L'Avion (compagnie aérienne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Avion.

L'Avion

Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
A0 AVI Elysair
Repères historiques
Date de création 2006
Généralités
Basée à Aéroport Paris-Orly
Autres bases Newark, NJ
Programme de fidélité BA Executive Club
Alliance -
Taille de la flotte 2 (2008)[1]
Nombre de destinations 1
Siège social Drapeau de la France France
Société mère Elysair
Dirigeants Frantz Yvelin, Marc Rochet
Site web www.lavion.com

L'Avion est la marque commerciale de la société Elysair qui a effectué son premier vol commercial le 3 janvier 2007[2]. Le 4 avril 2009, la compagnie, rachetée quelques mois plus tôt par British Airways, a finalement vu son nom disparaître du paysage aéronautique au profit d'Open Skies.

Fondée par Frantz Yvelin (avec le soutien de Christophe Bejach), la compagnie aérienne est créée à partir d'un nouveau concept de service de vol régulier : elle est la première compagnie européenne spécialisée dans la classe affaire à prix cassés. L'équipe dirigeante est constituée de Marc Rochet (ancien dirigeant d'Air Liberté) et de Frantz Yvelin lui-même (son fondateur).

Elle disposait de deux appareils, de type Boeing 757-200 immatriculés F-HAVN et F-HAVI et portant le numéro de série : 25140/382 et 24473/301 (précédemment exploité par Condor Thomas Cook sous l'immatriculation D-ABNF) pour le F-HAVN et le F-HAVI exploité par Shanghai Airlines. Celui-ci est aménagé avec 90 sièges, alors que ce type d'appareil peut transporter jusqu'à 220 passagers[3].

Cette compagnie proposait des vols exclusivement en classe affaire entre Paris Orly Sud et New York Newark. L'appareil est en rotation permanente entre ces deux destinations, à raison d'un aller-retour quotidien. Le vol Orly-Newark décolle à 14h00 (heure locale) et porte le numéro AO-001, tandis que le vol Newark-Orly décolle à 19h30 (heure locale) et porte le numéro AO-002.

Six équipages se relayaient pour assurer cette rotation. Lors des révisions de type A, B et surtout C, l'appareil était immobilisé et les vols étaient par conséquent annulés[4].

Après huit mois d'activité, le taux de remplissage se révèle être de 70 % à 80 %. La compagnie a donc décidé d'acquérir un second B-757 afin de développer son activité Orly Sud/New York Newark. La compagnie envisageait également l'ouverture d'une seconde destination. Le choix de celle-ci n'est pas encore arrêté, les destinations envisagées étant Moscou et Dubaï.

Depuis le 18 mai 2008 la compagnie avait augmenté ses rotations vers New-York pour passer de 9 à 12 rotations[5].

Le 2 juillet 2008, la compagnie a été revendue avec succès à British Airways, qui a souhaité la fusionner avec sa filiale OpenSkies[6].

La marque commerciale « L'Avion » a disparu le 4 avril 2009, remplacée par OpenSkies, les deux compagnies opérant désormais sous une marque unique, en tant que compagnie aérienne Française utilisant le Certificat de Transporteur Aérien (CTA) de "L'Avion" (désormais filiale à 100 % du groupe British Airways).

Références[modifier | modifier le code]

http://www.paris-region.com/ard/agence-regionale-de-developpement-ile-de-france/en-direct/temoignages/temoignage-de-frantz-yvelin-5681.kjsp?RH=1212142302920