Lèvres de sang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lèvres de sang est un film français réalisé en 1974, qui fait partie des Chroniques de vampires de son auteur et metteur en scène Jean Rollin. En 1975, le film ressort dans une version pornographique très différente intitulée Suce-moi vampire.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lors d'une réception pour le lancement d'un parfum, un homme aperçoit une photo représentant des ruines. Cette photographie lui remet en mémoire un passage de son enfance, lors duquel il avait rencontré une adolescente aux lèvres très rouges dans ces ruines. Il n'aura de cesse de retrouver ce lieu, alors que l'adolescente lui apparaît pour lui fournir des indices.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Autre montage, autres mœurs : Suce-moi vampire[modifier | modifier le code]

Une version harcore du film sort sous le titre de Suce-moi Vampire. Même si Lèvres de sang fournit une bonne partie de son matériel le montage et l'histoire en sont très différents. Si Jean-Loup Philippe est toujours le protagoniste, Annie Belle est absente de cette version et Natalie Perrey ne fait qu'une petite apparition.
Dans les scènes pornographiques, qui composent la majeure partie du film, on retrouve Martine Grimaud, Béatrice Harnois, Claudine Beccarie, Sylvia Bourdon, ainsi qu'une nouvelle venue, Éva Quang, que l'on retrouvera l'année suivante dirigée par Rollin dans La Romancière lubrique. Si on voit les « vampires » Anita Berglund et Hélène Maguin dans des séquences hard, ce n'est en revanche pas le cas de Catherine et Marie-Pierre Castel qui conservent leurs rôles et leurs voiles.

Liens externes[modifier | modifier le code]