Léon de Witte de Haelen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Léon Alphonse Ernest Bruno de Witte de Haelen né le 12 janvier 1857 à Ixelles et mort le 15 juillet 1933 à Meer fut un haut-dignitaire du royaume de Belgique et fut notamment Lieutenant-Général des armées. Il fut le grand vainqueur de la Bataille des casques d'argent lors de la Première Guerre mondiale.

Officier général francais 3 etoiles.svg Léon de Witte de Haelen
Image illustrative de l'article Léon de Witte de Haelen

Naissance 12 janvier 1857
Ixelles
Décès 15 juillet 1933 (à 76 ans)
Meer
Origine Drapeau de la Belgique Belgique
Arme Cavalerie
Grade Lieutenant-général
Conflits Première Guerre mondiale
Faits d'armes Bataille des casques d'argent

Biographie[modifier | modifier le code]

Léon Alphonse Ernest Bruno de Witte de Haelen, est le fils de Louis de Witte, lieutenant-général de l'armée belge et de Élisa du Jardin fille du baron Aldephonse du Jardin, de descendance noble obtint le 15 novembre 1921 du [[Albert 1er de Belgique|Roi Albert Ier]] de Belgique la concession du titre de baron transmissible par ordre de primogéniture masculine et par A.R. du 15 octobre 1928 l'autorisation de faire suivre son nom de celui de Haelen, pour son courage et honorer sa victoire contre les troupes allemandes lors de la Bataille des Casques d'argent à Haelen. Il était Officier de l'ordre de la Couronne, Grand Cordon de l'Ordre de Léopold et de nombreuses distinctions honorifiques belges et étrangères.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il entre à l’école Militaire en 1874 dans la section des armes spéciales. Il fut promu sous-lieutenant 1878. Il demande son transfert vers la cavalerie en 1880 et y fut nommé sous-lieutenant au 2e Chasseurs à Cheval.

Il obtient son brevet d’état-major en 1887 et devient de 1906 à 1910, chef du corps du 1er Régiment des Guides.

Il prit le commandement de la 2e brigade de Cavalerie de 1910 à 1913 et de la division de cavalerie nouvellement créée qu'il garda jusqu'à la fin de la première guerre mondiale.

En août 1914, 6 jours avant la bataille de Haelen au cours de laquelle il dirigera les forces belges, il est promu lieutenant-général. La bataille est gagnée grâce à l'action combinée de la cavalerie avec l'infanterie équipée de mitrailleuses. Les casques argentés abandonnés sur le terrain par les cavaliers allemands vaincus servent de trophées aux Belges et vaudront à cette bataille le surnom de "Bataille des Casques d'Argent".

En 1915, il fut également nommé Inspecteur-Général de la Cavalerie, poste qu'il occupa jusqu'en 1919.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Son nom a été donné à la Caserne des Guides, devenue caserne de la Police fédérale de Belgique située sur le boulevard Général Jacques à Etterbeek, ainsi qu'à une rue de la commune de Bruxelles-ville.

Décorations[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Biographie succincte sur Ars moriendi