Léon-Joseph Suenens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léon-Joseph Suenens
Biographie
Naissance 16 juillet 1904
à Ixelles (Belgique)
Ordination sacerdotale 4 septembre 1927 par le
card. Joseph-Ernest Van Roey
Décès 6 mai 1996 (à 91 ans)
à Bruxelles (Belgique)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
19 mars 1962 par le
pape Jean XXIII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre
de Saint-Pierre-aux-Liens
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 16 décembre 1945 par le
card. Joseph-Ernest Van Roey
Fonctions épiscopales Évêque auxiliaire de Malines (Belgique)
Archevêque de Malines
Archevêque de Malines-Bruxelles
Archevêque de Malines-Bruxelles
24 novembre 19614 octobre 1979
Précédent Joseph-Ernest Van Roey Godfried Danneels Suivant

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Léon-Joseph Suenens, né à Ixelles le 16 juillet 1904 et mort à Bruxelles le 6 mai 1996, est un cardinal belge de l'Église catholique romaine, primat de Belgique, 18e archevêque de Malines, 1er archevêque de Malines-Bruxelles (1961-1979). Il a tenu un rôle majeur lors du concile Vatican II dont il fut un des quatre modérateurs.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Léon Joseph Suenens est né à Ixelles le 16 juillet 1904, enfant unique de Jean-Baptiste Suenens et de Jeanne Janssens. Il a juste 4 ans lorsqu'il perd son père âgé de 30 ans seulement. Il fait ses études à l'Institut Sainte-Marie à Schaerbeek d'où il sort en 1921.

Après le Grand Séminaire de Malines, il poursuit ses études au Collège belge de Rome.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Le 4 septembre 1927, à 23 ans, Léon Joseph Suenens, incardiné à l'archidiocèse de Malines, est ordonné prêtre par le cardinal Joseph-Ernest Van Roey en la cathédrale Saint-Rombaut de Malines.

Évêque[modifier | modifier le code]

Vice-recteur de l'Université catholique de Louvain pendant la guerre, il est consacré évêque in partibus d'Isinda le 16 décembre 1945 à 41 ans et devient évêque auxiliaire du cardinal Joseph-Ernest Van Roey jusqu'en 1961. L'archidiocèse de Malines se subdivise alors et il devient, à la mort de son prédécesseur, le 1er archevêque de Malines-Bruxelles à 57 ans. Sans cette subdivision, il serait devenu le 18e archevêque de Malines.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Créé cardinal par le pape Jean XXIII lors du consistoire du 19 mars 1962 avec le titre de cardinal-prêtre de Saint-Pierre-aux-Liens, il joue un rôle prépondérant au concile Vatican II dont il est un des quatre modérateurs nommés par Paul VI (octobre 1963). Très actif dans plusieurs domaines : Légion de Marie et mouvements charismatiques. En 1976 il reçoit le Prix Templeton. Il démissionne en 1979, à 75 ans, selon la règle.

Mgr Godfried Danneels lui succède en janvier 1980.

Il meurt à la « Clinique Saint-Jean » à Bruxelles le 6 mai 1996, à près de 92 ans. Son corps repose dans la crypte des archevêques de la cathédrale Saint-Rombaut à Malines.

Publications[modifier | modifier le code]

  • L'Église en état de mission, Paris, Desclée de Brouwer, 1956
  • Un problème crucial : amour et maîtrise de soi, Paris, Desclée de Brouwer, 1960
  • La Théologie du renouveau, Paris, Éditions du Cerf, 1962 (ouvrage collectif)
  • Souvenirs et espérances, Paris, Fayard, 1991 (Gd prix de la Francophonie par l'Académie française)
  • Les Imprévus de Dieu, Paris, Fayard, 1993
  • Cher Saint Joseph, Ertvelde, F.I.A.T., 1993
  • Le Roi Baudouin : une vie qui nous parle, Ertvelde, F.I.A.T., 1995
  • De la vie à la vie, Paray-le-Monial, AVM Diffusion