L'Âge de la stupidité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Âge de la stupidité

Acteurs principaux

Pete Postlethwaite
Jehangir Wadia (en)
Layefa Malin
Al Duvernay
Fernand Pareau
Jamila and Adnan Bayyoud
Piers Guy
Mark Lynas
George Monbiot
Mohamed Nasheed

Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Durée 89 min.

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Âge de la stupidité (The Age of Stupid) est un film documentaire britannique de la réalisatrice Franny Armstrong (McLibel), sorti en 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'acteur Pete Postlethwaite, nommé aux Oscars, incarne un homme vivant seul dans le monde dévasté de 2055, et qui regarde de vieilles images télé datant de 2008 en se demandant : Pourquoi n'avons-nous pas empêché le changement climatique tant que nous le pouvions ?

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : L'Âge de la stupidité
  • Titre original : The Age of Stupid
  • Réalisation et scénario : Franny Armstrong
  • Producteur : John Battsek
  • Musique : Chris Brierley
  • Animation : Martyn Pick (en) et Jonathan Hodgson
  • Montage : David G Hill
  • Distribution : Dog Woof Pictures
  • Langue : anglais
  • Budget : 500 000 livres[1]
  • Date de sortie :

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage a commencé fin 2005.
  • C’est une sorte d’anti-Home. Comme Home, The Age of Stupid est un documentaire (britannique) sur l’état de la planète. Sauf que c’est le choc des mots plutôt que le poids de la photo qui l’habite.
  • Le financement est totalement différent de Home. Franny Armstrong, réalisatrice engagée (thésarde autour du thème de «l’espèce humaine est-elle suicidaire ?» et auteur de Crude, sur l’industrie pétrolière) a choisi de monter son projet, lancé en 2005, via le crowdfunding : fédérer une communauté de particuliers pour financer le film. Ce sont 223 personnes qui ont fourni entre 30 et 15 000 livres. Total accumulé : 500 000 livres (569 000 euros)[1].
  • La première a été présentée à Londres le samedi 14 mars dans un chapiteau fonctionnant à l'énergie solaire en présence du ministre britannique de l'Energie et du Changement climatique Ed Miliband, ainsi que de 16000 personnes, d'après l'AFP[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.liberation.fr/terre/0101571436-the-age-of-stupid-antithese-british
  2. http://fr.news.yahoo.com/2/20090316/tsc-cinema-premiere-mondiale-solaire-lon-c2ff8aa.html