L'Affaire Protheroe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Affaire Protheroe (homonymie) et The Murder at the Vicarage.
L'Affaire Protheroe
Image illustrative de l'article L'Affaire Protheroe

Auteur Agatha Christie
Genre Roman policier (Whodunit)
Version originale
Titre original The Murder at the Vicarage
Langue originale Anglais
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale Octobre 1930
Version française
Traducteur Claude Pierre-Langers
Lieu de parution Paris
Éditeur Librairie des Champs-Élysées
Collection Le Masque no 114
Date de parution 1932
Nombre de pages 250 p.
Série Miss Marple
Chronologie
Miss Marple au Club du Mardi Suivant

L'Affaire Prothero ou L'Affaire Protheroe (titre original : The Murder at the Vicarage) est un roman policier écrit par Agatha Christie publié en octobre 1930 au Royaume-Uni. Il est publié la même année aux États-Unis et en 1932 en France.

C'est le premier roman mettant en scène la détective amateur Miss Jane Marple.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le colonel Protheroe, a pris sa retraite à St. Mary Mead où il réside avec sa jeune épouse. Il se rend impopulaire auprès des habitants du village, exigeant par exemple sans le moindre tact de vérifier les comptes de l'église pour « s'assurer qu'il n'y a pas de détournement de fonds ». Or il est retrouvé mort d'une balle dans la tête, dans le bureau même du pasteur. Les soupçons de la police s'orientent toutefois très rapidement dans une autre direction, tandis qu'une célibataire du village, Miss Marple, mène parallèlement sa propre enquête...

Personnages[modifier | modifier le code]

Presbytère
  • Leonard Clement, pasteur de St. Mary Mead, narrateur
  • Griselda Clement, sa femme
  • Dennis, son neveu
  • Mary Hills, domestique des Clement
  • Hawes, nouveau vicaire
Demeure de Old Hall
  • Colonel Lucius Protheroe
  • Mrs Anne Protheroe, sa seconde femme
  • Miss Lettice Protheroe, sa fille de son premier mariage
  • Reeves, le maître d'hôtel
  • Manning, le chauffeur
  • Mrs Simmons, la gardienne
  • Rose, la bonne
  • Gladdie, l'aide-cuisinière
  • Mrs Pratt
Autres habitants de St. Mary Mead
  • Miss Marple
  • Raymond West, neveu de Miss Marple
  • Mrs Price Ridley
  • Miss Wetherby
  • Miss Hartnell
  • Mrs Lestrange, nouvelle habitante
  • Professeur Stone, archéologue
  • Miss Gladys Cram, jeune secrétaire de Stone
  • Dr Haydock, médecin du village
  • Lawrence Redding, peintre
  • Mr Cherubin, pharmacien
  • Archer, braconnier condamné par le colonel Protheroe
  • Mrs Archer, bailleur de Redding
Enquêteurs
  • Colonel Melchett, chef de la police du district
  • Inspecteur Flem
  • Agent Hurst, représentant de la police locale
  • Dr Roberts, coroner

Élaboration du roman[modifier | modifier le code]

Écriture[modifier | modifier le code]

Comme plusieurs romans d'Agatha Christie, L'Affaire Protheroe est raconté à la première personne, le narrateur étant ici Leonard Clement, le pasteur de St. Mary Mead.

Le roman est le premier des treize ouvrages d'Agatha Christie dans lesquels apparaît Miss Marple. Toutefois, il ne s'agit pas de sa première apparition chronologique. En effet, Agatha Christie avait précédemment publié 6 nouvelles du futur recueil Miss Marple au Club du Mardi (1932), dans les colonnes du magazine The Sketch, en 1928[1]. Cependant, dans ces nouvelles, la nouvelle héroïne d'Agatha Christie, bien que donnant toujours la clé de l'énigme posée, restait un peu à l'arrière-plan et n'avait pas encore l'« épaisseur » que lui donnera la romancière dans les douze romans où elle la mettra en scène.

C'est le premier roman à être publié par William Collins, Sons sous leur nouvelle maison d'édition, Collins Crime Club, créée quelques mois plus tôt, en mai 1930[2].

Variations du titre[modifier | modifier le code]

Le roman est sorti simultanément avec deux titres différents des deux côtés de l'Atlantique : sans article initial au Royaume-Uni (Murder at the Vicarage), et avec aux États-Unis (The Murder at the Vicarage).

Les titres des éditions françaises ont également subi des variations : « Prothero » était ainsi épelé dans la traduction de 1932 de Claude-Pierre Langers (et encore en usage dans l'édition de 1967 de la collection « Club des masques »), tandis que la nouvelle traduction de 1990, réalisée par Raymonde Coudert (à la fois pour le tome 2 des « Intégrales » et en réédition dans la collection « historique » Le Masque) faisait cette fois usage de la graphie « Protheroe ».

Références à d'autres œuvres[modifier | modifier le code]

Le personnage de Miss Marple est une nouvelle variation, dans un registre différent, du thème de la vieille fille observatrice déjà utilisé en 1926 dans Le Meurtre de Roger Ackroyd, via le personnage de Caroline Sheppard. Avec une différence notable : la sœur du docteur Sheppard, dans le roman de 1926, était visiblement plus jeune et « dynamique » que ne l'est Miss Marple lors de sa première prestation dans L'Affaire Protheroe, où on la devine âgée d'environ 65 ans.

Les personnages de Leonard Clement, le pasteur de St. Mary Mead, et de sa femme Griselda, sont réutilisés par Agatha Christie dans deux autres romans de Miss Marple : Un cadavre dans la bibliothèque (1942) et Le Train de 16 h 50 (1957)[2].

Éditions[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Intégrale - Agatha Christie (préf. Jacques Baudou), t. 2 : Les années 1926-1930, Paris, Librairie des Champs-Élysées, coll. « Les Intégrales du Masque »,‎ 1990, 1268 p. (ISBN 2-7024-2087-7, notice BnF no FRBNF35338232), « Postface - L'Affaire Protheroe », p. 1241-1242
  2. a et b (en) « The Murder at the Vicarage », sur le site officiel d'Agatha Christie

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]