László Sólyom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans le nom hongrois Sólyom László, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français László Sólyom où le prénom précède le nom.
László Sólyom
Image illustrative de l'article László Sólyom
Fonctions
7e président de la République hongroise

(5 ans)
Premier ministre Ferenc Gyurcsány
Gordon Bajnai
Viktor Orbán
Prédécesseur Ferenc Mádl
Successeur Pál Schmitt
Président de la Cour constitutionnelle de Hongrie

(&&&&&&&&&&&030688 ans, 4 mois et 23 jours)
Prédécesseur Premier président
Successeur János Németh
Biographie
Nom de naissance Sólyom László
Date de naissance (72 ans)
Lieu de naissance Pécs (Hongrie)
Nationalité hongroise
Parti politique Forum démocrate hongrois (jusqu'en 1989)
Indépendant
Conjoint Erzsébet Nagy
Diplômé de Université Janus Pannonius
Université de Cologne
Profession Professeur
Conseiller juridique

László Sólyom
Président de la République hongroise

László Sólyom (prononcé [ˈlaːsloː], [ˈʃoːjom]), né à Pécs le , est un homme politique hongrois, président de la République du au .

La Pologne lui a décerné l'ordre de l'Aigle blanc.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sólyom a suivi des études de droit qu’il termine en 1965. Il devient professeur en 1983 au département de droit civil de l’Université Loránd Eötvös. Dans les années 1980, il débute en politique en tant que conseiller juridique pour des organisations non gouvernementales travaillant sur la préservation de l'environnement.

Il devint président de la Cour constitutionnelle en juillet 1990 jusqu'en 1998. Il est le premier en Hongrie à occuper cette fonction.

Il est le fondateur du Védegylet, une organisation non gouvernementale, créée en 2000.

Sólyom est docteur honoris causa de l’Université de Cologne en Allemagne depuis 1999.

Élection à la présidence[modifier | modifier le code]

Lors du premier tour de l'élection présidentielle indirecte le , László Sólyom n'obtient que 13 voix contre 183 pour son adversaire, la candidate du parti socialiste hongrois Katalin Szili. Katalin Szili n'est néanmoins pas élue car elle ne possède pas la majorité des deux tiers (258) requise. Le peu de voix pour Sólyom lors du premier tour s'explique par l'abstention de 169 députés de droite.

Lors du second tour le 7 juin, Sólyom reçoit 185 voix contre 178 pour Szili. Au troisième tour, ne nécessitant plus qu'une majorité simple, Sólyom est élu avec 189 voix contre 182 pour Szili. Il succède au président Ferenc Mádl dès la fin du mandat de celui-ci le . Le , Pál Schmitt, élu le 29 juin, lui succède.