.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Premières[modifier | modifier le code]

Date de la première officielle en Allemagne : le 15 novembre 1929 à l'Ufa-Palast am Zoo à Berlin. Plus de 100 000 spectateurs y ont vu le film pendant les quatre premières semaines de son exploitation.

Distribution[modifier | modifier le code]

Remake[modifier | modifier le code]

Un remake du film est sorti en 1950 sous le titre de Sous la rafale (en allemand : Föhn), réalisé par Rolf Hansen avec Hans Albers et Liselotte Pulver.

Références au film[modifier | modifier le code]

Dans le film Inglourious Basterds de 2009 réalisé par Quentin Tarantino, les premières vues du cinéma le Gamaar d'Emmanuelle Mimieux, pseudonyme de Shoshanna Dreyfus, montrent, en plein écran et en un lent travelling vertical, la publicité extérieure pour L'Enfer blanc du Piz Palü où l'on remarque particulièrement les noms d'Arnold Fanck, de Georg Wilhelm Pabst et de Leni Riefenstahl, ces deux derniers étant encore cités par après. Cette publicité pour L'Enfer blanc du Piz Palü sera remplacée par celle du film Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot. Par après, le soldat britannique Archie Hicox, déguisé en officier SS et alors qu'il est interrogé par un véritable officier SS sur son accent allemand insolite, répond que c'est celui de la région du piz Palü et que lui et sa famille ont été figurants dans L'Enfer blanc.

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]