Léopold de Folin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Léopold de Folin

Description de l'image  Leopold de Folin - cropped.jpg.
Naissance 1817
Décès 1896
Nationalité français
Champs Océanographie, malacologie

Léopold de Folin[1] (Alexandre Guillaume Léopold de[2],[3], marquis de Folin, né à Tournus, en Saône-et-Loire en 1817 et mort à Biarritz en 1896[4]) est un auteur, océanographe, malacologiste et pionnier dans la création (en 1871) de ce qui deviendra le Musée de la mer[5] de Biarritz, dans les Pyrénées-Atlantiques[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce scientifique spécialisé dans les caecidae s'est embarqué sur le HMS Challenger pendant l'expédition de 1872-1876[7].

Avec le fils d'Henri Milne-Edwards, Alphonse, Folin a mené une étude sur le Golfe de Gascogne. Il a œuvré à bord du Travailleur (un aviso à roue à aube) en 1880 et à bord du Talisman en 1883, pour un voyage vers les Îles Canaries, le Cap-Vert et les Açores[8]

Folin a également décrit le genre Oceanida de l'escargot de mer de la famille des Eulimidae, et environ 100 autres genres de mollusques et protistes[9]. Le nom de l'auteur est souvent donné comme « de Folin » ou « De Folin » dans des publications zoologiques, mais suivant les règles pour les titres de nobilité le nom est cité de la même manière que Buffon ou Lamarck, sans « de ».

Famille[modifier | modifier le code]

Léopold de Folin était le beau-frère du naturaliste français Pierre Marie Arthur Morelet suite au mariage de celui-ci avec Noémie, la sœur de Léopold.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Batysiphons (premières pages d'une monographie du genre) in Actes de la société Linnéenne de Bordeaux. Deloynes - J. Perez - Paul Brunaud - Abbé Letu - E. Simon - P. Fischer - P. De Loynes - Marquis DE FOLIN - Fernand Lataste - Louis Petit - E. Benoist - J. T. Billiot - P. Fischer - E. Duregne, 1886
  • Les Fonds de la Mer, études internationale sur les particularités nouvelles des régions sous-marines. De Folin, L. & Périer, L., 1867-1887
  • Sous les mers. Campagne d'explorations du "travailleur" et du "talisman". Avec 45 figures intercalées dans le texte. Paris, Librairie J.B. Baillière et fils, 1887
  • Pêches et chasses zoologiques. Avec 117 figures dessinées par l'auteur et intercalées dans le texte. Paris, Baillière, 1893
  • Gittenberger, E. & Kosten, A. P. W. M. 1983. Bibliographical notes on De Folin & Bérillon's malacological papers concerning "La Région extrême S.-O. de la France" and related publications by De Folin and Barrois. - Zoologische Mededelingen 57 (24): 321-324.

Héritage[modifier | modifier le code]

L'escargot de mer Folinella tire son nom de Folin.

Une salle d'exposition dédiée à l'océanographie du musée de la mer de Biarritz est nommée en son honneur ainsi qu'une rue à Biarritz[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]