L'Arche de Noé (film, 1933)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Arche de Noé.

L'Arche de Noé

Titre original Father Noah's Ark
Réalisation Wilfred Jackson
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 1933
Durée 8 min 24 s

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Arche de Noé (Father Noah's Ark) est un court métrage d'animation américain, en couleur de la série des Silly Symphonies réalisé par Wilfred Jackson, sorti le 8 avril 1933. Le film reprend l'histoire de l'Arche de Noé avec pour scénario le texte de la Bible, Genèse 6:13- à 8:14.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Noé, aidé par ses trois fils et leurs femmes construit une arche qui accueille un couple de chaque espèce animale pendant le déluge qui durera 40 jours.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le film est basé sur le thème biblique de l'arche de Noé. En 1959, Walt Disney produira un autre film sur le même sujet, Noah's Ark, réalisé en animation image par image par Bill Justice[3].

Le soleil souriant apparaissant dans ce film est semblable à celui du Mickey Mouse Mickey postier du ciel (The Mail Pilot, 1933) et du court métrage The Hot Chocolate Soldiers (1934)[4]. Le film présente des gags légers sur les déconvenues de l'âge industriel dans les années 1930[5].

On peut noter la première participation de Leigh Harline à la bande sonore d'une Silly Symphony[2]. Selon Neil Sinyard, ce serait après vu ce film que Ward Kimball quitte son emploi et demande à sa mère de lui payer un vol pour la Californie afin de se présenter à l'entrée du studio Disney avec un portfolio pour demander à y travailler[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Father Noah's Ark (1933) sur l’Internet Movie Database
  2. a, b, c, d et e (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies, p. 122
  3. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 198
  4. (en) Russel Merritt & J.B. Kaufman, Walt Disney's Silly Symphonies, p. 216-217
  5. (en) Steven Watts, The Magic Kingdom, p. 75
  6. (en) Neil Sinyard, The Best of Disney, p. 14.

Lien externe[modifier | modifier le code]