L'Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Assassinat de Jesse James
par le lâche Robert Ford

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Le hors-la-loi Robert Ford (1860-1892), posant avec le revolver avec lequel il aurait assassiné Jesse James.

Titre original The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford
Réalisation Andrew Dominik
Scénario Andrew Dominik
Basé sur le roman de
Ron Hansen
Acteurs principaux
Sortie 2007
Durée 159 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford (The Assassination of Jesse James by the Coward Robert Ford) est un western dramatique américain sorti en 2007, adapté du roman éponyme de Ron Hansen en 1983. Le film est réalisé par Andrew Dominik, avec Brad Pitt dans le rôle de Jesse James et Casey Affleck dans celui de Robert Ford.

Contrairement aux précédents films sur Jesse James, le film est présenté comme une épopée historique plutôt qu'un western classique. Le film détaille la détérioration psychologique du hors-la-loi pendant les derniers mois de sa vie, comment il succombe lentement à la paranoïa et développe une amitié précaire avec son futur assassin, Robert Ford. L'étrange relation entre les deux hommes est étudiée au cours du film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1881, Jesse James est un hors-la-loi légendaire. Il a 34 ans. Sa célébrité lui provient de multiples braquages. Au lendemain de la guerre de Sécession, il représente une rébellion qui lui vaut d'être considéré comme un Robin des Bois. Ford, qui a grandi en idolâtrant James, et désireux de rejoindre le gang, se lance dans une mission à Glendale, dans le Missouri, où les membres du Gang James-Younger préparent l'attaque du dernier train de leur carrière. Le film commence sur cette rencontre à l'automne de 1881.

Sa carrière tirant à sa fin, Jesse James devient conscient de l'impossibilité de faire face à une armée de plus en plus vaste de shérifs, d'agents fédéraux et des hommes de Pinkerton. Il sent que, inévitablement, l'un des siens le vendra pour une grosse récompense. Refusant de donner aux hommes de loi une telle satisfaction, James prépare sa propre mort et cultive subtilement les fébriles attentions du plus servile et lâche de ses associés : le vingtenaire Robert Ford. Avec les railleries, il encourage ses envies, sa fascination meurtrière, et l'amène à devenir son propre assassin, de sorte que sa propre légende restera intacte après sa mort.

Pendant plusieurs mois, Ford côtoie son idole, et partage sa vie errante jusqu'à ce que Jesse James s'arrête dans sa maison, auprès de sa femme et de ses enfants. C'est là que Robert Ford le tue. Par la suite, il rejoue cet assassinat sur des scènes de théâtre. Mais le héros reste toujours Jesse James.

Musique du film[modifier | modifier le code]

La musique du film a été composée par Warren Ellis et Nick Cave. Ce dernier fait une apparition vers la fin du film, dans le rôle d'un musicien jouant La Ballade de Jesse James dans un bar bondé où se trouve Robert Ford.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]