Légion portugaise (Estado Novo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Légion portugaise
L'Étendard de la Légion portugaise avec la croix de l'Ordre d'Aviz.

La Légion portugaise est une organisation paramilitaire fondée au Portugal en 1936. Elle a existé jusqu'au .

Histoire[modifier | modifier le code]

La Légion portugaise est créée en 1936[1]. Elle a été fondée suite à la proposition de J. Botelho Moniz par le biais du décret-loi du .

La Légion portugaise était une milice qui était sous la juridiction des ministères de l'Intérieur et de la guerre. Son but était de « défendre le patrimoine spirituel » et de « lutter contre la menace communiste et anarchiste », selon l'idéologie de l'État nouveau (Estado Novo).

Sa subordination au ministère de la guerre n'a été effective qu'en 1937 lors de la réorganisation de l'armée.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, la Légion portugaise a été la seule organisation portugaise à avoir défendu ouvertement les idées d'Hitler pour l'Europe.

Pendant la Seconde Guerre mondiale la Légion portugaise a été désignée pour coordonner et planifier la défense civile. Cette mission a persisté après la fin de la guerre et notamment lors de l'entrée du Portugal dans l'OTAN, devenant la fonction principale de la Légion.

Durant les années 1950 et 1960, la Légion a collaboré avec la PIDE dans la répression de l'opposition avec le concours de son service d'information et son réseau d'informateurs. La Légion a également été utilisée comme troupe de choc contre des manifestants.

Celle-ci a finalement été dissoute en 1974, suite à la Révolution des Œillets.

Le 25 avril 1974, la Légion se composait de 80 000 légionnaires, mais seuls un certain nombre d'entre eux avaient un rôle actif. L'inscription dans la Légion portugais était obligatoire pour les salariés de certaines entreprises publiques.

Organisation[modifier | modifier le code]

Hymne[modifier | modifier le code]

L'hymne de la Légion a été écrit par José Gonçalves Lobo en 1937. Celui-ci énonçait les principes et les objectifs de la légion.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pt) Luís Nuno Rodrigues, A Legião Portuguesa: a milícia do Estado Novo (1936-1944), Lisbonne, Editorial Estampa, 1996, (ISBN 978-972-33-1184-6).
  • (pt) Josué da Silva, Legião Portuguesa: força repressiva do fascismo, Lisbonne, Diabril Editora, 1975.
  • (en) Douglas Porch, The Portuguese armed forces and the revolution, Londres, Hoover Institution Press, 1977, (ISBN 0-85664-391-2)

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. The Sydney Morning Herald. 18 septembre 1936