Léonce Girardot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Girardot.

Léonce Girardot

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Girardot en 1902

Naissance 30 avril 1864
Décès 7 septembre 1922 (à 58 ans)
Nationalité Française
Profession
Industriel
Autres activités
Coureur cycliste, coureur automobile

Léonce Girardot (30 avril 1864-7 septembre 1922) est un pilote automobile français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1901, il participe avec Fernand Charron et Carl Voigt à la fondation de la société des Automobiles Charron-Girardot-Voigt (CGV) à Puteaux, qui deviendra Charron en 1906.

Il est agent des moteurs sans soupape Darracq et de Panhard & Levassor avenue des Champs-Élysées.

Le 16 juin 1905, il est victime d'un accident dans la descente de Sayat lors la coupe Gordon Benett[1] et met un terme à sa carrière de pilote.

Il reçoit un brevet américain pour un embrayage à friction amélioré pour automobiles et autres véhicules toujours en 1905[2].

Il fonde la société GEM (Société Générale d'automobiles Électro-Mécaniques) également à Puteaux, qui fabrique des automobile hybrides électriques de 1907 à 1909.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 1898: 2e de la course Paris-Amsterdam-Paris sur Panhard
  • 1899: 1er de la course Paris-Rouen-Paris (Coupe du Périgord) sur Panhard 6 hp
  • 1899: 1er de la course Paris-Ostende sur Panhard 12 hp (ex-æquo avec Alfred Velghe sur Mors)
  • 1899: 1er de la course Paris-Boulogne sur Panhard 12 hp
  • 1899: 2e du Tour de France automobile sur Panhard 12 hp
  • 1900: 1er de la course du Catalogue sur Panhard 12 hp
  • 1900: 2e de la coupe Gordon Bennett sur Panhard 40 hp
  • 1901: 1er de la coupe Gordon Bennett sur Panhard 40 hp (et participation encore en 1902)

(nb: en 1897 il termine déjà 16e de la course Paris-Dieppe sur Panhard, et 24e de la course Paris-Trouville sur Bollée)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Figaro, 17 juin 1905, p.3
  2. « Friction clutch for motor cars or other vehicles », USPTO, 1905 (consulté le 5 mai 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]