L'École du micro d'argent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'École du micro d'argent

Album par IAM
Sortie 18 mars 1997
30 septembre 2013 (réédition)[1]
Enregistré 1996-1997
Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 90:42
Genre Rap français
Hip-hop
Producteur Prince Charles Alexander
Nicholas Sansano
Dan Wood
Label EMI
Delabel
Virgin

Albums par IAM

L'École du micro d'argent est le troisième album studio du groupe de rap français IAM, sorti le 18 mars 1997 sur les labels EMI, Delabel et Virgin.

Production et reproduction[modifier | modifier le code]

L'album a été enregistré en partie aux États-Unis, avec des influences de RFA-RDA, membre du Wu-Tang Clan.

Les textes de l'album sont unanimement considérés comme d'une rare finesse par rapport à l'essentiel de la scène de rap français. Peu de rappeurs sont parvenus à aborder les thèmes sociaux avec autant de justesse, sans exagération. Ce sont des textes sérieux, graves, accompagnés de jeux extrêmement sophistiqués sur les sonorités du langage (par exemple, Chez le mac est une hymne à la poésie déguisée en biographie de proxénète), qui atteignent leur acmé sur la dernière chanson de l'album, Demain c'est loin, portrait juste et lucide de la vie des cités s'étendant sur près de 9 minutes. Sobre, sans refrain, ce morceau, aujourd'hui l'un des plus célèbres du rap français, repose sur un seul échantillon musical d'une dizaine de secondes répété en boucle. Ce morceau a même été élu par les internautes du site Abcdrduson meilleur classique du rap français dans un classement établissant les 100 premiers[2]. Au moins trois chansons de l'album parlent de prostitution, mais d'une manière amusante et ironique au réalisme sombre et violent.

Promotion[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Ventes[modifier | modifier le code]

Le soir même du jour de sa sortie, l'album est certifié disque d'or[3]. Il sera certifié disque de platine la même année[4], avec 300 000 exemplaires vendus. Ensuite il sera certifié double disque de platine en 1998[5] puis triple disque de platine en 2001[6]. En 2005, huit ans après sa sortie, l'album franchît les 1 000 000 d'exemplaires vendus, et est certifié disque de diamant[7]. Il devient alors l'album de rap français le plus vendu de l'histoire, avec plus de 1 600 000 exemplaires vendus à ce jour.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic[8] 4.5 étoiles sur 5
Kaiserben[9] 4.5 étoiles sur 5

Cet album est considéré, autant par le public que par les professionnels, comme un des plus éminents du rap français[10], bien que le groupe lui-même ne soit pas de cet avis. L'album a souvent été cité comme une exception parmi ceux qui n'aiment pas IAM ou le rap français en général. La chanson de 9 minutes Demain, c'est loin qui clôt l'album a souvent été citée comme l'hymne du rap français et la meilleure chanson de rap français de tous les temps[2]. Par ailleurs, cinq chansons de l'album font partie des 100 classiques du rap français selon Abcdr du Son. Le groupe atteint véritablement son apogée avec cet album, devenu depuis lors un classique du rap français.

Plusieurs morceaux eurent un succès considérable : Nés sous la même étoile, L'empire du côté obscur (référence à Star Wars dont la nouvelle trilogie venait d'être annoncée, sans un seul sample officiel malgré les apparences), Petit frère, et surtout Demain, c'est loin. Dans les mois qui suivent sa publication, huit de ses chansons ont été diffusées sur la radio Skyrock, bien que seulement quatre d'entre elles aient un clip. La chanson Demain, c'est loin, trop longue pour être diffusée à la radio, a eu une vidéo elle aussi.

Il a remporté le prix de meilleur album de l'année lors de l'édition 1998 des Victoires de la musique.

L'album est considéré comme une grande influence parmi les artistes de rap français et l'industrie musicale française, et a ouvert une nouvelle ère de succès pour le rap français.

La réédition[modifier | modifier le code]

Seize ans après la sortie de l'album, le 30 septembre 2013, sort la réédition de L'École du micro d'argent. Deux nouvelles versions de l'album sont alors mis en vente : une version limitée et une version digipack.

L'édition limitée réuni 4 CD : l'album original et 3 CD contenant 43 titres bonus (faces B, raretés, remixes et versions instrumentales) dont une version originale inédite de Dangereux et une version démo de Demain, c'est loin. Cette édition est conditionnée dans un format beau livre de 80 pages, dans lequel on retrouve toutes les paroles des chansons, de nombreuses photos rares du groupe, et une nouvelle interview du groupe recueillie en juillet 2013 évoquant la genèse de l'album.

L'édition digipack réuni 3 CD : l'album original et 2 CD contenant 25 titres bonus.

Liste des pistes[modifier | modifier le code]

Remarque : sur un seconde édition de l'album parue en 1998, Libère mon imagination est remplacée par Independenza, chanson sur laquelle Freeman pose un couplet.

No Titre Compositeur(s) Durée
1. L'école du micro d'argent 3:52
2. Dangereux (featuring Bruizza et Rahzel) 3:46
3. Nés sous la même étoile 3:50
4. La saga (featuring Timbo King, Dreddy Krueger et Prodigal Sunn) 4:02
5. Petit frère 4:44
6. Elle donne son corps avant son nom 4:12
7. L'empire du côté obscur 4:27
8. Regarde 3:57
9. L'enfer (featuring East et Fabe) 4:52
10. Quand tu allais, on revenait 4:48
11. Chez le mac (featuring Nalini) 4:42
12. Un bon son brut pour les truands 3:50
13. Bouger la tête 4:43
14. Un cri court dans la nuit (featuring Daddy Nuttea) 3:52
15. Libère mon imagination 5:20
16. Demain, c'est loin 8:59
90:42
CD Bonus
No Titre Compositeur(s) Durée
1. Hold-Up mental 4:53
2. Donne-moi le micro 4:35
3. Complexe 4:13
4. Il faut taper 5:17
5. Sans issues 4:56
6. Sales hypocrites 4:11
7. Doin' Our Thang (featuring Smooth Lordion) 4:21
8. La réalité 3:39
9. C'est clair je suis sombre 4:26
10. La 25e image (remix) 5:31
46:02

Samples utilisés[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure position[11] Semaines de présence
Drapeau de la France France 3 171
Drapeau de la Belgique Belgique (Fr) 5 88

Notes et références[modifier | modifier le code]