L'Empoisonneuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poison Ivy.
Poison Ivy (VO)
Empoisonneuse (VF)
Personnage de fiction apparaissant dans
Batman

Alias Pamela Lillian Isley (véritable identité)
Espèce Hybride Humain-Plante
Pouvoirs Expertise en botanique et en toxicologie,
Aptitude à manipuler les plantes,
Immunité contre les toxines, les bactéries et les virus,
Connexion mystique avec les plantes
Sécrète des phéromones empoisonnées
Pouvoir de séduction
Affiliation Injustice Gang
Secret Society of Super Villains
Suicide Squad
Birds of Prey

Créé par Robert Kanigher
Sheldon Moldoff
Interprété par Uma Thurman (Batman & Robin, 1997)
Première apparition Batman #181 (Juin 1966)
Éditeur(s) DC Comics

Pamela Lilian Isley, alias Poison Ivy (L'Empoisonneuse dans certaines traductions), est un personnage de fiction, une super-vilaine appartenant à l'univers de DC Comics. Créée par le scénariste Robert Kanigher et le dessinateur Sheldon Moldoff, elle est apparue pour la première fois dans le comic book Batman #181 en 1966. Elle est l'un des ennemis de Batman.

Biographie fictive[modifier | modifier le code]

Pamela Isley grandit dans une riche famille et étudie la botanique et la biochimie avancée à l'université. Un de ses professeurs, le Dr. Jason Woodrue, connu sous le nom de Alec Holland, la séduit et ensemble, ils débutent des expérimentations dont Pamela est le cobaye. Woodrue lui injecta de nombreux poisons et des toxines causant à Isley des transformations chimiques et physiques, capable désormais d'entrer en symbiose avec les plantes et les commander. Elle faillit mourir à deux reprises à cause de ces poisons. Ces expériences lui font aussi perdre la raison et elle se met ainsi à traiter les plantes comme ses propres enfants. Alors que Woodrue s'enfuit, Pamela se retrouve à l'hôpital pendant six mois, souffre de la trahison de Woodrue et finit par le haïr. Elle en devient psychologiquement instable et sujette à des sautes d'humeur : tantôt douce et gentille, tantôt violente et cruelle. Elle finit par quitter l'école et Seattle pour se retrouver à Gotham City.

La première année de service de Batman, l'Empoisonneuse prend la ville en otage en menaçant de libérer un poison dans l'air de la ville si une rançon ne lui est pas versée. Elle est arrêtée par Batman et enfermée dans l'asile d'Arkham. Dès lors, elle devient obsédée par l'homme-chauve-souris, seul être qu'elle ne peut contrôler ou influencer.

Quelques années après, elle quitte Gotham pour aller vivre sur une île déserte des Caraïbes. Elle transforme cette île en un second Éden. Elle est heureuse pour la première fois de sa vie, mais son bonheur est de courte durée. Une compagnie américaine décide de tester ses armes sur son île qui est alors anéantie. Pamela Isley retourne alors à Gotham pour se venger et punir les responsables. Après avoir été arrêtée une fois de plus par Batman, elle prend la résolution de ne quitter la ville que le jour où les plantes échapperont à la menace des hommes et consacre depuis sa vie à « purifier » Gotham City.

Un jour, Pamela est libérée de l'asile d'Arkham par deux femmes, Holly et Eva, qui l'amènent à leur employeur. Elle découvre avec stupeur qu'il s'agissait de Floronic Man, autrement dit Jason Woodrue, son ancien professeur. Woodrue n'a plus rien d'humain. Seule sa tête n'a pas changé. Les deux bandits font alliance, Isley donne un échantillon de son ADN à Woodrue en échange d'un camion rempli d'argent liquide. L'objectif de Woodrue est de créer un "enfant" avec l'ADN. Il veut aussi créer une économie basée sur la vente de marijuana surpuissante, son but ultime étant de faire dépendre l'économie mondiale de cette drogue, le tout contrôlé par ses "enfants". Batman intervient mais il est capturé par Holly et Eva. L'Empoisonneuse trahit Floronic Man et libère Batman. Ensemble, ils combattent le criminel. Floronic Man est capturé et Isley s'enfuit avec l'argent.

Quand Gotham City est détruite par un tremblement de terre[1], Isley prend le contrôle du Parc Robinson et le transforme en paradis tropical. Elle vit avec seize enfants orphelins des suites du tremblement de terre. L'Empoisonneuse a de la sympathie pour ces enfants qu'elle protège contre la ville devenue un "No Man's Land".

En hiver, elle est attaquée par Gueule d'argile, qui l'emprisonne dans une chambre située sous le parc. Avec l'aide de Batman, elle réussit à vaincre Gueule d'argile. Après le combat, elle passe un accord avec Batman : elle garde le parc et les enfants et fournit en fruits et légumes frais les survivants du tremblement de terre. Pamela recueille ensuite Harley Quinn, qui a été brutalement attaquée par le Joker. L'Empoisonneuse la soigne et les deux criminelles deviennent de grandes amies.

Après la réouverture de la ville, le conseil décide de récupérer le parc et veulent renvoyer Isley à l'asile d'Arkham. Ils supportent mal l'idée qu'une terroriste écologiste contrôle une partie de la ville. En plus, ils pensent, à tort, que les orphelins sont retenus contre leur gré. La police menace Isley d'utiliser un puissant herbicide contre elle et ses plantes, au risque de faire du mal aux enfants. Isley refuse de quitter le parc et choisit de devenir une martyre. Mais une orpheline, Rose, est touchée par le poison. L'Empoisonneuse se rend aux autorités pour sauver la vie de la jeune fille.

Pamela sera manipulée par le Sphinx et par Silence et devient leur alliée[2]. Elle prend le contrôle mental de Superman et de Catwoman. Lorsque le Sphinx demande à l'Empoisonneuse de le protéger contre Silence, elle décide plutôt de se venger de la manipulation qu'elle a subie.

Les orphelins que Pamela a pris sous sa protection meurent empoisonnés les uns après les autres. Elle croit qu'elle en est la responsable. Elle demande à Bruce Wayne de la rendre de nouveau humaine. L'opération est un succès. Pourtant, Silence la manipule une fois de plus et arrive à convaincre Pamela de redevenir l'Empoisonneuse. Elle absorbe un sérum qui a pour effet de la tuer.

Pamela n'est pourtant pas morte. Elle a survécu aux manipulations de Silence. Le sérum a même eu pour effet d'augmenter son contrôle sur la flore[3]. Elle décide de reprendre sa croisade contre les entreprises qui ne respectent pas l'environnement et qui détruisent la faune et la flore au nom de l'argent.

The New 52[modifier | modifier le code]

Biographie[modifier | modifier le code]

Les origines de Poison Ivy, dans ce nouvel univers DC, sont présentées dans un numéro spécial de Detective Comics #23.1 en septembre 2013.

Pamela Isley nait avec une maladie de peau qui, dans sa jeunesse, l’empêche de quitter sa maison (et d'apparaitre à la lumière du jour), le jardin est le seul endroit ou elle passe l'essentiel de son temps limité à l’extérieur.

Son Père est violent et frappe souvent sa mère, au point de finir par la tuer et de l'enterrer dans le jardin.

Une fois à l'université, elle vend des pilules de phéromones aux étudiants afin d'observer et d'étudier leurs effets, avant d’être arrêtée par la police. Elle utilise une version plus puissante de ses pilules pour contrôler mentalement le doyen de l'université afin que celui-ci retire sa plainte et cela lui permet aussi de valider son diplôme avec mention.

Par la suite, à l'occasion d'une visite au parloir, elle tue son père en l'embrassant, avec une toxine secrétée par ses lèvres.

Elle est embauchée pour un stage chez Wayne Enterprises, dans le département Biotechnologies, qui développe des produits pharmaceutiques et cosmétiques. Elle est licenciée après avoir proposé a Bruce Wayne de développer des molécules pour contrôler les comportements sociaux et les choix individuels (à des fins publicitaires). Refusant d’être escortée hors de l'entreprise par la sécurité, elle est accidentellement éclaboussée par les composants chimiques sur lesquels elle travaillait. Cet accident lui donne ainsi ses pouvoirs actuels de contrôle sur le règne végétal, sa maitrise des phéromones pour contrôler les hommes et son immunité à tous les poisons et virus.

Costume[modifier | modifier le code]

Dans l'univers DC issu de l’événement "New 52", L'Empoisonneuse change de costume pour une Catsuit noire, avec des feuilles de lierre à certains endroits.

Cette combinaison a été conçue par des scientifiques d'une entreprise "green-friendly" pour amplifier les pouvoirs d'Ivy (Birds of Prey 11), Ivy explique aussi qu'elle est malade, qu'elle n'a plus que 6 mois a vivre et que cette combinaison la maintient en vie.

La combinaison se déchire quand Ivy est blessée et celle-ci perd une partie de ses pouvoirs, à la manière de Empowered, de même, la combinaison se régénère quand Ivy est au contact de végétation naturelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Empoisonneuse est recrutée par les Birds of Prey et plus spécialement par leur leader Black Canary, les autres membres du groupe protestant contre son entrée, s'appuyant sur son passé violent et ses liens avec plusieurs meurtres. Ces inquiétudes s’avéreront justifiées quand Ivy empoisonne l’équipe et force ses membres a attaquer des sociétés corrompues qu'Ivy voulait détruire. Katana la laissera pour morte.

L’Empoisonneuse survit à ses blessures et retourne a Gotham, libérant Gueule d'argile et le manipulant afin qu'il devienne son mari. Elle reprend sa croisade contre les entreprises polluantes mais Batman intervient pour l'aider, principalement car ses cibles sont des entreprises appartenant au Pingouin. Le numéro 14 de Detective Comics s'achève par l’enlèvement d'Ivy par les hommes du Pingouin. Ceux-ci l'enterrent vivante, mais elle survit assez longtemps pour être secourue par Ogilvy, le "bras droit" du Pingouin, qui a repris les affaires de son patron après le retour du Joker (Dans la mini-série "Le Deuil de la Famille"). Ogilvy propose une alliance avec L’Empoisonneuse dans Detective Comics #15. Cependant Gueule d'argile libéré par Batman du contrôle mental exercé sur lui par Ivy, la recherche et l'attaque dans Detective Comics #16, son sort reste inconnu.

Biographie alternative[modifier | modifier le code]

Avant la Crise, Le Dr. Pamela Lillian Isley était une botaniste prometteuse venant de Seattle. Séduite par Marc LeGrande, elle l'assista dans un vol d'un objet de l'ancienne civilisation Égyptienne contenant des herbes anciennes. Marc LeGrande, craignant que Pamela le dénonce aux autorités, tenta de l'empoisonner avec les herbes mortelles indécelables. Pamela survit à la tentative de meurtre et découvrit qu'elle avait acquis une immunité à toutes les toxines et maladies naturelles.

Batman la série animée[modifier | modifier le code]

Dans Batman, la série animée, l'Empoisonneuse veut assassiner Harvey Dent, qui a construit une prison sur le dernier habitat d'une espèce de fleur très rare. Par la suite, elle possède de nombreuses aventures comme sa rencontre avec l'assistante du Joker : Harley Quinn, ou encore sa participation à un procès contre Batman.

Dans Batman son apparence a totalement changé : elle ressemble davantage à une plante. De plus, elle développe une très grande amitié avec Harley Quinn.

Film[modifier | modifier le code]

Dans le film Batman & Robin, Isley est transformée par Jason Woodrue, son employeur, qui la tue brutalement dans le laboratoire. Mais elle survit à l'attaque et se venge en tuant Woodrue. Par la suite, elle quitte le laboratoire avec Bane pour se rendre à Gotham City. Rapidement, elle s'associe avec Mr. Freeze pour détruire la ville. Elle est vaincue par Batgirl. Elle se retrouve à l'asile d'Arkham en compagnie de Mr. Freeze qui a découvert sa trahison et sa tentative de meurtre de Nora Fries.

The Batman[modifier | modifier le code]

Dans Batman, elle est une jeune activiste environnementale, amie de Barbara Gordon. Elle réussit à convaincre Barbara de l'aider à protester contre une compagnie polluante. Mais en réalité, son intention est d'effectuer une mission d'observation pour un mercenaire du nom de Temblor. Durant l'attaque et le combat entre Temblor et Batman, une chute de produit toxique tombe sur elle et la plonge dans le coma.

Elle se retrouve dans un camion d'ambulance et durant son sommeil, se fait kidnapper par des plantes et racines qui stoppent et détruisent le camion. Les racines se forment en un arbre-cocon gardant saine et sauve Pamela Isley, enveloppée dans le feuillage. Par la suite, les racines s'enfoncent dans le sol et ressurgissent hors de terre à l'intérieur d'une serre, emprisonnant Pamela dans une fleur de verre au liquide rosâtre et fluorescent.

Plus tard, la plante se brise comme un œuf et y libère la jeune femme, ressortit complètement perdue et transformée. Elle possède désormais des cheveux coiffés sous forme de deux roses, portant une robe de feuilles et une marque verte qui lui entouré le bras comme un tatouage. Très vite, elle découvre qu'elle manifeste de pouvoirs pouvant contrôler les plantes. Elle commence alors une carrière d'éco-terroriste et sera arrêtée par Batman et Batgirl.

Dans un autre épisode, elle kidnappe des habitants de Gotham pour les plonger dans un jardin imaginaire et leur donner comme seules pensées, les fleurs et la nature, créant à partir de plantes des clones de ses victimes et les fait passer pour leur propre identité. Elle active ainsi un véhicule aérien rempli de liquide toxique arrosant la terre de Gotham et y faisant pousser fleurs et végétaux. Elle est encore une fois stoppée par Batgirl et Batman mais pour la première fois dans une de ses arrestations, montre son côté émotionnel par le fait qu'elle voulait simplement créer son espace et offrir aux gens un peu de bonheur et de tolérance.

Dans l'épisode double "Quand Batman rencontre Superman", elle est capturée par Lex Luthor, qui veut utiliser ses pouvoirs afin de contrôler Superman, il faillit réussir avant que Batman n'intervienne. Elle est ramenée en prison après la défaite de Luthor

Description[modifier | modifier le code]

Physique[modifier | modifier le code]

Poison Ivy a l'allure pulpeuse des pin-up. Elle a des yeux verts et des cheveux roux. Originellement, elle avait une peau normale, mais sa mutation a peu à peu donné à sa peau une couleur vert pâle, bien qu'avec le temps elle ait appris à parfois reprendre des couleurs normales, avec seulement du vert dans ses yeux et sur ses lèvres. Elle mesure 1,57 m[4]. Sa tenue varie entre les collants et une robe faite de feuilles, mais elle est toujours vêtue de vert.

Personnalité[modifier | modifier le code]

L'Empoisonneuse est devenue criminelle uniquement pour obtenir rapidement beaucoup d'argent. Son désir est de trouver un lieu où elle pourrait vivre en paix, seule avec ses plantes. Pamela Isley est végétarienne[5].

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Poison Ivy est immunisée contre la grande majorité des poisons, virus et toxines existants dans l'univers de DC, y compris le Venin du Joker[6]. Elle est aussi spécialisée dans leur fabrication, capable de créer toutes sortes de variétés de poisons, depuis de simples drogues pour contrôler jusqu'à des poisons fatals. Le plus souvent, elle préfère s'en mettre sur les lèvres et le transmettre à sa victime en l'embrassant.

Dans certaines versions, elle est présentée comme plus plante qu'humain, respirant du CO2 et se nourrissant de lumière par photosynthèse.

Dans les incarnations plus récentes, elle est aussi capable de communiquer avec les plantes et de les contrôler. La puissance de ce pouvoir n'est pas la même selon les incarnations, mais elle a déjà été capable de faire pousser un énorme lierre pour creuser un tunnel sous sa cellule et s'évader. Dans la série animée Batman, cette capacité a une puissance colossale, lui permettant de créer des plantes carnivores gigantesques, de couvrir un bâtiment entier de végétation et de faire bouger d'eux-même des arbustes.

Le corps de Poison Ivy produit des phéromones qui lui permettent d'exercer sur les êtres humains une sorte de contrôle mental, bien que les personnes ayant une volonté suffisamment forte, comme Batman, sont généralement capables d'y résister.

Le nom original, Poison Ivy, est un dérivé du nom d'une plante réelle qui provoque un gonflement et des démangeaisons.

Création du personnage[modifier | modifier le code]

Après sa première apparition, le personnage fut, au début, très peu utilisé par les auteurs. Elle n'a pas fait d'apparition majeure jusqu'à la montée du féminisme, qui a apporté le besoin de mettre en scène un plus grand nombre de vilains féminins dans la série. L'Empoisonneuse a été utilisée pour remplacer Catwoman, qui devenait de plus en plus sympathique, pour le rôle de l'antagoniste féminin de Batman. À partir de ce moment, elle a été utilisée plus fréquemment dans la série des comics de Batman et dans le groupe de Suicide Squad, et a surtout été popularisée par la série Batman, la série animée.

On peut noter que Poison Ivy ressemble au personnage de Béatrice, dans La Fille de Rappaccini (1844) de Nathaniel Hawthorne.[réf. nécessaire] Dans cette nouvelle, le savant fou Rappaccini, expert en botanique, a transformé sa propre fille Béatrice en un poison mortel.

À propos de son nom[modifier | modifier le code]

Poison Ivy est le titre d'une chanson écrite et interprétée par les Coasters en 1958. Poison Ivy a également été repris comme pseudonyme par la guitariste des Cramps, dite aussi Poison Ivy Rorschach. Poison Ivy est aussi le titre d'une série de bande dessinée écrite par Yann et dessinée par Berthet, il s'agit d'une spin of de Pin-Up des mêmes auteurs.

Œuvres où le personnage apparaît[modifier | modifier le code]

Séries animées[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans No Man's Land
  2. Dans Silence
  3. Dans le scénario One Year Later
  4. Dans Batman, la carte d'identification de Pamela Isley montre qu'elle mesure 5' 2"
  5. Ce régime alimentaire est confirmé dans Batman: Gotham Knights #15
  6. Dans le comics Harley Quinn #13
  7. (en) Poison Ivy sur infinitecrisis.com, consulté le 29 août 2013