L'Armée des ombres (Buffy)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Armée des ombres (homonymie).
L'Armée des ombres
Épisode de Buffy contre les vampires
Titre original Dirty Girls
Numéro d'épisode Saison 7
Épisode 18
Invités Anthony Stewart Head, dans le rôle de Rupert Giles
Réalisation Michael Gershman
Scénario Drew Goddard
Diffusion Drapeau des États-Unis États-Unis 15 avril 2003 sur UPN

Drapeau de la France France : 3 octobre 2003 sur M6

Chronologie
Précédent Un lourd passé La Fronde Suivant
Liste des épisodes

L'Armée des ombres est le 18e épisode de la saison 7 de la série télévisée américaine Buffy contre les vampires.

Résumé[modifier | modifier le code]

Shannon, une Potentielle, est traquée par des Bringers et est recueillie par un prêtre qui la prend en voiture. Ce prêtre est en réalité Caleb, le bras droit de la Force. Il la poignarde et lui donne un message pour Buffy avant de l'éjecter du véhicule. Willow, qui ramène Faith à Sunnydale, arrive peu après et emmène Shannon à l'hôpital. Willow reste mais Faith part trouver Buffy contre l'avis de Willow qui a peur que les retrouvailles soient difficiles. Faith surprend Spike au cimetière et se bat avec lui en croyant qu'il est encore mauvais. Buffy arrive et dissipe le malentendu. Elle ramène Faith à la maison Summers où l'accueil qui lui est fait est assez froid.

Au lycée, Buffy met les choses au point avec Robin Wood et celui-ci la libère officiellement de son poste de conseillère afin qu'elle se consacre pleinement à la lutte contre la Force. Quand Buffy rentre, elle trouve Faith et Spike en train de discuter joyeusement dans la cave, ce qui la rend un peu jalouse. Buffy se rend ensuite à l'hôpital car Shannon a repris conscience. La jeune potentielle délivre le message de Caleb à Buffy : il détient quelque chose qui lui appartient. Buffy et Faith localisent le repaire de Caleb, une vieille cave à vin, en suivant un Bringer. Les potentielles ne sont pas convaincues par l'idée d'un assaut frontal contre Caleb mais Alex défend Buffy avec conviction.

Buffy part à la cave à vin avec Spike, Faith, Alex et les potentielles les plus expérimentées. Après un combat contre plusieurs Bringers, Caleb fait son apparition et met facilement hors de combat Buffy et Spike. Faith arrive en renfort mais est également sonnée et Caleb tue deux potentielles (dont Molly). Buffy ordonne alors de battre en retraite mais Caleb se saisit d'Alex et lui crève un œil avec le pouce. Spike arrive à temps pour sauver Alex et tout le groupe s'enfuit. Le désastre est total pour Buffy et son groupe.

Production[modifier | modifier le code]

La première scène de l'épisode, qui présente le personnage de Caleb, a été écrite par Joss Whedon et la scène où Faith et Spike discutent dans la cave a été écrite par Marti Noxon et a été intégrée à l'épisode en prévision d'un éventuel spin-off qui aurait eu comme vedettes ces deux personnages[1]. Les scénaristes ont également évoqué la possibilité de faire mourir Alex à la fin de l'épisode, pour le faire revenir comme incarnation prise par la Force, mais ont finalement estimé qu'il était trop important pour la série et se sont contentés de le blesser gravement[1].

Références internes[modifier | modifier le code]

Willow revient de Los Angeles avec Faith après avoir restitué son âme à Angel dans l'épisode Orphée de la série éponyme lors d'un bref cross-over. Spike rappelle à Faith les circonstances de leur première rencontre, qui a eu lieu lors de l'épisode Une revenante, partie 2.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Le récit fait par Andrew sur le passé de Faith la voit combattre un Vulcain ressemblant à Spock est évidemment un clin d'œil à Star Trek. La remarque d'Alex sur Matthew Broderick fait référence au film Godzilla, film désavoué par les fans de la série de films japonais sur le monstre Godzilla.

Statut particulier de l'épisode[modifier | modifier le code]

Cet épisode crucial démarre le dernier arc narratif de la saison. Il introduit le personnage de Caleb, qui va être le principal adversaire de Buffy jusqu'à la fin, et marque également le retour de Faith, combattant cette fois-ci du côté des bons. Buffy passe du rôle d'élue unique à celui de chef d'armée et commet une erreur qui coûte la vie à deux Tueuses Potentielles et un œil à Alex. Celui-ci était présenté, notamment par son discours aux potentielles avant l'assaut, comme celui qui maintenait la cohésion de tout le groupe, son cœur, et sa blessure entraîne la cassure qui conduit à l'éviction provisoire de Buffy dans l'épisode suivant[1].

Noel Murray, du site A.V. Club, évoque un « épisode excitant dans la meilleure tradition » de la série, se réjouissant de l'arrivée du personnage de Caleb, qui a recentré et clarifié « la narration et le style », et du retour de celui de Faith[2]. Nikki Stafford, dans Bite Me, estime que l'épisode accélère le rythme de la série en l'entraînant vers son final apocalyptique, et « relie ensemble toutes les intrigues construites durant la saison »[3]. Les rédacteurs de la BBC trouvent l'épisode « un peu étrange » et saluent le retour de Faith mais s'opposent sur le personnage de Caleb, l'un trouvant Nathan Fillion « trop propre sur lui et insipide pour instiller la peur » alors que l'autre juge « brillante » la façon dont il réussit à prendre la saison en cours de route[4]. Pour Mikelangelo Marinaro, du site Critically Touched, qui lui donne la note de B+, l'épisode est « excitant et surprenant mais est ralenti par l'accent mis sur l'intrigue et des introductions trop longues ». Additionnées à cela se trouvent « une pointe d'humour et quelques moments choquants » ce qui donne un résultat « un peu fouillis mais qui fonctionne bien dans l'ensemble »[5].

Analyse[modifier | modifier le code]

Un des aspects principaux de l'épisode est le regard masculin sur les femmes et ainsi, plusieurs scènes montrent les différentes façons qu'ont certains hommes de traiter la femme en objet, présentant des femmes en position de victimes, de fantasme sexuel (dans le rêve d'Alex), d'infériorité par rapport aux hommes dans la vision religieuse du prêtre défroqué Caleb, et même d'icônes idéalisées (dans le récit d'Andrew sur la vie de Faith)[1].

Roz Kaveney cite comme exemple de bouleversement total du monde de Buffy, la scène où Faith provoque Dawn comme si elle l'avait toujours fait, alors qu'il s'agit en réalité de la première rencontre entre les personnages depuis l'arrivée de Dawn dans la saison 5 et la modification de la mémoire de tous les personnages[Kaveney 1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités au générique[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en début d'épisode[modifier | modifier le code]

Acteurs et actrices crédités en fin d'épisode[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Intégrale de la saison 7, disque 5, commentaire audio de l'épisode
  2. (en) Noel Murray, « Dirty Girls/Shiny Happy People », sur A.V. Club (consulté le 17 avril 2012)
  3. (en) Nikki Stafford, Bite Me! : The Unofficial Guide to Buffy the Vampire Slayer, ECW Press,‎ 2007 (ISBN 1-55022-807-2), p. 357
  4. (en) « Dirty Girls - Review », sur BBC (consulté le 10 mai 2013)
  5. (en) Mikelangelo Marinaro, « Dirty Girls », sur criticallytouched.com (consulté le 10 mai 2013)
  • (en) Roz Kaveney, Reading the Vampire Slayer: The New, Updated, Unofficial Guide to Buffy and Angel, Tauris Parke Paperbacks,‎ 2004, 322 p. (ISBN 978-1-86064-984-4)
  1. p. 234

Lien externe[modifier | modifier le code]