Légendaire d'Anjou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Légendaire Anjou est un manuscrit enluminé gothique d'une collection d'histoires de la vie des saints importants de la Maison d'Anjou et de Hongrie. Il a été réalisé à l'occasion du voyage de Charles Robert de Hongrie et de son fils le prince André à Naples en 1330.

Description[modifier | modifier le code]

Le Légendaire était un petit livre d'images destiné aux enfants accompagné de petits textes pour chaque image. Les peintres (de Bologne) œuvrèrent dans le style du Trecento.

Ce Légendaire de plus de 140 pages contient des images et des scènes de la vie de Jésus-Christ, de l'évêque hongrois Saint Gérard de Csanad, du prince saint Émeric de Hongrie, du roi Ladislas Ier de Hongrie, de l'évêque polonais Stanislas de Szczepanów, de saint François d'Assise, Saint Martin, Saint-George et de nombreuses autres figures religieuses chrétiennes.

Des parties du manuscrit se trouvent dans la bibliothèque du Vatican (Vat. lat. 8541), 20 folios à la Pierpont Morgan Library, 5 au musée de l'Ermitage, ainsi qu'une au Metropolitan Museum of Art et une au musée du Louvre (RF 29940)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bela Zsolt Skakacs, « Le culte des saints à la cour et le légendaire des Anjou-Hongrie », dans L'Europe des Anjou, aventure des princes angevins du XIIIe au XVe siècle, Paris, Somogy, 2001
  • (en) Stella Mary Newton, « Tomaso da Modena, Simone Martini, Hungarians and St. Martin in Fourteenth-Century Italy », in Journal of the Warburg and Courtauld InstitutesVol. 43, (1980), pp. 234-238 [lire en ligne]
  • (de) Gyöngyi Török, « Neue Folii aus dem "Ungarischen Anjou-Legendarium" », in Zeitschrift für Kunstgeschichte, 55. Bd., H. 4 (1992), pp. 565-577 [lire en ligne]