Kye Sun-hui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Kye, précède le prénom.

Kye Sun-hui, née le 2 août 1979 à Pyongyang, est une judokate nord-coréenne. Elle a remporté trois médailles dans trois catégories différentes aux Jeux olympiques. À seulement 16 ans, elle remportait la médaille d'or en moins de 48 kg à Atlanta en 1996 en battant la Japonaise Ryoko Tamura en finale. Elle devenait à cette occasion la plus jeune championne olympique de judo de l'histoire[1]. Quatre années plus tard à Sydney, dans la catégorie des moins de 52 kg, elle décrochait le bronze et compléta sa collection avec la médaille d'argent en moins de 57 kg à Athènes en 2004. Outre ses médailles olympiques, la Nord-Coréenne a conquis aussi quatre titres de championne du monde et deux autres médailles.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • Tournois Super coupe du monde :
    • 1 podium au Tournoi de Hambourg (3e en 2008).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Kye Sun-Hui sur alljudo.net.

Liens externes[modifier | modifier le code]