Léon Jongen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Léon Jongen (né à Liège le 2 mars 1884 et mort à Bruxelles le 18 novembre 1969) est un compositeur, pianiste, chef d'orchestre et professeur belge. Il est le frère du compositeur Joseph Jongen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études au Conservatoire de Liège, il remporte le Premier Grand Prix de Rome de Belgique avec sa cantate Les fiancés de Noël (1913), puis occupe les postes de directeur et chef d'orchestre de l'Opéra français de Hanoï et directeur du Conservatoire royal de Bruxelles. Il succède à son frère Joseph Jongen à l'orgue de l'église Saint-Jacques de Liège.

Il effectue de nombreux voyages en Asie (Chine, Indochine, Japon) et au Maroc. Installé au Tonkin, il est nommé directeur de la musique et premier chef d'orchestre de l'Opéra français d'Hanoï. Nommé professeur de fugue au Conservatoire de Bruxelles à son retour en Belgique en 1934, il succède à son frère comme directeur de cet établissement de 1939 à 1949[réf. nécessaire]. Il est aussi recteur de la chapelle de la Reine Elisabeth (1956).

Liste d'œuvres[modifier | modifier le code]

Il est l'auteur de nombreuses œuvres lyriques et instrumentales. Son concerto pour violon a été l'œuvre imposée au Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique de 1963.

  • Geneviève de Brabant - pour soli, chœur d'hommes et orchestre (1907)
  • Étude symphonique pour servir de prélude à l'Œdipe Roi (1908)
  • Les fiancés de Noël - pour soli, chœur et orchestre (1913)
  • Le rêve d'une nuit de Noël - pour chœurs d'hommes et d'enfants et orchestre (1917)
  • Thomas l'Agnelet, gentilhomme de fortune - pour Soli, chœurs et orchestre (1922)
  • In Memoriam Regis - pour orgue (1934)
  • Malaisie - pour orchestre (1935)
  • Venezuela - pour orchestre de chambre (1936)
  • Trilogie de psaumes - pour chœur à 4 voix mixtes, orchestre et orgue (1937)
  • Trio - pour hautbois, clarinette et basson (1937)
  • Rapsodia Belgica - pour violon et orchestre (1948)
  • Le masque de la mort rouge - pour orchestre (1956)
  • Concerto - pour violon (1963)