L'Âge de glace 3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Âge de glace 3
Le Temps des dinosaures

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de L'Âge de glace 3 : Le Temps des dinosaures

Titre québécois L'Ère de glace : L'Aube des dinosaures
Titre original Ice Age: Dawn of the Dinosaurs
Réalisation Carlos Saldanha
Mike Thurmeier
Scénario Michael Berg
Mike Reiss
Peter Ackerman
Yoni Brenner
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation
Sortie 2009
Durée 94 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Âge de glace 3 : Le Temps des dinosaures ou L'Ère de glace : L'Aube des dinosaures au Québec (Ice Age 3: Dawn of the Dinosaurs) est un film d'animation américain réalisé par Carlos Saldanha, sorti le 1er juillet 2009 aux États-Unis et le 3 juillet 2009 en France. Il est le troisième film de la série l’Âge de glace.

Il a été annoncé par le président de la Fox, Hutch Parker, le 30 janvier 2007. Il était initialement prévu pour sortir le 12 décembre 2008, mais a été reporté en juillet 2009. Le film a été montré en avant-première dans certains cinémas pour la Fête des Pères aux États-Unis. Le film a été produit par Blue Sky Studios et produit par la 20th Century Fox. Il a fait appel à certaines célébrités pour faire les voix françaises, comme Élie Semoun, Gérard Lanvin, Vincent Cassel ou Christophe Dechavanne.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les « héros givrés » sont de retour pour une aventure incroyable. Scrat court toujours derrière son gland, et cette fois-ci il rencontre l'amour, Manny et Ellie sont très anxieux car ils vont avoir leur premier enfant, Diego quitte le groupe car il pense que ses facultés de chasseur s'amenuisent au fur et à mesure qu'il reste avec eux, et Sid le paresseux s'attire des ennuis en volant des œufs d'une tyrannosaure qui l'enlève. Dans un périple pour sauver Sid, le gang se retrouve dans un mystérieux monde souterrain, où vivent encore des dinosaures. Ils devront lutter contre la faune et la flore, et ils rencontreront Buck, une belette borgne excentrique aux airs d'Indiana Jones qui va les aider à sauver Sid. Mais une créature bien plus grosse que la mère tyrannosaure, que Buck appelle Rudy (un Baryonyx[1]) les poursuit.


Les mammouths Manny et Ellie attendent leur premier enfant. La perspective de devenir père amène Manny à construire une aire de jeux pour le petit, en essayant de la rendre aussi sûre que possible. La nouvelle situation conduit Diego se sentir bien seul, et il envisage sérieusement de quitter le groupe, se sentant perdre de sa vigueur devant cette vie trop tranquille. Sid en reste songeur, et part de son côté en se demandant comment il pourrait fonder sa propre famille. Quand il marche sur une mince couche de glace, celle-ci se rompt en le faisant tomber dans un gigantesque tunnel souterrain. Il y trouve trois grands œufs apparemment abandonnés. N'ayant reçu aucune réponse à ses appels, Sid décide de les prendre en charge, conduit par un instinct maternel soudain et par un désir incontrôlable de construire une famille. Il dirige vers la sortie du tunnel les trois œufs à qui il donne des noms : Mimosa, Cocotte et Titeuf (original Eggbert, Shelly et Yoko). Il manque rapidement d'en détruire un. Ayant pris conscience de la situation, Manny et Ellie cherchent à convaincre Sid de ramener les œufs là où il les a découverts, convaincus que leur mère doit les chercher partout, mais le paresseux ne veut pas renoncer à ceux qu'il appelle déjà « mes petits ». Pourtant, une masse gigantesque trouve le trou laissé par Sid et pousse un rugissement.

Au même moment, naissent de ces œufs des petits dinosaures, aussi gros que Sid, ne sachant dire que « maman ». Les petits, quoique très affectueux, vont se montrer fauteurs de troubles, mais Sid, prenant très au sérieux son rôle de mère, essaie de les protéger et de leur donner de bons enseignements, même de leur inculquer le régime végétarien sain (avec des résultats médiocres). Ils détruisent l'aire de jeux installée par Manny, provoquant sa colère. Mais soudain, la terre se met à trembler et tous peuvent entendre des rugissements, appartenant à une féroce femelle T-rex. Après un moment de stupéfaction, Manny comprend qu'elle est la mère des petits et le crie à Sid, mais il ne veut toujours pas qu'ils partent. La tyrannosaure le coince avec les bébés et il la met au défi de lui passer sur le corps pour les lui prendre. En réponse, le dinosaure s'empare de lui et des petits, et les emporte avec lui. Témoins de la scène, Manny, Ellie, Crash et Eddie, et Diego, décident de sauver Sid. Malgré la tentative de Manny de convaincre Ellie de ne pas participer à l'expédition, comme elle a atteint le stade terminal de sa grossesse, le groupe suit les traces du T-rex pour atteindre la caverne souterraine. Au bout de celle-ci, ils traversent un gigantesque squelette qui fait office de pont.

Puis ils débouchent sur tout un monde souterrain, dénué de glace et, surtout, peuplé de dinosaures. Attaqué par un ankylosaurus camouflé dans la grotte, le groupe s'échappe en glissant sur le dos d'un brachiosaure. Ils sont aussitôt entourés par d'autres dinosaures prêts à les attaquer, mais intervient Buck, version longue Buckminster, un furet avec un bandeau sur l'œil droit, déluré. Une fois hors de danger, Ellie se rend compte que Buck est la clé pour trouver et sauver Sid, et lui demande de l'aide. Mais il affirme simplement qu'« il est mort ». Plus précisément, Buck les avertit que Sid a probablement été emporté par la T-rex dans son antre vers les chutes de lave, séparées d'eux par :

  1. la Jungle du Malheur,
  2. le Gouffre de la Mort,
  3. les Falaises de l'Effroi.

D'autant qu'il affirme que la Bête rôde, qu'il appelle Rudy ou la Chose, plus grande qu'un tyrannosaure, et que c'est elle qui lui a crevé l'œil. Crash et Eddie sont fascinés par ce discours, mais Manny n'en tient pas compte et le traite de fou. Ils continuent sans lui, mais après avoir atteint la jungle du malheur, Manny et Diego sont la proie d'une grande plante carnivore, de laquelle ils sont sauvés une fois de plus par Buck.

Sid est relâché avec les petits dinosaures dans la caverne de la T-rex, laquelle tente aussitôt de le dévorer. Mais les petits finissent par s'interposer. Il continue de rivaliser avec la maman T-rex en ce qui concerne leur éducation, et entre les deux naît une lente amitié. De son côté, ayant gagné en crédibilité auprès des autres, Buck les guide dans le gouffre de la mort, une grande crevasse qui exhale un gaz mortel. Ellie traverse la première avec Buck sur une cage thoracique de dinosaure tractée avec des lianes. Lorsque les autres traversent, la cage s'immobilise au centre du gouffre. Tous sont victimes du gaz hilarant, y compris Buck qui se fait chatouiller en plein sauvetage. C'est Ellie qui tire la cage thoracique en abattant l'arbre auquel elle est reliée. Pendant ce temps, la T-rex fuit quelque chose, d'après les empreintes, de bien plus gros qu'elle. Buck explique au groupe comment il a eu le bandage sur son œil droit, à la suite d'un coup infligé par une griffe géante de barionyx albinos. De cette mésaventure, le furet garde une dent prise au dinosaure quand celui-ci a essayé de le dévorer, et l'utilise comme un couteau. Buck appelle ce dinosaure, le plus redouté de tous, Rudy.

Ils atteignent finalement la dernière étape, les falaises de l'effroi. Ellie commence à avoir des contractions et est forcée de s'arrêter. Elle a été repérée par des féroces Guanlongs, qui provoquent un éboulement. Manny et Diego décident de rester protéger Ellie. Le groupe se divise, ne laissant que Buck et les opossums Crash et Eddie pour sauver Sid. Celui-ci, séparé des dinosaures, est en bien mauvaise posture car il se fait rattraper par Rudy. Il n'a d'autre choix que de se placer sur un rocher glissant au milieu de la rivière de lave, vers les chutes. Les trois compagnons chevauchent un ptéranodon et sèment un troupeau de sauvages quetzalcoatlus pour sauver Sid juste à temps. Cependant, Diego et Manny ont vaincu les guanlongs, tandis qu'Ellie donne naissance à la petite Pêche. Le groupe se rassemble avec Sid et, à nouveau dirigé par Buck, se prépare à retourner dans son monde. Mais Rudy, le féroce rival de Buck, les attend devant la grotte. Buck l'attire de son côté et manque de se faire dévorer. Le groupe parvient à immobiliser le dinosaure en l'attachant avec des lianes. Au moment de partir, Sid tombe sur une des lianes, libérant Rudy furieux. Il se jette sur Sid pour le dévorer, mais la maman T-rex le pousse violemment et le jette dans une crevasse. Sid est maintenant prêt à faire ses adieux aux trois petits tyrannosaures et à leur mère légitime, et il les salue avec tristesse. Buck, désormais convaincu de la mort de Rudy, sait qu'aucune raison valable ne le retient dans ce monde, de sorte qu'il accepte l'invitation de se joindre à eux et revenir à la surface. Mais sur le point d'atteindre la sortie, Buck entend le rugissement de Rudy et décide de rester. Il détruit le pont entre le monde des glaces et le monde des dinosaures.

Scrat[modifier | modifier le code]

Le film commence avec l'écureuil Scrat qui trouve son gland sur un rocher. Il l'atteint mais découvre cependant que le gland est parti, et le "voleur" s'avère être Scratina, une écureuil palmiste. Scrat est fasciné par sa beauté, mais quand il voit qu'elle a pris le gland, déterminé à le récupérer, il le lui arrache. L'entendanr pleurer, il lui rend le gland… sans se décider à le lâcher. Démarre alors une lutte au terme de laquelle il l'envoie plonger dans un ravin où il saute avec elle ; elle lui témoigne une certaine reconnaissance, toutefois elle lui ravit le gland et, se défilant, le laisse choir. Mais ce n'est que partie remise. Scrat la rattrape et, dans leur volonté de prendre possession du gland, tous deux tombent dans une mare de boue chaude. Le gland s'envolant dans une bulle, ils tentent par le même moyen de locomotion de l'atteindre. Scrat s'empare du gland au prix de la destruction de leurs bulles : les deux antagonistes s'écrasent et traversent la glace avec le gland.

Scrat, englué sur la terre des dinosaures, tente de s'emparer du gland, mais Scratina, s'étant mieux réceptionnée, le lui arrache des mains (et de tout le corps). Scrat la rattrape une fois de plus et ils bataillent longuement, Scratina n'oubliant pas de se servir de son pouvoir de séduction. Au final, elle saute avec le gland et Scrat s'accroche désespérément à elle, lui faisant heurter l'extrémité qu'elle voulait atteindre. Scrat, tout à la fois, rattrape Scratina assommée, le gland, et une racine dépassant de la paroi. Se servant de Scratina comme balancier et comme grappin, il gagne la terre ferme avec elle dans ses bras. Se réveillant et avisant la lave de laquelle elle vient d'échapper, elle considère Scrat comme son sauveur qui, par la même occasion, la tient dans une position romantique. Scrat, lui-même ébloui par son regard, néglige son gland pour la première fois de son existence et l'embrasse passionnément.

Scrat et Scratina, tout à leurs ébats, s'amusent, redoublent de rêveries et de tendresse et finissent par se fiancer. Ils emménagent ensemble dans un tronc d'arbre mais, toujours manipulatrice et possessive, elle asservit Scrat qui, tenté à la vue de son gland à l'extérieur, s'échappe et court à son ancien amour. Scratina, furieuse, essaie de le détruire en le cassant. Ils finissent affalés sur le gland, qu'ils enfoncent… Un geyser de lave les soulève tous deux jusqu'au monde d'en haut. Avant de traverser la glace, Scrat se débarrasse de Scratina comme elle l'avait fait lors de leur première rencontre. Puis il la nargue en tenant son gland au-dessus du vide. Mais un bloc de glace rebouche le trou et emporte le gland, qui finit dans les mains de Scratina. Scrat, d'abord horrifié, frise la folie et pousse un long hurlement.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Dinosaures présents[modifier | modifier le code]

Dans le film, nous pouvons voir les dinosaures suivants :

Bande originale[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Le 2 juillet 2009, le film avait une note de 45 % sur Rotten Tomatoes, basée sur 119 critiques, avec une note moyenne de 5,4 / 10[4]. Cependant, le célèbre critique de film Roger Ebert a donné une note de 3,5 / 4 au film, en disant « L'Âge de glace 3 est le meilleur des trois films sur les aventures de nos amis et de toute leur tribu de vaillants héros préhistoriques. De plus, il s'agit d'une des meilleures utilisations de la 3D que j'ai vu dans un film d'animation »[5].

Box-office[modifier | modifier le code]

L'Âge de glace 3 : Le Temps des dinosaures a réalisé le meilleur démarrage aux États-Unis, un mercredi, pour un film d'animation, selon Box-Office Mojo. Le film a recueilli 13,8 millions de dollars US de recettes uniquement le 1er juillet, en battant le précédent record de Shrek 2, qui avait enregistré 11,8 millions de dollars de recettes le 19 mai 2004[6].

Lors de ses premières séances de 14 h à Paris, le film réunit 15 615 personnes, soit le 4e plus gros démarrage de l'histoire[7]. Cela se confirma encore plus car lors de son seul premier jour d'exploitation, le film a rassemblé 767 099 personnes dans les salles françaises, soit le troisième meilleur démarrage de l'histoire derrière Spider-Man 3 et Taxi 2[8]. Durant ses cinq premiers jours d'exploitation en France, le film a rassemblé 2 403 734 spectateurs, ce qui l'a hissé, en 2009, à la première place du classement des films d'animation en fonction du box-office de leur première semaine en France[9].

Le film bat deux records en France, celui du meilleur démarrage sur Paris-périphérie avec 179 991 entrées, battant Spider-Man 3 et le meilleur premier jour pour un film d'animation, battant ainsi Ratatouille[10].

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Alt=Image de la Terre Mondial[11] 808 037 529 $ 7 septembre 2009 10
Drapeau des États-Unis États-Unis[11] 194 247 000 $ 7 septembre 2009 10
Drapeau de la France France[12] 7 720 974 entrées 22 septembre 2009 8
Drapeau de la Suisse Suisse[13] 606 025 entrées 28 juillet 2009 4

Autour du film[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Tous les protagonistes connaissent les dinosaures et savent qu'il sont censés avoir disparus, d'où l'appellation « fossile imbécile » de Buck à Rudy. Par ailleurs, on voit un dinosaure ressemblant assez fortement à Rudy pris dans la glace dans le premier film.
  • Lorsque Diego poursuit la gazelle, un virage se fait au ralenti, comme dans les documentaires animaliers.
  • Lorsque Sid, se séparant de Manny et Ellie après le départ de Diego, déclame sa solitude, il fait référence sans le savoir à la Forteresse de la solitude.
  • Lorsque Sid enlace les trois œufs du dinosaure, son ombre sur les parois de la caverne dessine le célèbre E.T. l'extra-terrestre de Steven Spielberg.
  • L'arrivée du tyrannosaure à la surface, lorsque tous les animaux tournent la tête simultanément, est une référence à la séquence animée "Le sacre du printemps" de Fantasia.
  • Quand tout le monde voit la mère tyrannosaure pour la première fois, Manny dit la phrase : « Que personne ne bouge d'un poil ». Il s'agit d'une référence claire au film Jurassic Park 3, où la même phrase est prononcée par Alan Grant au cours de la rencontre avec le T-Rex.
  • Les branches ressemblant à des mains crochues sont une référence à Blanche-Neige et les Sept Nains.
  • Quand Ellie secoue les feuilles de fougère pour attirer le brachiosaure, elle imite la scène de Jurassic Park où Alan attire un brachiosaure en secouant la branche d'arbre sur laquelle il est assis.
  • Buck sauve le groupe en attaquant les dinosaures avec du gaz, de la même façon qu'Eric sauve Alan dans Jurassic Park 3.
  • Buck mentionne La Divine Comédie de Dante Alighieri lorsqu'il prononce la phrase « Abandonne tout espoir, toi qui entre ici », tout comme il est dit à Dante à l'entrée de l'Enfer.
  • Manny disant « Je ne suis pas gros » fait tout de suite penser à Obélix.
  • Lorsque Buck rentre dans la plante carnivore, il imite une scène de Mission impossible 2.
  • Une référence qui mentionne les films d'action est la scène dans laquelle Manny et Diego sont piégés à l'intérieur de la fleur carnivore : pour « désactiver » la plante, il y a deux fils, un rouge et un bleu, comme dans les scènes dans lesquelles ils apparaissent dans des bombes à minuterie.
  • Sid se retrouve enroulé autour d'une branche tout comme Kuzco et Pacha dans Kuzco, l'empereur mégalo.
  • Juste après qu'Ellie a traversé le gouffre de la mort avec Buck, on peut faire le rapprochement de sa phrase « Eh, Manny, tu descends ? » avec le sketch des Inconnus La ZUP et sa réplique culte : « Eh, Manu, tu descends ? ». De même, lorsque Buck demande à Crash et Eddie s'ils sont prêts à mourir pour sauver leur ami, Eddie demande « Tu peux répéter la question ? », faisant référence à la réplique culte d'un autre sketch des Inconnus : Télémagouilles.
  • Pendant la scène du gaz hilarant au gouffre de la mort, à la façon d'Alvin dans le film Alvin et les Chipmunks, les jumeaux opossums mentionnent le début de la chanson de Noël Alouette, gentille alouette. Comme dans le film Qui veut la peau de Roger Rabbit, le gaz vert est une référence évidente au "Venin Joker", l'arme principale du Joker, l'ennemi juré de Batman.
  • L'obsession de Buck pour le baryonix albinos Rudy est une référence à celle du capitaine Achab pour la baleine blanche dans Moby Dick par Herman Melville. Comme le capitaine Achab qui avait perdu une jambe mangée par une baleine, Buck a perdu un œil lors d'une rencontre avec le dinosaure. Rudy est parfois appelé « la bête blanche ». Dans la scène où Buck raconte sa propre histoire, les nuages semblent se déplacer tout comme les vagues dans la mer et l'arrière de Rudy émerge comme si c'était le dos d'une baleine.
  • Le grand œil rouge que voit Buck quand il rencontre le baryonyx est le même que celui que voit Frodon quand il porte l'Anneau de pouvoir.
  • Le rugissement du Baryonyx albinos Rudy rappelle celui du spinosaurus dans Jurassic Park 3.
  • Lorsque Diego se débarrasse du guanlong pour sauver Ellie et se met à danser, elle s'adresse à lui en l'appelant Fred Astaire, citant un célèbre danseur de claquettes.
  • Lorsque Sid se retrouve coincé sur la rivière de lave, son parcours et sa chute de la cascade peut rappeler celle où s'affrontent Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker dans l'épisode de Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith. De même, la course-poursuite à dos de ptérodactyle n'est pas sans rappeler la course de pods dans Star Wars, épisode I : La Menace fantôme. La chasse avec les quetzalcoatlus entre les pattes des brachiosaures est une référence à Star Wars, épisode V : L'Empire contre-attaque dans une scène de combat, et Star Wars, épisode IV : Un nouvel espoir dans la course dans le tunnel. Par ailleurs, dans une scène, les opossums admirent Buck en l'appelant « maître ».
  • Un des oppossums dit « Hasta la vista, baby ! » devant un ptéranodon qui gonfle comme un ballon, tout comme Arnold Schwarzenegger dit la fameuse réplique alors qu'il explose le T-1000 dans Terminator 2.
  • Sur le ptéranodon, Buck utilise souvent des exclamations célèbres qui prennent leurs repères à partir d'autres films telles que « Tango Charlie » et « Mayday, mayday ! ».
  • Les deux guanlongs encastrés dans un tronc sont une référence claire à Pocahontas.
  • Un opossum dit « Je me suis fait la promesse que je ne pleurerai pas », ce qui renvoie à Shrek.
  • Quand Sid voit la tyrannosaure s'opposer au baryonix, il l'appelle « maman Godzilla », une référence au dinosaure Godzilla. Une autre référence à Godzilla se trouve au début du film, lorsque le castor manque d'être écrasé par la tyrannosaure, mais passe entre ses doigts (comme dans le film de 1998).
  • Buck envoie des papillons distraire Rudy, tout comme les chauve-souris dans King Kong.
  • Références au Petit dinosaure : quand le petit tricératops ne peut pas jouer avec le nénuphar, quand vers la fin Rudy regarde Sid avant de se relever, et quand il tombe dans un précipice juste après.

Évocations[modifier | modifier le code]

Ces anachronismes ne sont pas flagrants mais font écho à une réalité postérieure :

  • Au début, quand Manny se prend une carapace verte sur la tête, cela évoque les casques de guerre.
  • Dans le terrain de jeu pour le futur bébé, Manny met des boules de neige sur les branches d'un arbre, évoquant les boules du sapin de Noël.
  • Buck dégoupille une baie comme une grenade.
  • Buck tire sur une liane comme on actionne un levier.
  • « Ici, tu pourras pas protéger ta meuf, man » : ici, Buck parle avec le langage des banlieues. De la même façon, un opossum qui rit dit : « C'est trop zarbi ».
  • En tentant d'échapper à la T-rex, Sid fait la marionnette au bout des lianes.
  • Le « M'sieur, m'sieur, m'sieur » d'un opossum fait figure d'élève devant un professeur.
  • Buck, en jouant les ventriloques, évoque la double personnalité.
  • Référence "bien aiguisée" : une coquille de palourde bien aiguisée transforme, d'après Buck, un tyrannosaure en tyrannosaurette.
  • La danse involontaire de Scrat et Scratina se fait dans ce qui évoque une salle de disco.
  • Les scénarios de Buck sont visibles comme avec une vieille caméra.
  • Sid dit « Y'a un grand qui m'embête ! », évoquant nos difficultés sociales précoces.
  • Les opossums crient à Buck : « Oui chef ! » en faisant le salut militaire.
  • La poursuite entre le pténarodon et ses poursuivants se fait sous bruit de fond de chasse aérienne.
  • Un rocher tourne comme un CD pendant une danse de Scrat et Scratina.
  • Un morceau de bois sur lequel ils sont évoque une gondole.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Le jeu vidéo L'Âge de glace 3, édité par Activision, est sorti en France le 26 juin 2009 sur Wii, Nintendo DS, PlayStation 2, PC, PlayStation 3 et Xbox 360[14]. Le jeu permet au joueur de contrôler Manny, Sid, Diego, Scrat, Scratina ou Buck. Le joueur doit fuir des dangereux dinosaures, mettre un œuf en sécurité, faire la quête d'un gland ou explorer des grottes et des jungles. Le personnage d'animation de cinéma Tony la tchatche est devenu un nouveau personnage de jeu vidéo pour la première fois dans un jeu vidéo de film.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'Age de glace 3 - Le temps des Dinosaures - Les personnages », Cinémotions (consulté le 24 août 2011)
  2. Codirecteur (source Imdb)
  3. Coéditeur
  4. « Ice Age: Dawn of the Dinosaurs (2009) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 4 juillet 2009)
  5. « Ice Age: Dawn of the Dinosaurs is the best of the three films about our friends in the inter-species herd of plucky prehistoric heroes. And it involves some of the best use of 3-D I've seen in an animated feature. » Roger Erbert, « Ice Age: Dawn of the Dinosaurs », sur RogerErbert.com (consulté le 4 juillet 2009)
  6. « Box-office US : "L'Âge de glace 3" bat le record de "Shrek 2" », sur Future.fr,‎ 2009 (consulté le 4 juillet 2009)
  7. Julien Lalande, « Box-office : l'énorme carton de "L'Age de glace 3" vendredi », sur Ozap.com,‎ 2009 (consulté le 4 juillet 2009)
  8. Julien Lalande, « Près de 800.000 entrées pour "L'age de glace 3" ! », sur Ozap.com,‎ 2009 (consulté le 5 juillet 2009)
  9. « Les meilleures Premières Semaines France ALL TIME pour un film d'animation », sur Allociné Blogs,‎ 2009 (consulté le 10 juillet 2009)
  10. Alain Grasset, « L'Âge de glace 3 bat tous les records », sur Le Parisien,‎ 2009 (consulté le 12 juillet 2009)
  11. a et b (en) boxofficemojo.com
  12. (fr) AlloCiné
  13. (fr) ProCinema
  14. « L'Âge de glace 3 dans le jeu vidéo », sur Gamekult (consulté le 4 juillet 2009)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]