L'Atlas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atlas.

Jules Dedet, connu comme L'Atlas, est un artiste contemporain français (peintre, photographe et vidéaste) né en 1978[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

L'Atlas vit et travaille à Paris, Il est le fils de Yann Dedet.[réf. nécessaire]

Calligraphie[modifier | modifier le code]

L'Atlas commence à taguer vers douze ans[2]. Graffiti-artiste fasciné par l'histoire de l'écriture, il étudie la calligraphie et dessine sa propre typographie. En juin 2000, il contribue aux activités du M.U.R.[3]. En septembre 2001, il participe, aux côtés d'O'clock, de Zevs, de Space-Invader et d'André à une exposition de la « galerie du jour » (agnès b.)[4]. Depuis, il expose dans de nombreuses galeries et musées à travers le monde.

Post-Graffiti[modifier | modifier le code]

Son travail sur le logo et la calligraphie le mène vers d'autres formes d'intervention dans la rue après avoir été convoqué par les services[Lesquels ?] (grande enquête anti-graffiti des années 2000)[5]. Il devient, avec Zevs un animateurs du courant post-graffiti évoqué par Olivier Stak[6]. Il conçoit une série d'interventions urbaines comme le tracé de boussoles urbaines dont une face au centre Georges Pompidou[7]. Un de ses outils de prédilection est le gaffer[8]. Une autre de ses techniques consiste à prendre des empreintes des plaques d'égout par contact. Le projet « Toiles Errantes[9] » consiste à prendre en photo les sept premières toiles qu'il a réalisé, en les mettant en situation sur cinq continents. Depuis, son travail de recherche le mène vers un mélange de plus en plus subtil et unique, entre calligraphie et art optique.

Principales expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2006, Ligne, Galerie Chappe, Paris[10]
  • 2007, I WAS HERE. Galerie Beaubourg, Paris.
  • 2008, Cosmic Graffiti. Espace Beaurepaire, Paris.
  • 2008, D'un monde l'autre. Galerie Il trifolio Nero, Gênes.
  • 2009, The way of art. ESA, Paris.
  • 2009, City fragments. Gallery Nine5, New York.
  • 2010, L'ATLAS IS HERE. Mois de la Photo Off, Galerie G, Paris.
  • 2011, Morphologie, Galerie David Bloch
  • 2013, Extractions, Galerie Magda Danysz, Paris, France[11]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 2001, Street Art. Galerie du Jour, Paris.
  • 2004, L'invention du monde. Centre Georges Pompidou, Paris.
  • 2006, Synapses. Musée du Montparnasse, Paris.
  • 2007, Graphology. Palais de Tokyo, Paris.
  • 2009, Collection Gallizia. Grand Palais - Paris.
  • 2009, Né dans la rue - Graffiti. Fondation Cartier, Paris.
  • 2009, Etats des lieux. Galerie du jour, Paris.
  • 2010, Strates. Maison des Arts, Créteil.
  • 2011, "Gradations". Galerie Lebenson, Paris.
  • 2012, Persistence, Galerie Lebenson, Musée en herbe, Paris
  • 2012, Au delà du street art, L'Adresse Musée de La Poste, Paris
  • 2013, Les Bains Résidence d'Artistes, Galerie Magda Danysz, Paris, France

Performances[modifier | modifier le code]

  • 2003, Maison du Japon, Venise.
  • 2008, Ne perds pas le nord. Fi'Art / Centre Georges Pompidou, Paris.
  • 2009, Surfaces actives. Art Beijing. Pékin.
  • 2010, Surfaces actives. Alliance Française et Cultures France. New Delhi.

Biennales et foires d'art contemporain[modifier | modifier le code]

  • 2009, Cutlog / Contemporary Art Fair. Paris.
  • 2009, Stroke / Urban Art Fair. Munich.
  • 2010, SCOPE / New York Art Show, New York.
  • 2010, Stroke / Urban Art Fair. Munich.
  • 2010, Qui Vive / Moscow International Biennale for Young Art, Moscou.
  • 2010, Cutlog / Contemporary Art Fair. Paris.
  • 2010, Biennale des arts graphiques, Musée d'Art Contemporain de Perm, Russie.
  • 2010, Art Kiev Contemporary Art Fair. Mistetskiy Arsenal Culture and Art Museum Complex, Ukraine.
  • 2011, L'Atlas vs Tanc. Alliance Française, New Delhi.
  • 2012, Cutlog, Paris
  • 2012, London Art Fair, Londres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. communiqué de presse sur L'atlas [PDF].
  2. Tristan Manco, Street Logos, Thames & Hudson, Londres, 2004, (ISBN 0-500-28469-5), 128 p., p. 66.
  3. Collectif, Le MUR / The WALL, Kitchen93, Bagnolet 2010, p. 10.
  4. L'exposition (sans titre), en hommage à Dondi White, est annoncée page 2 (de couverture) du magazine spécialisé Graff it no 1 (ISBN 2-914714-00-9).
  5. Stéphanie Lemoine et Julien Terral, Un panorama de l'art urbain de 1975 à nos jours, 2005 (ISBN 978-2-86227-465-2), p. 125.
  6. Éditorial de la revue WorldSigns, no 2, 2003.
  7. vidéo de l'installation sur le site Fatcap.org.
  8. Nicolas Chenu et Samantha Longhi, De la rue à la galerie, Paris, éditions Pyramyd, 2011 (ISBN 9782350172514), p. 138.
  9. « Toiles errantes » sur le site graffitiartmagazine.com.].
  10. Exposition « Ligne » de L'Atlas sur paris-art.com.
  11. (en) Exposition « Extractions » sur magda-gallery.com.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]