L'Élégance du hérisson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Élégance du hérisson
Auteur Muriel Barbery
Genre Roman
Pays d'origine Drapeau de la France France
Éditeur Gallimard
Collection Blanche
Date de parution 2006
Nombre de pages 356
ISBN 978-2-07-078093-8

L'Élégance du hérisson est le deuxième roman de Muriel Barbery, publié en 2006 chez Gallimard. Ce livre a remporté de nombreux prix littéraires, dont le Prix des libraires en 2007.

Résumé[modifier | modifier le code]

Bien que très douée et d'une immense culture générale, acquise en autodidacte en fréquentant les bibliothèques, Renée, cinquante-quatre ans, a décidé de vivre cachée sous les dehors de la concierge niaiseuse et inculte que les habitants du 7, rue de Grenelle croient connaître. C'est donc en clandestine qu'elle lit du Proust, que son chat s'appelle Léon en référence à Tolstoï et qu'elle emprunte des livres de philosophie à la bibliothèque universitaire du quartier. Aucun de ces « riches suffisants » ne doit penser que sous ses airs de concierge revêche se cache une intelligence brillante et une personne cultivée.

Paloma, 12 ans, brillante et révoltée, habite également au 7, rue de Grenelle. Elle refuse le monde des adultes qu'elle considère comme un bocal à poissons plein d'inepties et de faux semblants. C'est pourquoi elle a pris sa décision : à la fin de l'année scolaire, le jour de ses 13 ans, elle se suicidera et mettra le feu à l'appartement familial.

Mais des changements surviennent quand Kakuro Ozu, un Japonais féru de culture, lointain parent du cinéaste Yasujirō Ozu (qu'affectionne particulièrement Renée), emménage dans l'immeuble...

Succès de librairie[modifier | modifier le code]

Alors que la critique s'y intéresse très peu à ses débuts[1], ce roman fut la surprise éditoriale de l’année 2006 : il a connu en effet plus de 30 réimpressions et, en août 2006, il s'était déjà vendu à plus d'un million d'exemplaires[2], occupant la première place des ventes trente semaines de suite[3] et traduit en 34 langues. En mai 2009, le livre de Muriel Barbery est encore classé dans les 50 meilleures ventes de roman (il est 30e au dernier classement Livres Hebdo/Ipsos, après 133 semaines de présence)[4]. L'ouvrage en question n'a fait l'objet d'aucun lancement, le bouche à oreille a été le seul moyen de communication pour assurer à ce roman ce succès spectaculaire.

Trois ans après sa sortie, le roman prend la tête des ventes de livre de poche en France lors de l'été 2009[5].

Adaptation et pastiche[modifier | modifier le code]

Le roman fait l'objet en 2008 d'une adaptation au cinéma : dans Le Hérisson, réalisé par Mona Achache, les deux rôles principaux sont interprétés par Josiane Balasko et Garance Le Guillermic[6]. Le film sort le 3 juillet 2009 en France et attire plus de 750 000 spectateurs.

Le roman a également fait l'objet d'un pastiche littéraire par Pascal Fioretto, L'Élégance du maigrichon, édité chez Chiflet et Cie, sorti le 20 août 2009.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Le roman et le film qui en est adapté font référence au philosophe Jean-Paul Sartre à travers une citation de son roman La Nausée : « l'existence, c'est être là, simplement ».

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

L'Élégance du hérisson a remporté plusieurs prix :

Notes et références[modifier | modifier le code]