L'Au-delà

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Au-delà (titre original : E tu vivrai nel terrore - L'aldilà) est un film italien réalisé par Lucio Fulci, sorti en 1981.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une jeune femme hérite d'un hôtel à La Nouvelle-Orléans. Ce dernier fut jadis construit sur l'une des sept portes de l'enfer…

Critique[modifier | modifier le code]

L'Au-delà est souvent considéré comme la pierre angulaire de l'œuvre de Lucio Fulci. Ce film d'horreur macabre et extrêmement cru dans son traitement, illustre de manière significative le pan artistique le plus connu de ce réalisateur. Considéré à l'époque de sa sortie (1981) et à l'instar des autres films de Fulci de la même période (L'Enfer des zombies, Frayeurs et La Maison près du cimetière) comme du cinéma d'horreur « pornographique » (pour citer Christophe Gans), cette œuvre est aujourd'hui traitée avec le même égard que certains classiques, dénigrés à leurs sorties, puis réhabilités avec le temps.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé du 20 octobre au 15 novembre 1980 aux studios de Rome, ainsi qu'à La Nouvelle-Orléans.
  • Le rôle d'Emily, la jeune aveugle, avait été initialement proposé à Stefania Casini.
  • Le film inspira le groupe suédois Europe et leur morceau Seven Doors Hotel, ainsi que le jeu vidéo Silent Hill, où une image de Zweick apparaît derrière une porte. Dans le film Spider-Man, le chef monteur Bob Murawsky se servit du plan, durant l'attaque de la bibliothèque, où l'on voit une araignée vue d'en-bas, comme image subliminale dans le premier rêve de Peter Parker.
  • Durant l'analyse du film effectuée par Paolo Albiero, spécialiste de l'œuvre de Fulci et présente dans l'édition 2006 du DVD édité par Neo Publishing, on apprend que Joe, le plombier, ne serait pas interprété par Giovanni De Nava, comme indiqué dans le générique, mais par Tonino Pulci, réalisateur de deux films, qui avait déjà tourné en 1982 sous la direction de Lucio Fulci dans La Malédiction du pharaon.
  • Pour le rôle principal, le cinéaste avait tout d'abord pensé à Tisa Farrow, l'héroïne de son Enfer des zombies (1979), mais cette dernière arrêta le métier d'actrice après l'Antropophagus de Joe D'Amato sorti en 1980.
  • Durant le métrage, on peut voir Lucio Fulci à deux reprises. Son reflet apparaît une première fois dans un miroir présent derrière David Warbeck, quand celui-ci répond au téléphone dans le jazz bar. La seconde fois, il s'agit du bibliothécaire qui part déjeuner, juste avant que l'architecte ne se fasse attaquer par les araignées.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]