Ère des Poissons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis L'Ère des Poissons)
Aller à : navigation, rechercher

L'Ère des Poissons correspond à une étape de l'histoire de l'humanité selon certaines théories ésotériques et anthroposophiques. C'est l'étape qui précède l'Ère du Verseau (appelée parfois aussi New Age).

Selon Rudolf Steiner[modifier | modifier le code]

Selon l'anthroposophe Rudolf Steiner, l'ère des Poissons débute en 1413 après J.-C. et s'achève en 3573 après J.-C. Ce qui décide du commencement d'une ère serait selon lui l'entrée du point vernal, du fait de la précession des équinoxes, au milieu d'une constellation et non à son début.

Une autre hypothèse évoque le coucher héliaque des étoiles, se trouvant à 15 ° du point vernal lors de l'équinoxe de printemps, comme repère pour se situer dans une constellation et non pas le point vernal (une constellation comportant très approximativement 30 ° en moyenne, lorsque le point vernal est au milieu d'une constellation, les étoiles en coucher héliaque sont au début de cette constellation). Selon cette théorie, en 2493, milieu de cette ère des Poissons, l'humanité doit acquérir « l'âme de conscience, l'âme qui se saisit elle-même, qui a conscience de ce qui vit en elle », l'âme qui recherche la vérité et le bien moral[1]. Durant cette période, il s'agit de développer une « égoïté christifiée » et de se confronter au mal en soi et à l'extérieur. Steiner explique également que cette ère correpond à la cinquième église mentionnée dans l'Apocalypse, celle de Sardes. Les sardes sont également une variété de poissons.


Réalité et distinction des ères[modifier | modifier le code]

Le début de la constellation se calcule alors ainsi : si l'année 1413 est le début de l'ère des Poissons et le milieu de la constellation des Poissons, alors l'année 1413 moins la moitié d'une ère, c'est-à-dire 1 080 ans, donne l'année 333 comme le début de la constellation des Poissons et l'année 1413 comme le début de l'ère des Poissons. Il est ainsi remarquable de constater qu'à peu de chose près une ère commence bien dans le milieu de chaque constellation du zodiaque. Un autre fait intéressant est que le système astro-historique de Rudolf Steiner prend sa source de calcul dans la constellation du Taureau et plus exactement dans l'œil du Taureau, cette étoile, appelée Aldébaran.

Si donc en partant de l'année 1413 on retourne une ère en arrière (en retranchant 2 160 ans) on tombe alors en -747 qui est le début de l'ère du Bélier. En répétant cette opération une seconde fois mais en partant de -747 on arrive en -2907. Or ce début de l'ère du Taureau correspond à l'œil du Taureau qui est en opposition à une étoile de la constellation du Scorpion appelée Antarès.

Le système de Rudolf Steiner n'est pas le Zodiaque abstrait des astrologues tropicalistes ni le système matérialiste des sidéralistes. Son système repose sur la différence entre la constellation d'une part et son influence d'autre part qui ne sont pas au même endroit. Théorie que l'on retrouve dans la philosophie de la nature de F.W. Shelling. L'influence d'une constellation ne se fait sentir que 1 080 ans après l'entrée du soleil dans la constellation. C'est comme quand on allume le chauffage dans une pièce, même si le radiateur fonctionne il ne fait pas tout de suite chaud. Également le matin quand le soleil s'est levé et est pleinement visible il ne fait vraiment chaud que quelques heures plus tard.

La constellation, c'est-à-dire l'ensemble matériel en temps présent des étoiles de la réalité astronomique peut garder son nom de constellation. L'influence de la constellation quant à elle agit après un certain temps et peut être appelée signe. L'influence est donc la signature de la constellation agissant sur la Terre.

En résumé le point de vue de Rudolf Steiner est un équilibre entre Ciel et Terre, entre les dieux et les hommes, autrement dit une dualité Esprit-Matière. Mais Steiner précise également que lorsque le Soleil "entre" dans une constellation, il occulte celle-ci; donc peut-on parler d'une influence de la constellation concernée ? Dans l'histoire de l'Humanité, l'occultation de la constellation des Poissons depuis l'année 333 crée un manque d'influence céleste et du fait de son absence pendant 1 080 ans se rattrape mais d'une manière intensifiée, comme une énergie emmagasinée pendant un temps et qui à un moment donné est relâchée d'une manière croissante à partir de 1413 et arrivera à son apogée en 2493. C'est donc là qu'il est permis de parler d'une réelle influence des Poissons ou de son ère.

Astrologie tropicale et Astrologie sidéraliste[modifier | modifier le code]

Selon ce point de vue, les astrologues tropicalistes par leur système, influencent les individus d'une manière spirituelle en les accélérant, et se prennent alors pour ce qu'ils ne sont pas encore, en ésotérisme, on parle ici d'une projection du moi supérieur, tandis que les sidéralistes influencent les individus en les ralentissant dans l'aspect matériel, les figeant ainsi sans avoir reçu l' influence à venir. Ici, l'individu concerné se trouve dans une situation de projection dans le moi de la personnalité ou encore appelé le moi inférieur.

1.Pour les sidéralistes (Poissons, au 21 mars équinoxial), ceci s'explique du fait que quand le soleil est dans la constellation du Bélier, on parle d'un fait concret mais qui se situe à des années lumière antérieures au présent. L'influence n'est donc pas encore là, mais elle se trouve à venir.

2.Pour les tropicalistes (Bélier, au 21 mars équinoxial), ceci s'explique du fait que quand le soleil est dans le signe du Bélier, on parle d'un fait abstrait mais qui se situe à des années-lumière à venir, l'influence n'est donc pas déjà là, mais loin dans le futur.

Selon ce point de vue, les deux systèmes tropicaliste et sidéraliste détournent l'humanité dans les deux cas de l'influence réelle des signes du zodiaque d'où le mythe du combat entre anges et démons. Chez Rudolf Steiner on reçoit en bon temps, selon la propagation de la lumière, porteuse de l'influence, émanant de la constellation. C'est ce qu'en ésotérisme, on appelle le vrai moi car celui-ci est enfin de compte dépouillé du moi inférieur et du moi supérieur. C'est-à-dire « libéré » de la roue du Karma. (Rudolf Steiner : Le Seuil du monde spirituel, L'Initiation et la Science de l'occulte en esquisse.)

Il est encore difficile de préciser les conséquences sur une application en astrologie. En effet, nous ne sommes pas selon la tradition tropicaliste Bélier si nous sommes né un 25 mars, pas davantage poisson à cette même date pour un sidéraliste. Alors que sommes-nous réellement ? Selon les considérations précédentes, nous sommes un vrai moi qui a chuté dans un moi inférieur à l'aide de Lucifer qui n'est autre que le moi supérieur ; et ainsi, dans ce système de mort dualiste nous adorons notre moi supérieur, alias Lucifer. Les perspectives sont les suivantes : une personne en suivant l'exemple précédent, né un 25 mars peut trouver par elle-même la voix du vrai moi en se basant sur l'influence réelle de ce jour. Il est donc nécessaire de se baser sur le signe qui est en fait partie du milieu d'une constellation. Dans cet exemple, le 25 mars est sous l'influence du Verseau. Pour tracer un thème astrologique il faudrait donc décaler le thème tropicaliste de 43° environ.

Le zodiaque du vrai Moi[modifier | modifier le code]

Éclaircissement[modifier | modifier le code]

Du 16 février au 11 mars, le soleil passe dans la constellation du Verseau. Pour le moment nous sommes dans un fait purement astronomique et où il n'y a pas d'importance à chercher les limites exactes des constellations, puisque ce qui nous intéresse est leur milieu. Un milieu dont la référence est Aldébaran, l'œil de la constellation du taureau. À partir de là commence le signe du taureau. Donc puisque du 14 mai au 22 juin, le soleil passe dans la constellation du taureau, l'influence du signe ne viendrait que vers le 2- 3 juin. C'est-à-dire, quand le soleil serait devant Aldébaran. Soulignons, qu'il s'agit là d'un phénomène d'occultation. Une personne né entre le 2 juin et le 2 juillet serait donc un" Taureau occulté" Cela est à interpréter comme le signe par le signe ou le chemin conduisant vers le vrai moi par autosuggestions.

1.Esprit (Période du Saint-Esprit)[modifier | modifier le code]

Sera effectif durant l'ère du Verseau. Comme nous le verrons plus loin selon Rudolf Steiner, la pensée par le "PENSER" ou l'activité pensante se pensant elle-même, pense sa propre idée de « penser ». Ainsi le cercle est bouclé, le schéma même de l'unité absolue est décrit. Une chose proviendrait uniquement par auto-création, y compris Dieu, « celle dont toute chose provient ». En effet Dieu ne se saisit pas par lui-même mais par l'intermédiaire de la révélation, c'est-à-dire par le biais de l'Homme. (ère du verseau)

2.Âme (Période du Fils)[modifier | modifier le code]

Finalement Dieu est relégué au rang de projection humaine pendant l'ère du Poisson. Mais du point de vue du moi inférieur, Dieu est le créateur absolu - qui a envoyé son fils pour nous sauver - mais aussi le moi supérieur, entre autres Lucifer.

3.Corps (Période du Père)[modifier | modifier le code]

Le moi inférieur ou ce que l'on appelle la personnalité est une diablerie projetée par l'homme pendant l'ère du Bélier, période du bouc- émissaire, soumission à un dieu colère et dictateur.

L'ère du Capricorne sera une période noire, de solitude de destruction avant un nouveau cycle du septénaire. Mais le vrai-moi est en réalité décelable durant chaque époque mais prend une forme selon l’ère du temps.

Pour en revenir à une personne née un 25 mars, le signe du Verseau ne commencerait que vers le 1er mars. Schématiquement du 1er au 30e du mois, mais à redéfinir plus exactement :

  1. Bélier-mai
  2. Taureau-juin
  3. Gémeau-juillet
  4. Cancer-août
  5. Lion-septembre
  6. Vierge-octobre
  7. Balance-novembre
  8. Scorpion-décembre
  9. Sagittaire-janvier
  10. Capricorne-février
  11. Verseau-mars
  12. Poisson-avril


Selon la version anthroposophique, tous les commentaires indiquant une entrée dans l'Ère du Verseau avant 3573 auraient pour but (même si leurs auteurs n'en sont pas conscients) de précipiter l'humanité vers sa chute, en voulant lui inoculer le « soi esprit » qui doit être conquis seulement en 4653, au milieu de la véritable Ère du Verseau (3573-5733). Ils viseraient en effet à mettre les hommes au service de « maîtres » et à développer des méditations de groupe, contraires à la nécessaire individualisation de l'homme avant cette possibilité.

Cette ère des Poissons correspond à « l'Église de Sardes » dans l’Apocalypse, le dernier livre de la Bible. Le symbolisme des Poissons se rapporte à la conscience économique (les premiers navires marchands étaient ornés de poissons). C'est le principe de fraternité qui doit s'appliquer à l'économie.

L'influence des astres-idées[modifier | modifier le code]

Les astres sont le symbole par analogie aux monde des idées. Selon Paracelse dans De l'Astrologie, les astres ne nous influencent pas, ce qui est en parfait accord avec les vues de Rudolf Steiner. Selon son texte L'Égoïsme en philosophie, l'homme projette dans le cosmos sous forme théiste ses idées humaines car il n'en prend pas la responsabilité, et se maintient ainsi dans un esprit religieux et de foi. Il préfère se croire influencé par l'ère des Poissons, plutôt que de reconnaître que les qualités et défauts du signe des Poissons proviennent de l'homme. « L'ère du poisson n'a pas de réalité en soi mais elle est ce que l'homme en fait ». Les guides spirituels ont balisé les cieux pour que les croyants ne tombent pas dans l'anarchie mais qu'ils évoluent spirituellement. Il n'y a donc pas d'ère astrologique en soi mais il faut dire que l'homme a des idées par période.

Exemple : Hegel utilisait les catégories d'individu, de peuple, et d'humanité. Rudolf Steiner les a respectivement fait correspondre à individu-ange, peuple-archange, humanité-principauté. On peut se rendre ainsi compte qu'un homme avec des idées humanitaires n'est autre qu'une Principauté[réf. nécessaire] .

L'ONU fait donc partie de la hiérarchie des Principautés[réf. nécessaire] . Un roi ou un président sont des archanges (l'esprit d'un peuple). Quand quelqu'un implore son ange gardien de l'aider, c'est qu'il est individuellement inapte, à un moment donné, à relier des idées entre elles. L'évolution spirituelle par le biais des ères a été créée pour aider les âmes à évoluer vers la capacité à se mouvoir (selon Hegel et Steiner) dans les idées pures. Car sans le « penser pur » les hommes dérivent vers le mal, ils perdent la raison.

L'Histoire, une éducation de l'Homme[modifier | modifier le code]

« L'histoire est valable tant que l'on ne la conteste pas. » Napoléon.

De 333 A.D. à 1080 A.D., si l'on parle de période d’obscurcissement, elle est a mettre en relation avec ce que l'on appelle au Moyen Âge « l'âge sombre ». Selon Anatoli Fomenko, dans History: Fiction or Science?, durant la rédaction de l'histoire cette période aurait été dupliquée sur les événements de la Renaissance pour donner plus de longueur, donc plus de valeur et de gloire à l'histoire universelle et germano-romaine. Cette extension du temps a été calculée pour que les événements humains coïncident de façon exacte à la marche du cosmos selon la précession des équinoxes pour que l'humain se sente intégré dans l'univers comme microcosme dans le macrocosme. Si donc la période de l’Égypte antique est située de -2907 av. J.-C. jusqu'à environ -747, et que suit la période gréco-latine, il ne s'agit pas d'y voir une succession linéaire dans le temps mais d'événements simultanés qui se sont produits entre le XIe et le XVIe siècle. L’Europe séculière et le christianisme spirituel ayant pris une forme de pouvoir sur le monde, créent leur influences et réécrivent l'histoire de leur point de vue. Anatoli T. Fomenko donne une date quant à la rédaction de l'apocalypse vers 1486. Il se réfère aux données astronomiques décrites dans ce livre. L'ancien Testament retrace des événements du Moyen Âge. C'est ainsi que l'Europe de la renaissance de son point de vue supérieur a recalé l'ancien testament dans une période antérieure de manière à la faire coïncider astronomiquement avec l'ère du Bélier. C'est donc vers 1413 que l'influence du Poisson se fait sentir par l'action du Christ. Chaque culture est donc un degré ou plutôt un état de conscience intentionnel qui objectivement n'est pas supérieur l'un envers l'autre mais qui prit subjectivement, donne un peuple qui ayant le pouvoir crée son échelle graduée de supériorité. En bref un Christocentrisme, car aux époques de paganisme ce sont « des » dieux qui régissaient le monde.

Rôle préparatoire de l'ère du poisson à l'ère du verseau[modifier | modifier le code]

Devant ce problème d'échelle de valeur selon « chacun », Rudolf Steiner a écrit en 1894 son livre intitulé La Philosophie de la liberté. Ce livre décrit "Le penser" comme acte de liberté. Car penser n'est ni objectif ni subjectif, donc ne crée pas d'échelle de valeur. Cela consiste à penser ce qui est en soi et pour soi sans parti pris. Les valeurs naissent quand je m'approprie une certaine "pensée" et que je la mets comme point de référence. Or si je me maintiens dans le mouvement qu'opère le penser, je ne me fige pas dans une pensée, ainsi n'apparaît pas d'échelle de tri.

Ayant le sentiment que son livre La Philosophie de la liberté n'a pas été compris à sa parution en 1894, Rudolf Steiner a créé l'anthroposophie. Certains pouvoirs empêchent les hommes de retrouver le pur penser en les maintenant dans la foi, d'autres comme Rudolf Steiner, dans sa philosophie de la liberté ont cherché à contribuer à l'évolution de l'âme. La foi n'est pas à rejeter mais à comprendre comme un principe d'évolution car nous avons tous besoin de nos parents comme guides, étant enfants et de croire en eux et ensuite nous partons vivre de nos propre ailes.

On ne trouve pas ici un problème de « supérieur » et d' « inférieur » mais bien ce que Hermès Trismégiste disait : « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut », et pour Rudolf Steiner entre les deux se trouve « le Penser » car même le « supérieur peut devenir extrême mais il retrouve son équilibre à l'aide de l 'inférieur ». Le Penser permet de rétablir l'harmonie et d'effacer la chute du paradis qui a été provoquée par des « supérieurs ».

Le penser de l'homme nouveau[modifier | modifier le code]

Le Verseau qui émergera de la période du poisson donnera un homme qui ne pensera plus selon l'intellect ordinaire. Ceci est désigné habituellement sous le nom d'entendement et raison symbolisé par deux poissons. Les critères de subjectif, ou d'objectif n'auront plus lieu d'être, car le penser nouveau ne consommera plus au fruit de l'arbre de la connaissance du bien et du mal mais puisera ses Pensées pures à l'arbre de vie. Comprenons bien que l'intellect humain prônant le Bien n'est que l’outil de Lucifer pour assujettir l'homme dans sa sphère de chute et de domination. L'image est claire, un homme déversant de l'eau, symbole des pensées intuitives, pensées qui ne sont pas de ce monde. Pas mes pensées, mais le penser en Moi, ou selon l'expression ésotérique de Rudolf Steiner : "Cela pense en moi, cela ressent en moi, cela agit en moi. Précepte que l'on retrouve déjà dans la Rose-Croix[2].

Conclusion[modifier | modifier le code]

Selon ce point de vue, les mystères ésotériques ont ainsi levé leurs voiles, mais cela ne sera effectif pour un plus grand nombre qu'à partir de 2493. Et, ainsi, pourra se lever le jour nouveau de l'ère du Verseau en 3573.

Tableau récapitulatif
Date Ère Constellation
333 début Poissons
obscurcissement
1413 début Poissons milieu Poissons
influence croissante
2493 milieu Poissons fin Poissons
3573 fin Poissons, début Verseau

Selon Paul Le Cour[modifier | modifier le code]

Pour Paul Le Cour (1871-1954)[3], l'Ère des Poissons a commencé à la naissance de Jésus-Christ et prendra fin en 2160. Elle correspondrait à la période pendant laquelle le point vernal se trouverait au moment de l'équinoxe de printemps dans le signe des Poissons (un douzième du cercle zodiacal).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Lazaridès, Vivons-nous les commencements de l'Ère des Poissons ?, Ed. Anthroposophiques Romandes, 1989.
  • Paul Le Cour, L'Ère du Verseau, éditions Dervy, 5e édition, 1991.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. lire à ce sujet Théosophie de Rudolf Steiner
  2. EDN IJM PSSR, selon Christian Rosenkreutz Né de Dieu Mort en Jésus Ressuscité par le Saint Esprit.
  3. dans son livre : L'Ère du Verseau, 1e édition en 1937

Liens[modifier | modifier le code]

Chronologie précessionnelle