Lōʻihi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lōʻihi
Vue tridimensionnelle du Lōʻihi.
Vue tridimensionnelle du Lōʻihi.
Géographie
Altitude -969 m
Massif Île d'Hawaï
Coordonnées 18° 55′ N 155° 16′ O / 18.92, -155.27 ()18° 55′ Nord 155° 16′ Ouest / 18.92, -155.27 ()  
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Hawaï
Comté Hawaï
Géologie
Âge 400 000 ans
Type Volcan rouge
Activité Actif
Dernière éruption Début 1996 - 9 août 1996
Code 1302-00-
Observatoire Observatoire volcanologique d'Hawaï[1]

Géolocalisation sur la carte : Hawaï

(Voir situation sur carte : Hawaï)
Lōʻihi

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Lōʻihi

Le Lōʻihi est un volcan sous-marin situé à environ trente kilomètres au Sud-Est de l'île d'Hawaï. Il est le plus jeune volcan du point chaud de l'archipel d'Hawaï. Lōʻihi est un terme hawaïen qui signifie « long » en français. Le volcan est nommé depuis 1955.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Lōʻihi s'organise le long d'un rift long d'une trentaine de kilomètres, orienté nord-ouest - sud-est et situé sur le flanc de la partie immergée de l'île d'Hawaï. Le sommet du volcan est formé d'une caldeira de 2,8 kilomètres de large sur 3,7 kilomètres de long comprenant trois cratères en forme de puits. Un de ces cratères, le puits de Pélé, s'est formé en juillet 1996. Il a un diamètre de 600 mètres et est profond de 300 mètres. L'activité volcanique produit des pillow lava et des cheminées hydrothermales éjectant des eaux à 160 °C et où vivent des bactéries chimiosynthétiques et des organismes thermophiles.

Histoire éruptive[modifier | modifier le code]

Avant les années 1970, il n'était pas connu pour être actif et il était considéré comme un mont sous-marin quelconque. Ce n'est que lorsque des scientifiques se sont intéressés à des séries de séismes localisés au niveau du Lōʻihi qu'ils se sont rendu compte qu'il s'agissait d'un volcan.

En 1996, il a connu une importante éruption avec une intense activité sismique, la mise en place de grandes quantités de lave, la formation du puits de Pélé et l'augmentation de la température des eaux émises par les sources hydrothermales jusqu'à 200 °C. Cette éruption est considérée comme la première mise en évidence directe d'une activité volcanique chez un volcan sous-marin.

L'observation du volcan se fait principalement depuis la surface à l'aide de sismographes, de radars et d'images satellites. Quelques plongées en sous-marin ont eu lieu afin d'obtenir quelques photographies, des relevés de température et des échantillons de roche.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :