L'Africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victor Warot dans le rôle de Don Alvaro lors de la première en 1865

L'Africaine est un opéra en cinq actes de Giacomo Meyerbeer, sur un livret d'Eugène Scribe, dont la première représentation eut lieu le 28 avril 1865 à l'Opéra de Paris sous la direction de François Hainl.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Don Pedro, président du conseil royal du Portugal, (basse)
  • Don Diego, amiral (basse)
  • Inès, sa fille (soprano)
  • Vasco de Gama (ténor)
  • Don Alvaro, conseiller (ténor)
  • Nelusko, esclave (baryton)
  • Sélika, esclave (soprano)
  • le grand prêtre de Brahma (basse)
  • Anna, confidente d'Inès (mezzo-soprano)
  • le grand inquisiteur (basse)
  • officiers, prêtres, Indiens, soldats, etc.

Argument[modifier | modifier le code]

Acte I – La salle du conseil à Lisbonne.

La belle et noble Inès est forcée par son père, le Grand Amiral Don Diego, d'épouser Don Pedro plutôt que celui qu'elle aime : Vasco de Gama. De Gama, que l'on croyait mort au cours de l'expédition de Bartolomeu Dias, apparaît au cours de la réunion du Grand Conseil et dit avoir découvert une terre nouvelle. Il exhibe Sélika et Nélusko comme spécimens d'une nouvelle race. Il réclame des moyens pour financer une nouvelle expédition. Il s'insurge devant le refus du Grand Inquisiteur, qui jette sur lui l'anathème. Il est emprisonné.

Acte II – La prison de l'Inquisition.

Sélika, qui est en fait la reine d'une terre inconnue, sauve Vasco, qu'elle aime, de la vengeance de Nélusko, un membre de son entourage. Inès accepte d'épouser Don Pedro si Vasco est libéré. De Gama ne comprend pas le sacrifice de la jeune femme, lui donne Sélika et Nélusko comme esclaves. Don Pedro annonce qu'il va organiser une expédition vers les nouvelles terres découvertes par Vasco. Nélusko offre de lui servir de pilote.

Acte III – Sur le navire amiral de Don Pedro.

Nélusko conduit le vaisseau, mais projette de détruire les Européens. Il chante la Ballade d'Adamastor, le géant des mers. Nélusko donne l'ordre de diriger le vaisseau vers une zone de tempête. Vasco de Gama a suivi Don Pédro sur un second vaisseau, et le supplie de modifier sa course pour éviter la destruction. Don Pedro refuse. La tempête éclate. Nélusko ordonne que l'on massacre les Européens présents sur les deux vaisseaux. Seul Vasco est épargné.

Acte IV – Une plage de l'île de Sélika.

Sélika est fêtée au son de la Marche Indienne. Au cours d'une grande célébration, elle jure d'abolir les lois de l'île qui prescrivent l'exécution des étrangers. Vasco est capturé par les prêtres, qui veulent le sacrifier. Il est émerveillé par les beautés de l'île et exprime son sentiment dans l'air fameux Pays merveilleux … Ô paradis sorti de l'onde. Sélika le sauve en affirmant qu'il est son époux, et force Nélusko à confirmer ses dires. Vasco se résigne à sa nouvelle vie mais entendant la voix d'Inès, qui voyageait avec Don Pedro et que l'on mène au bûcher, il se précipite pour la sauver.

Acte V – Les jardins de Sélika. Un promontoire où pousse un mancenillier.

Les retrouvailles de Vasco de Gama et Inès sont interrompues par Sélika qui se voit trahie. Quand elle comprend l'amour qui lie les amants, elle les autorise à revenir en Europe, demandant à Nélusko de les escorter jusqu'au bateau. Elle se suicide alors en inhalant la fleur mortelle d'un mancenillier. Nélusko la suit dans la mort.

Très librement inspirée de la vie du navigateur portugais Vasco de Gama, l'œuvre fut commencée par Meyerbeer en 1838 et achevée près de vingt-cinq ans plut tard. Les répétitions débutèrent le 23 avril 1864, une dizaine de jours avant sa mort (2 mai). L'opéra fut revu par François-Joseph Fétis. La direction de l'Opéra le chargea de mettre de l'ordre dans les manuscrits pléthoriques et de donner forme à une édition exécutable. Le compositeur avait écrit plus de musique qu'il n'était nécessaire, se réservant de couper ce qu'il aurait estimé inutile. En l'absence d'une édition critique, il est malaisé de percevoir les dernières intentions de Meyerbeer.

Discographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Notes[modifier | modifier le code]

Suite au décès subit d'Eugène Scribe, le livret a été complété par Charlotte_Birch-Pfeiffer. (source : programme de la création mondiale au théâtre de Chemnitz de "Vasco de Gama", version reconstituée de "L'Africaine" avant les coupures et modifications apportées par François-Joseph Fétis avant la création).