Léiothrix jaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Léiothrix jaune (Leiothrix lutea), est une espèce d'oiseaux de la famille des Leiothrichidae (fauvette) d'origine asiatique.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Comportement[modifier | modifier le code]

Reproduction[modifier | modifier le code]

Œufs de Leiothrix lutea calipyga Muséum de Toulouse

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

Son aire de répartition naturelle s'étend depuis la Chine jusqu'à l'Inde, en passant par le Vietnam et la Birmanie.

Il a été introduit dans l'archipel d'Hawaï en s'échappant de volières[1]. Depuis 2001, une population allochtone a été découverte dans les Pyrénées-Atlantiques, où il s'est établi le long du gave de Pau. Les effectifs ont été estimés à 1000 couples, mais pourraient atteindre les 5000 individus. Le Léiothrix jaune est en expansion en France, mais ne semble pas présenter de menace pour les espèces locales[2].

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce a été décrite par le médecin et naturaliste italien Giovanni Antonio Scopoli en 1786, sous le nom initial de Sylvia lutea[3].

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Sylvia lutea Scopoli, 1786 protonyme
  • Mesia calipyga(Hodgson, 1837)

Nom vernaculaire[modifier | modifier le code]

Léiothrix jaune, Rossignol du Japon, cette appellation est erronée, l'espèce n'est pas originaire du Japon.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après le Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des cinq sous-espèces suivantes :

  • Leiothrix lutea kumaiensis Whistler, 1943 ;
  • Leiothrix lutea calipyga (Hodgson, 1837) ;
  • Leiothrix lutea yunnanensis Rothschild, 1921 ;
  • Leiothrix lutea kwangtungensis Stresemann, 1923 ;
  • Leiothrix lutea lutea (Scopoli, 1786) ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Documentaire "Pacifique Sud : Splendeurs insolites" de la BBC
  2. *Jean-Paul Basly, « Le léiothrix jaune Leiothrix lutea en Béarn : répartition, effectifs et comportement », Ornithos, Rochefort, Ligue pour la protection des oiseaux, vol. 14-6,‎ novembre 2007, p. 370-375 (ISSN 1254-2962)
  3. Scopoli, 1786, Deliciae florae faunae insubricae 2 p.96

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]