L'Amulette de Samarcande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Amulette de Samarcande
Auteur Jonathan Stroud
Genre Roman jeunesse
Fantasy
Version originale
Titre original The Amulet of Samarkand
Éditeur original Doubleday
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 2 octobre 2003
ISBN original 978-0385605991
Version française
Traducteur Hélène Collon
Lieu de parution Paris
Éditeur Albin Michel Jeunesse
Collection Wiz
Date de parution 1er octobre 2003
Type de média Livre papier
Nombre de pages 557
ISBN 978-2226143310
Série Trilogie de Bartiméus
Chronologie
L'Œil du Golem Suivant

L'Amulette de Samarcande (titre original : The Amulet of Samarkand) est un roman de fantasy pour la jeunesse écrit par Jonathan Stroud et publié en 2003. C'est le premier volet de la Trilogie de Bartiméus.

Présentation[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Dans un monde proche du nôtre, l'Angleterre est la première puissance impériale du monde. Dominée par une caste de sorciers, elle est le centre de l'activité magique.

À Londres, le jeune orphelin Nathaniel est l'élève d'un sorcier de second rang (Mr Underwood). Très vite, il comprend que les connaissances de son maître ne pourront pas satisfaire la soif de pouvoir que son extraordinaire don magique lui confère. Tout en lisant des ouvrages interdits, il développe des capacités hors du commun.

Durant une réception chez Underwood, l'un des sorciers les plus influents du pays, Simon Lovelace, l'humilie devant toute la haute société. Nathaniel jure de se venger.

En espionnant Lovelace à travers un miroir divinatoire, il découvre qu'il est en possession d'un artefact magique extrêmement puissant, l'Amulette de Samarcande.Il invoque alors le très noble djinn Bartiméus, pour lui ordonner de dérober l'amulette. Mais le démon n'entend pas être dirigé par un si jeune sorcier. Cependant, bien vite ils devront s'unir pour faire face à un adversaire disposant de pouvoirs effroyables et déjouer un complot visant les plus hautes sphères ministérielles. Tout en empêchant le retour dans le monde réel d'une entité chaotique au potentiel destructeur totalement hors de conception.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Nathaniel (puis John Mandrake) : apprenti magicien (tome 1) doué d'un réel talent. Il est définit comme un des rares magiciens à allier ambition et honneur.
  • Simon Lovelace : membre du Parlement et magicien d'un grand talent. Il est surtout très ambitieux et ne reculera devant rien pour arriver à ses fins : devenir beaucoup plus puissant et influent.
  • Bartiméus, djinn au service de Nathaniel ancien et malicieux. De grande réputation et né dans l'Egypte Antique, c'est en grande partie à ses astuces que Nathaniel doit la vie.
  • Faquarl, djinn au service de Simon Lovelace
  • Mr Underwood : maître de Nathaniel. Il possède un talent relativement limité et se confère une importance qu'il est loin d'avoir.

Cadre spatio-temporel[modifier | modifier le code]

Procédés narratifs[modifier | modifier le code]

Il y a deux types de narration dans le livre : -la narration à la première personne -la narration à la troisième personne.

Dans le premier cas, Bartiméus est le narrateur. Il commentera la situation de façon sarcastique dans les notes de bas de page.

Dans le deuxième cas, ces chapitres tourneront autour de Nathaniel.

Critiques dissimulées[modifier | modifier le code]

Dans cette série, l'auteur dresse une critique dissimulée de la société. En effet, il situe l'action dans un monde séparé en deux castes biens distinctes : les plébéiens et les magiciens. Les premiers n'ont aucun pouvoir magique à la différence des seconds. Cette distinction entraîne à la fois une différence de pouvoir politique mais aussi bon nombre de préjugés.

Autres romans de la série[modifier | modifier le code]

L'Amulette de Samarcande est le premier roman de la Trilogie de Bartiméus, suivi de L'Œil du Golem (édité en 2004) et de La Porte de Ptolémée (en 2005). En 2010, une préquelle ayant pour titre L'Anneau de Salomon a été éditée au Royaume-Uni.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]