Lángos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lángos
Image illustrative de l'article Lángos

Lieu d'origine Drapeau de la Hongrie Hongrie
Place dans le service Pâtisserie salée
Ingrédients Farine, pomme de terre, huile, lait, sel, levure

Le lángos (hu) ([ˈlaːngoʃ]) est un mets salé hongrois. Beignet plat confectionné à partir de farine de blé ou de pommes de terre, il peut être consommé aussi bien dans des restaurants traditionnels que dans des fast-foods.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient du hongrois láng, qui signifie "flamme".

Le plus ancien dictionnaire hongrois, le Glossaire de Beszterce, qui date du 15e siècle, révèle que l'ancêtre du lángos est le panis focacius romain (dont dérive aussi le plat italien appelé focaccia).[réf. souhaitée]

Dans la Rome antique, le panis focacius[1] était un pain plat cuit sous les cendres de la cheminée. Cependant, malgré son nom, le lángos moderne n'est pas cuit sur une flamme nue, mais plutôt dans de la graisse de friture. Parmi les plats hongrois, c'est plutôt le pogácsa qui est dérivé étymologiquement et culinairement du panis focacius, comme la fougasse en français.

Préparation[modifier | modifier le code]

Le lángos se déguste de plusieurs manières. On peut le recouvrir d'ail écrasé, de crème aigre et de fromage, ou de jambon. Son coût raisonnable (entre 2 et 3 euros) en fait un mets fort apprécié des Hongrois.

Dans les villages autour du Lac Balaton, il est fréquemment consommé avec du merlu (hekk) entièrement frit.

Il existe également des lángos sucrés recouverts de chocolat ou de confiture.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Panis focacius

Sur les autres projets Wikimedia :