L'Amour en héritage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Amour en héritage

Titre original Mistral's Daughter
Genre mini-série
Acteurs principaux Stefanie Powers
Lee Remick
Stacy Keach
Robert Urich
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. d'épisodes 8
Durée 52 minutes
Diff. originale 24 septembre 19841er octobre 1984

L'Amour en héritage (Mistral's Daughter) est une mini-série américaine en 8 épisodes de 52 minutes réalisée par Kevin Connor et Douglas Hickox d'après le roman « Mistral's daughter », de Judith Krantz (en), diffusée à partir du 24 septembre 1984 sur le réseau CBS.

En France, elle a été diffusée sur Antenne 2.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1925, Magali Lunel (Stefanie Powers), dite Maggy, jeune provinciale juive et bâtarde, débarque à Paris pour devenir modèle. Sa chevelure rousse (et les conseils de son amie Paula Deslandes Stéphane Audran) font rapidement d'elle la coqueluche des peintres. Maggy s'éprend de l'un d'eux, Julien Mercuès (Stacy Keach), au talent très prometteur. L'histoire de « La Rouquine » (ou le portrait de Maggy sur des coussins verts) commence. Kate Browning (Lee Remick), une riche Américaine amatrice de peinture, devine le potentiel de Julien et le lance.

Lors du vernissage de sa première exposition, Julien repousse Maggy à propos d'une toile qu'il lui avait promise mais que Kate lui a achetée avec le reste de la série « La Rouquine ». Le même soir, Perry Kilkullen (Timothy Dalton), un riche New-Yorkais a le coup de foudre pour Maggy. Ils sont amoureux, vivent ensemble et ont une petite fille, Teddy. La seule ombre au tableau est que Perry est marié avec une femme qui lui refuse le divorce.

Après le départ de Maggy, Julien Mercuès se retrouve en panne d'inspiration. Lors d'un voyage en Provence avec Kate, il retrouve sa créativité. Kate le demande en mariage, lui offrant le mas appelé « La Tourrello » en guise de dot, ils se marient en 1929. Suite au krash boursier, Perry rentre aux États-Unis. Maggy décide d'aller l'y rejoindre avec leur fille mais à leur arrivée Perry est décédé accidentellement. Démunie, Maggy se fait embaucher comme mannequin, perd son emploi, rencontre Jason Darcy, magnat de la presse, et ouvre sa propre agence de mannequins. Elle fait fortune.

En France, la guerre arrive. Julien est désormais célèbre et riche mais il est las de sa femme qui cherche à tirer parti de la Tourrello et de sa production picturale. Après l'invasion allemande, Julien est très vite à cours de fournitures. Un officier nazi, admirateur de son œuvre, lui fournit ce dont il a besoin en échange de quelques toiles et de la promesse de ne pas venir en aide aux Juifs. Ainsi Julien refuse l'hospitalité à Adrien Avidgor, son marchand attitré. La « collaboration » de Julien provoquera même la mort de résistants.

Après la guerre, Teddy, la fille de Maggy, devenue mannequin dans l'agence de sa mère, part en France pour un reportage de photos de mode. Elle sait que Julien Mercuès a été l'amant de sa mère mais lorsqu'ils se rencontrent, ils vivent un amour fou dont naîtra une petite fille prénommée Fauve. Hélas, leur bonheur est de courte durée: Teddy meurt accidentellement au large de Saint-Tropez. Maggy vient chercher sa petite-fille et dit à Mercuès qu'il ne reverra plus jamais Fauve. Plusieurs années plus tard, Fauve retrouve la Provence, son père qui lui voue une affection sans bornes, sa belle-mère Kate, et Nadine, la fille capricieuse et légitime de Mercuès. Toutes deux détestent Fauve. Gravement malade et soucieuse d'éloigner cette adolescente rivale de sa fille, Kate révèle à Fauve les agissements de son père pendant la guerre. Fauve, qui s'est prise de passion pour ses origines juives et l'histoire des Juifs de Provence, quitte son père pour ne plus le revoir. Elle retourne à New York et entre à l'agence Lunel comme adjointe de Maggy.

Kate meurt et Julien comprend qu'il a été dur avec elle. Fauve, à l'adolescence, s'était éprise d'Eric Avigdor, le fils de Beth et d'Adrien Avidgor. Elle le rencontre par hasard en France, peu avant la mort de Mercuès. À la mort de son père, Nadine apprend l'existence d'un testament en faveur de Fauve et elle l'attaque en mettant en doute la paternité de Mercuès arguant « l'inconduite notoire de la mère ». Fauve retourne en Provence pour défendre la mémoire de sa mère et les Avigdor lui viennent en aide. Le testament est reconnu.

À la Tourrello, que son père lui a léguée, Fauve découvre la dernière série de tableaux de Mercuès. La série « Cavaillon », qu'il a peinte pour sa fille, les grands symboles et les fêtes principales du judaïsme, Pessah, Souccoth, Shavouot, peints pour demander pardon de ses erreurs passées. Fauve décide de devenir peintre à son tour.

Distribution[modifier | modifier le code]

Musique originale de la série télévisée dans sa version française[modifier | modifier le code]

L'Amour en héritage, chanson interprétée par Nana Mouskouri (bande originale de la minisérie)

  • Durée : min 10 s
  • Paroles: Pierre Delanoë
  • Musique: Vladimir Cosma
  • Titre de la version anglaise : Only love (avec version française en face B)
  • Disque sorti chez Carrère (ref 13.655) avec en face B la version instrumentale (min 10 s).
  • Date de sortie : 1984
  • Autres interprètes : Monique Saintonge

Liens externes[modifier | modifier le code]