Lézard vert de Manapany

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lézard vert.

Phelsuma inexpectata

Description de cette image, également commentée ci-après

Phelsuma inexpectata

Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Sauria
Infra-ordre Gekkota
Famille Gekkonidae
Genre Phelsuma

Nom binominal

Phelsuma inexpectata
Mertens, 1966

Synonymes

  • Phelsuma ornata inexpectata Mertens, 1966

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 04/02/77

Phelsuma inexpectata, le Lézard vert de Manapany est une espèce de geckos de la famille des Gekkonidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Habitat naturel habituel le long de la plage de Manapany

Cette espèce est endémique de l'île de La Réunion[1]. Elle se rencontre plus précisément dans une aire de répartition extrêmement réduite située entre la plage de Grande Anse et l'embouchure de la rivière Langevin, soit autour de la frontière entre les territoires communaux de Petite-Île et Saint-Joseph que constitue le lieu-dit Manapany, sur la côte sud.

Habitat[modifier | modifier le code]

Il privilégie pour habitat les vacoas (Pandanus utilis). On ne le trouve pas au-delà de 450 m d'altitude ou à plus d'un kilomètre des côtes. La température peut largement dépasser les 30°C localement la journée, avec des moyennes entre 25 et 30°C.

Description[modifier | modifier le code]

Phelsuma inexpectata à Manapany, sur un tronc de vacoa
Phelsuma inexpectata

C'est un gecko diurne et arboricole qui mesure entre dix et treize centimètres pour un poids inférieur à 10 grammes. Il a une forme longiligne parcourue de petites tâches rouges, alignées plutôt longitudinalement, et plus marquées sur la tête. Il présente également deux lignes claires (beige ou bleuté) sur le côté de la tête, et une tache verte ou bleutée sur le museau. Ses membres sont souvent marron-jaunâtres ou blanchâtres.

La femelle adulte est un peu plus petite que le mâle. Celui-ci présente de plus deux légers renflements à la base de la queue, logement des hémipénis.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le lézard vert de Manapany est à la fois insectivore (il se nourrit de petits insectes et autres arthropodes), nectarivore (il visite les fleurs de papayer, de bananier, etc.) et frugivore (il lèche la pulpe des fruits mûrs tels que ceux du vacoa ou que les mangues) [2].

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les femelles pondent deux œufs à la fois, généralement fixés à un objet (à la base de branches d'arbres, typiquement). L'incubation dure de 6 a 10semaines.

À la naissance les petits ne se nourrissent pas avant leur première mue, qui se produit dans les jours suivants. Ils ont ensuite la même alimentation que les adultes. Le petits sont la proie de nombreux prédateurs, dont d'autres lézards.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Phelsuma inexpectata a été décrite comme une sous-espèce de Phelsuma ornata, elle a été élevée au rang d'espèce par Bour et al.[3].

Protection[modifier | modifier le code]

Il est protégé en France par l'arrêté ministériel du 17 février 1989[4]. En tant qu'animal protégé, sa détention en captivité est interdite.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Mertens 1966 : Die nichtmadagassischen Arten und Unterarten der Geckonengattung Phelsuma. Senckenbergiana Biologica, vol. 47, p. 85-110.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Deso, Probst, Sanchez & Ineich, 2008 : Phelsuma inexpectata Mertens, 1966 et Phelsuma borbonica Mertens, 1942 (Squamata : Gekkonidae) : deux geckos potentiellement pollinisateurs de l’île de La Réunion. Bulletin de la Société Herpétologique de France, vol. 126, p. 9-23.
  • Sanchez, Probst,& Deso, 2009 : Phelsuma inexpectata Mertens, 1966 (Squamata : Gekkonidae) sur l’île de La Réunion : écologie, répartition et menaces. Bulletin de la Société Herpétologique de France, n. 132, p. 43-69.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence Reptarium Reptile Database : Phelsuma inexpectata  (en)
  2. (fr) Le Gecko vert de Manapany Phelsuma inexpectata, plaquette éditée par Nature Océan Indien, décembre 2008
  3. Bour, Probst & Ribes, 1995 : Phelsuma inexpectata Mertens,1966, le lézard vert de Manampany-les-Bains (La Réunion): données chorologiques et écologiques (Reptilia, Gekkonidae). Dumerilia, vol. 2, p. 99-124.
  4. Arrêté ministériel du 17 février 1989 fixant des mesures de protection des espèces animales représentées dans le département de la Réunion paru au Journal officiel du 24/03/1989