L'Audience

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Audience (titre italien: L'Udienza) est un film franco-italien réalisé par Marco Ferreri, sorti en 1971 au cinéma.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L’Audience suit le parcours d’un jeune homme catholique, Amedeo (Enzo Janacci), qui a quitté sa vile natale, dans le nord de l’Italie, pour venir à Rome, avec une idée fixe : obtenir une audience privée du Pape Paul VI à qui il a des révélations très importantes à faire. La détermination d’Amedeo est telle qu’elle apparaît suspecte aux autorités du Vatican. Puisqu’il ne veut pas renoncer à son audience, on le fait surveiller par un policier, Aureliano Diaz (Ugo Tognazzi). Puis on le met entre les mains d’une prostituée, Aïché (Claudia Cardinale), censée lui tirer les vers du nez, mais qui s’attache à lui et entreprend de l’aider dans ses démarches. Elle le met en rapport avec un politicien d’extrême droite, le prince Donati (Vittorio Gassman), qui le recommande à Monseigneur Amerigo (Michel Piccoli), un prêtre moderne. Mais c’est à un père Jésuite (Alain Cuny), rencontré au cours d’un dîner, qu’Amedeo dira, en secret, son message au Pape : le prêtre paraît bouleversé par son contenu. Les jours passent, l’audience est toujours refusée. Amedeo, un jour, tente avec une sarbacane d’envoyer, de la place Saint Pierre, noire de monde, des messages au souverain pontife. Pris pour un terroriste, le jeune homme est interné dans un couvent où il se lie avec un vieillard, Giovanni, qui ressemble à Jean XXIII. Evadé du couvent, Amedeo est enfermé à nouveau dans un hôpital psychiatrique. À sa sortie, il tente encore d’approcher du Vatican : les gardes suisses lui barrent le passage. Epuisé, Amedeo s’écroule, mort. Parmi ceux qui se penchent sur son cadavre, un jeune homme qui déclare venir de loin pour être reçu par le Pape…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]