L'Aube de Fondation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L’Aube de Fondation
Auteur Isaac Asimov
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original Forward the Foundation
Éditeur original Spectra
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original États-Unis
Date de parution originale 1993
ISBN original 978-0553565072
Version française
Traducteur Jean Bonnefoy
Lieu de parution Paris
Éditeur Presses de la Cité
Date de parution 1993
Type de média Livre papier
Nombre de pages 451
ISBN 2-258-03720-4
Série Cycle de Fondation
Chronologie
Précédent Prélude à Fondation Fondation Suivant
Consultez la liste des éditions de cette œuvre :
L'Aube de Fondation (Isaac Asimov).

L’Aube de Fondation est un roman de science-fiction rédigé par Isaac Asimov et paru en 1993. Il fait partie du cycle de Fondation, dont il est le dernier roman écrit par Asimov.

L'histoire[modifier | modifier le code]

12 028 Ère Galactique. Aidé par son ami Eto Demerzel, Hari Seldon travaille à l’université de Streeling sur Trantor. Subventionné par l’Empire, il participe au développement de la psychohistoire. Les progrès sont plutôt lents au début, mais Hari a bon espoir qu’un jour la psychohistoire soit applicable.

Un mouvement politique menée par Jo Jo Joranum menace cependant le maintien au pouvoir d'Eto Demerzel. Ce dernier, qui est en réalité un robot, n'arrive plus à concilier son respect de la loi zéro de la robotique et la nécessité de prendre des décisions affectant l'ensemble de l'Empire. Il ne sait que faire pour contrer la menace Joranumite. C'est Seldon qui prendra les mesures efficaces, en envoyant son fils Raych tendre un piège à Joranum, qui sera contraint à l'exil. Une fois la crise résolue, Seldon est nommé Premier Ministre de l'Empire par Cléon.

12038 È.G. Un nouveau complot joranumite se noue sur Trantor. Il vise à faire chuter le gouvernement d'Hari Seldon, en sabotant les infrastructures sur Trantor pour augmenter le ressentiment populaire. À nouveau, Seldon envoie son fils Raych comme espion à l'intérieur du mouvement joranumite. Celui-ci est cependant démasqué, drogué et conduit à tenter l'assassinat de son propre père. Il échoue cependant grâce à une agente de l'Empire, Manella Dubanqua. L'empereur Cléon est tout de même assassiné. Seldon doit démissionner et retourne à l'université de Streeling. Une junte militaire prend le pouvoir.

12048 È.G. Le projet de psychohistoire a fait de grands progrès, notamment grâce à l'aide d'un mathématicien, Tamwille de Sorbh. Seldon et Amaryl arrivent à faire quelques prédictions sur le futur proche de l'Empire. Cependant, la junte qui dirige l'Empire voudrait se débarrasser de Seldon pour mieux maîtriser la psychohistoire. Les agents de la junte présents dans le projet de psychohistoire vont donc assassiner Dors Venabili, la femme et protectrice de Seldon. Cependant, celle-ci aura le temps de les démasquer avant sa mort. Ceci et les émeutes qui se déclenchent à ce moment sur Trantor (et qui vont renverser la junte) permettront à Seldon de continuer à travailler sur la psychohistoire.

12058 È.G. Après la mort de Dors, Raych et sa famille partent sur Santanni, à 9 000 parsecs de Trantor. Seule Wanda, la fille de Raych reste aux côtés de Seldon. Celui-ci découvre alors que Wanda est dotée de pouvoir mentaux lui permettant d'influer l'esprit des gens. Seldon prévoit alors de créer, non pas une Fondation, mais deux, pour assurer l'avènement du Second Empire. La première, visible de tous, sera établie sur Terminus, maîtrisera les sciences physiques, et sera amenée à dominer la galaxie. La seconde, secrète, sera établie à Star's End et sera spécialisée dans les sciences mentalistes et dans la psychohistoire. Elle sera chargée de vérifier que le développement de la Première Fondation se déroule comme prévu dans le Plan Seldon.

12069 È.G., an I de l'ère de la Fondation. Hari Seldon décède sur Trantor.

Voir aussi[modifier | modifier le code]