Léonce et Léna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Léonce et Léna (Leonce und Lena - Ein Lustspiel) est une comédie en trois actes de Georg Büchner, écrite en 1836.

Argument[modifier | modifier le code]

Léonce, prince héritier, décide de s'enfuir avec son valet, Valério, afin d'échapper à un mariage avec une princesse inconnue. La princesse, Léna, aussi peu enchantée, s'enfuit également avec sa gouvernante. Lui ne veut pas rentrer dans le rang, elle refuse une union pour raison d’État. Leur fugue et leur destin se croisent, entre rêve et réalité, le temps d’un nocturne fantasque où se tissent le désir d’amour et le désir de mort. Le lendemain, sans savoir qui ils sont réciproquement, ils rentrent chacun de leur côté au château du père de Léonce où le mariage doit avoir lieu. Léonce et Léna finiront par se ranger à la place qui leur était assignée, en continuant à ignorer tout l’un de l’autre. C'est alors qu'ils apprennent à leur stupéfaction qui est l'autre. Le mariage a lieu, et dans la joie, Léonce et Léna étant amoureux l'un de l'autre.

La philosophie dans l'œuvre[modifier | modifier le code]

Tout le long de l'ouvrage, les dialogues entre Léonce et Valério, sur l'utilité de la vie ou sur la manière de la gagner (« Qui travaille est un gredin », nous annoncent les protagonistes), par exemple, nous font à la fois rire et réfléchir.

Léonce et Léna est une fausse comédie fleur bleue, qui traite (au second degré) de problèmes plus graves comme les inégalités sociales et nous laisse rire devant de jeunes gens désœuvrés issus de la haute qui n'ont pour seul objectif que de « passer le temps ».

Le dialogue entre Valério et Léonce, au début de la pièce, est proche de celui entre Fantasio et Spark tiré du Fantasio d'Alfred de Musset publié 3 ans auparavant.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

  • Georg Büchner, Théâtre complet : La Mort de Danton. Léonce et Léna. Woyzeck, L'Arche, Paris, 1975 [1953]
    Traduction de Marthe Robert
  • Georg Büchner (éd. Bernard Lortholary), Œuvres complètes, inédits et lettres, Seuil, coll. « Le don des langues », Paris, 1988 (ISBN 9782020100281)
    Traduction de Jean-Louis Besson et Jean Jourdheuil
  • Georg Büchner, La mort de Danton. Léonce et Léna. Woyzeck. Lenz, GF Flammarion, Paris, 1997 (ISBN 9782080708885)
    Traduction de Michel Cadot
  • Georg Büchner, Léonce et Lena, L'Arche, coll. « Scène ouverte », Paris, 2004 (ISBN 9782851815729)
    Traduction de Bruno Bayen

Représentations[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]