Léopold III d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léopold III, Léopold d'Autriche et Léopold.
Statue de saint Léopold III dans la cathédrale Saint-Étienne de Vienne.
Miniature de saint Léopold, Trésor de l'Abbaye de Klosterneuburg

Léopold III, dit le Pieux1073 – † 15 novembre 1136), est margrave d'Autriche de 1095 à sa mort.

C'est un saint catholique fêté le 15 novembre ; il est également le saint patron de l'Autriche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Melk en Autriche, il est le fils de Léopold II de Babenberg, dit le Beau, et d'Ida de Cham. Léopold de Babenberg, fondateur de Vienne, devient sixième margrave d'Autriche en 1095, à la mort de son père le 12 octobre 1095. Il épouse la fille de l’empereur, ce qui lui confère un grand prestige. Il établit son autorité sur Vienne, tout en résidant à Klosterneuburg où il fait construire un château à proximité du monastère cistercien de Heiligenkreuz. Au cours de ses quarante années de régne, il facilite la diffusion des instituts religieux, il introduisit le monachisme cistercien en Autriche et fonde notamment l'abbaye de Mariazell, un monastère cistercien.

Il est mort le 15 novembre 1136 à l'âge de 63 ans et a été enterré à l'abbaye de Klosterneuburg, couvent augustin qu'il avait fondée. Il laisse le souvenir d’un bon administrateur, et laisse au clergé de riches donations. Loué par le pape dès sa mort, il sera canonisé en 1484, et deviendra le patron de la Basse-Autriche. On le fête le 15 novembre.

Descendance[modifier | modifier le code]

Apothéose de saint Léopold par Martino Altomonte (Galerie nationale hongroise)

Marié à une demoiselle de Perg, il en a un fils, Adalbert.

Remarié en 1106 à Agnès de Franconie (1073-1143), fille d'Henri IV, roi des Romains, et de Berthe de Savoie, il en a 10 enfants :

Voir aussi[modifier | modifier le code]