Léchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Illustration de couverture du n° 1 de la revue satirique Lechi (1906)

Le Léchi (ou Lechiï, Léchy, Lesovik, en russe : Леший, mot-à-mot sylvain[1]), est dans la mythologie slave, un esprit de la forêt et des arbres. Il est le gardien de la forêt et de ses habitants.

Le Léchi a une apparence humaine, mais il n'a pas d'ombre et a le pouvoir de se faire aussi petit qu'une souris ou aussi grand qu'un arbre. Sa peau est bleue comme son sang, sa barbe et ses cheveux sont faits de mousse, et ses vêtements de fourrure. Il est capable de se transformer en n'importe quel animal ou n'importe quelle plante de la forêt et peut apparaître et disparaître à sa guise. Tous les animaux lui obéissent.

Le Léchi aime égarer les voyageurs et les chasseurs dans la forêt. Cependant, il est possible de s'attirer ses faveurs en respectant la forêt. De même, il sera très content si on lui laisse un cadeau sur une souche, par exemple un œuf, en particulier un œuf rouge, ou une tranche de pain saupoudrée de sel[2].

Il vole parfois en bordure de forêt des nouveau-nés ou de jeunes enfants, et enlève même des jeunes femmes à l'occasion[2].

On peut se prémunir contre ses méfaits en faisant le signe de croix, en prononçant une incantation, en retournant ses vêtements (et en mettant son pied droit dans son soulier gauche) ou en rebroussant chemin hors de la forêt[2].

Chaque 17 octobre, il entre dans une sorte d'hibernation, disparaissant de la forêt jusqu'au printemps suivant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le terme est dérivé du mot less (лес) qui signifie « forêt » en russe.
  2. a, b et c Elizabeth Warner, Mythes russes, Seuil / Le Point Sagesses, 2005 (ISBN 978-2-02-064016-9)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Jacques Brosse, Mythologie des arbres, Plon 1989, Payot 1993, 2001 (ISBN 2-228-88711-0), pp. 284-286 (édition de poche)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :